Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Haskell Junction
Théâtre national de Bordeaux- Aquitaine  (Bordeaux)  octobre 2017

Spectacle conçu et mis en scène par Renaud Cojo, avec François Brice, Renaud Cojo, Elodie Colin, Catherine Froment et Christophe Rodomisto.

Amérique du nord en 1722. Alors que la neige commence à tomber sur cette région déserte, deux géomètres à moitié ivres, John Collins et Thomas Valentine, sont à la recherche du 45ème parallèle pour tracer la limite séparant deux nouveaux états.

Surtitres et effet spéciaux (dont la tempête de neige - à vue), le spectacle démarre comme une superproduction américaine.

Bien des années plus tard, cette limite ayant été marquée de façon plus qu’approximative, la ville de Stanstead deviendra une anomalie de la carte, écartelée entre trois états. De même pour l’Haskell Opéra House, une salle de spectacle-bibliothèque divisée en deux, entre Etats-Unis et Canada, seul endroit où auraient pu se réunir pour des raisons juridiques les quatre Beatles après lors séparation.

Avec "Haskell Junction", Renaud Cojo a souhaité rendre hommage à cette bourgade et raconter à sa façon son histoire. Dans un décor de neige où s’étend un imposant tronc d’arbre (belle scénographie de Philippe Casaban et Eric Charbeau), se côtoient des personnages pittoresques et anachroniques.

Cela donne des séquences oniriques où, entouré d’une équipe d’artistes solidaires, le metteur en scène et concepteur fait apparaître les quatre de Liverpool en costumes de Sergent Pepper, une danseuse au tutu de verre (des dizaines de flacons scotchés à la ceinture) ou un Pokémon géant, égrenant à la façon d’un film de David Lynch, les morceaux disparates d’un rêve.

Fidèle à sa marque de fabrique, Fidèle à sa marque de fabrique, le metteur en scène-concepteur Renaud Cojo habitué aux spectacles inclassables ("Et puis j'ai demandé à Christian de jouer l'intro de Ziggy Stardust"), propose un univers hybride non dénué de poésie et d’humour. L’ensemble s’éclaire enfin dans le long documentaire final mélangeant vraies et fausses images d’archives pour relater le destin ubuesque de cette contrée.

Renaud Cojo a su réunir et mêler adroitement le théâtre, la vidéo, des performers (Catherine Froment, François Brice), le musicien Christophe Rodomisto et la comédienne Elodie Colin pour cette proposition singulière et piquante qui ne fera sans doute pas l’unanimité par sa radicalité mais qui a le mérite d’être cohérente et de parler à l’inconscient de chacun.

Avec des tableaux parfois sublimes, alternant moment de tensions et d’apaisement, "Haskell Junction", fable fantasmagorique, se révèle une allégorie sur l’absurdité des frontières, la fin évoquant le sort tragique des migrants et délivrant un message universel de fraternité et d’espoir.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 29 décembre 2019 : JOYEUSE ANNEE 2020 !

Et voici la dernière édition de l'année, il est temps de vous remercier de votre fidélité, de vous souhaitez une merveilleuse année à venir, en espérant que nous continuerons à capter et satisfaire votre curiosité ! C'est parti pour le programme.

Du côté de la musique :

"Mozart, Youth symphonies" de Freiburger Barockorchester, Gottfried von der Goltz
"Gemma EP" de Gemma
"Emily the one" mix #7 de notre podcast Listen In The Bed en partenariat avec Radio Dio
"Né !" de Chris LeHache
"Constance" de David Giguère
"Années folles, Crazy Paris !" de François Chaplin, Marcela Roggeri
"Super parquet" de Super Parquet
Ca bouge à Saint Etienne avec :
- "Plastic Ono Utero", 7eme épisode du podcast Listen In Bed
- Rencontre avec MC Pampille autour de son album "Sur le banc de touche"
et aussi :
"Hello again" de Adam Wood
"Après le soir" de Camille Bénâtre
"Brahms : Intégrale de l'oeuvre pour piano seul" de Geofrroy Couteau
"Berlioz, la damnation de Faust" de John Nelson et l'Orchestre Philarmonique de Strasbourg
"5,3,2,1" de Pikku
"Pleasure principle" de Pleasure Principle
"Ascendant Johnny Cash" de Rod Barthet
"Maurice Ravel, Concerto in G" de Vanessa Benelli Mosell
"78 tours" de Xavier Roumagnac Eklectik Band

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"A vrai dire" au Théâtre du Gymnase
"Un vrai couple" à la Comédie des Boulevards
"Julia Palombe - En attendant l'accouchement" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Mathieu Ducrez - Confessions d'un fumeur" au Théâtre Montmartre-Galabru
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Van Gogh - La Nuit étoilée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

"Cunningham" de Alla Kovgan
et la chronique des films sortis en décembre

Lecture avec :

"Un art de vivre à Paris" de France de Griessen
"Nino dans la nuit" de Capucine & Simon Johannin
"Nuit d'épine" de Christine Taubira
"On ne meurt pas d'amour" de Géraldine Dalban Moreynas
"Jacobins !" de Alexis Corbière
"La fabrique du crétin digital" de Michel Desmurget
"Le ghetto de l'intérieur" de Santiago H Amigorena

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture
- 9 février 2020 : On se calme et on se cultive
- 2 février 2020 : Place aux crèpes
- 26 janvier 2020 : Les rois des galettes
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=