Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Matthieu Malon
Désamour  (Monopsone)  octobre 2017

"Cette beauté, sombre comme le fer, Est de celles que forge et polit l’Enfer." Charles Baudelaire / Les Fleurs du mal.

"As the sun shines down on the land so her heart is crying for love, and there is no-one there, no-one to hear her voice and she will sleep alone again tonight" Pulp Separations

Matthieu Malon a toujours cultivé des univers sombres et ce quatrième album solo, son plus personnel sûrement ne change rien à l’affaire. Mais parler de "je", c’est toujours parler de nous et ce disque parlera intimement à tous les quarantenaires et les autres aussi. Ça rocke tout en étant capable d’une certaine "efficacité" plus pop, cela joue aux éclats, les guitares sont omniprésentes et souvent acérées. Et puis c’est là, avec toute la vérité de ses chansons habitées, crues. Le choix d’une musique brute et directe, à l’os, sans fioritures, parce qu’aussi Matthieu Malon est seul aux manettes.

On ne nomme pas son disque Désamour pour rien, comme cela au hasard. Parce que cela parle de la violence des sentiments, de la vie, forcément de désillusion amoureuse et de sexe. Si les silences peuvent être lourds de sens, la musique du chanteur Français porte en elle le fardeau de la vie. Les notes, les mots pleuvent, s’électrisent, s’enroulent comme un lien et viennent s’entortiller sur un mur du son d’une superbe intensité (comme la pochette de Stéphane Merveille en clair-obscur).

Matthieu Malon développe mine de rien, petit à petit, une esthétique qui lui est propre où la couleur de sa voix, de ses guitares, le sens de ses mots, une esthétique nous portent au-delà de la culture rock indépendante, ailleurs que vers une musique prête à être consommée, là où la musique fait résonner la vie. Comme souvent donc chez lui ce disque est fracassant, renversant, bouleversant…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Peut-être un jour de Matthieu Malon
La chronique de l'album 3 EP de Orso Jesenska - Matthieu Malon - Erik Arnaud
La chronique de l'album Le pas de côté de Matthieu Malon
Matthieu Malon en concert à Erik Arnaud - Orso Jesenska - Matthieu Malon - Fontaine Wallace (dimanche 29 janvier 2017)
Matthieu Malon en concert au Festival Rockomotives #26 (édition 2018) - Vendredi

\r\n

En savoir plus :
\r\n Le site officiel de Matthieu Malon
\r\n Le Bandcamp de Matthieu Malon
\r\n Le Soundcloud de Matthieu Malon
\r\n Le Facebook de Matthieu Malon


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-12-08 :
Listen in Bed - Une certaine urgence (émission 6)
Mata Hari - Building Site EP
Lofofora - Interview
Lofofora - Vanités
A Winged Victory for the Sullen - The Undivided Five
Fred Perreard Trio - Romantic Sketches
Orkester Nord - Martin Wåhlberg - Grétry : Raoul Barbe Bleue
Hasse Poulsen - Not Married Anymore
Bodh'aktan - De temps et de vents
Les Nus - Enfer et paradis
Céline Bonacina - Fly Fly

• Edition du 2019-12-01 :
Quintana Dead Blues eXperience - Older
Francoeur - D'où vient le Nord EP
Zimmer - Zimmer
Lion Says - Other Side Effects
Vilde Frang & Michail Lifits - Paganini, Schubert
The glossy sisters - C'est pas des manières
Love Fame Tragedy - I don't want to play the victim, but I'm really good at it EP
Octave Noire - Los Angeles
Moonchild - Little Ghost
Half Moon Run - A blemish in the great light
Listen in Bed - Black Cofvefe (Mix #5)
 

• Archives :
Kosh - Les Trois Baudets
Robert Forster - Interview
Listen in Bed - Broadcast (émission 5)
Match - Dark Shade
Christophe Panzani - Les Mauvais Tempéraments
Duo Ypsilon - Pulsions
Ultra Vomit - Interview
Beatrice Rana - Ravel : Miroirs, la valse, Stravinsky : Petrushka, The Firebird
Grèn Sémé - Poussière
Igor and the Hippie Land - Love and chaos
Enik - The deepest space of now
Geysir - Malsamaj
Lau Ngama - Interview
Listen in Bed - What's In It For Me ? (Mix #4)
Alma Forrer - L'année du loup
Casagrande - Lucane EP
Emily Jane White - Immanent fire
Ludiane Pivoine - Femme Idéale EP
David Sztanke - Air India
Jae-Hyuck Cho - Bach, Liszt, Widor : Organ Works at la Madeleine
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
- les derniers albums (5834)
- les derniers articles (135)
- les derniers concerts (2319)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1083)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=