Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Haskell Junction
Théâtre national de Bordeaux- Aquitaine  (Bordeaux)  octobre 2017

Spectacle conçu et mis en scène par Renaud Cojo, avec François Brice, Renaud Cojo, Elodie Colin, Catherine Froment et Christophe Rodomisto.

Amérique du nord en 1722. Alors que la neige commence à tomber sur cette région déserte, deux géomètres à moitié ivres, John Collins et Thomas Valentine, sont à la recherche du 45ème parallèle pour tracer la limite séparant deux nouveaux états.

Surtitres et effet spéciaux (dont la tempête de neige - à vue), le spectacle démarre comme une superproduction américaine.

Bien des années plus tard, cette limite ayant été marquée de façon plus qu’approximative, la ville de Stanstead deviendra une anomalie de la carte, écartelée entre trois états. De même pour l’Haskell Opéra House, une salle de spectacle-bibliothèque divisée en deux, entre Etats-Unis et Canada, seul endroit où auraient pu se réunir pour des raisons juridiques les quatre Beatles après lors séparation.

Avec "Haskell Junction", Renaud Cojo a souhaité rendre hommage à cette bourgade et raconter à sa façon son histoire. Dans un décor de neige où s’étend un imposant tronc d’arbre (belle scénographie de Philippe Casaban et Eric Charbeau), se côtoient des personnages pittoresques et anachroniques.

Cela donne des séquences oniriques où, entouré d’une équipe d’artistes solidaires, le metteur en scène et concepteur fait apparaître les quatre de Liverpool en costumes de Sergent Pepper, une danseuse au tutu de verre (des dizaines de flacons scotchés à la ceinture) ou un Pokémon géant, égrenant à la façon d’un film de David Lynch, les morceaux disparates d’un rêve.

Fidèle à sa marque de fabrique, Fidèle à sa marque de fabrique, le metteur en scène-concepteur Renaud Cojo habitué aux spectacles inclassables ("Et puis j'ai demandé à Christian de jouer l'intro de Ziggy Stardust"), propose un univers hybride non dénué de poésie et d’humour. L’ensemble s’éclaire enfin dans le long documentaire final mélangeant vraies et fausses images d’archives pour relater le destin ubuesque de cette contrée.

Renaud Cojo a su réunir et mêler adroitement le théâtre, la vidéo, des performers (Catherine Froment, François Brice), le musicien Christophe Rodomisto et la comédienne Elodie Colin pour cette proposition singulière et piquante qui ne fera sans doute pas l’unanimité par sa radicalité mais qui a le mérite d’être cohérente et de parler à l’inconscient de chacun.

Avec des tableaux parfois sublimes, alternant moment de tensions et d’apaisement, "Haskell Junction", fable fantasmagorique, se révèle une allégorie sur l’absurdité des frontières, la fin évoquant le sort tragique des migrants et délivrant un message universel de fraternité et d’espoir.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard
- 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's
- 5 janvier 2020 : 360 jours avant 2021
- 29 décembre 2019 : JOYEUSE ANNEE 2020 !
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=