Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un coeur sombre
R.J. Ellory  (Editions Le Livre de Poche)  octobre 2017

J’ai connu R.J. Ellory, il y a quelques années, au détour de la lecture de Seul le silence qui reste l’un des thrillers qui m’a le plus marqué au cours de ma courte vie de lecteur. Subjugué par ce livre, son suspens, ses rebondissements, je me suis mis, petit à petit, à lire des polars sans jamais vraiment retrouver le même plaisir que j’avais pu prendre avec ce livre.

Par contre, j’ai continué à suivre avec une certaine assiduité les publications de R.J. Ellory, espérant retrouver la magie de Seul le silence. J’ai donc lu d’autres livres de cet auteur, Les Assassins, Vendetta et Les Anonymes à leurs sorties mais je suis aussi passé au travers de certaines publications, embarqué à l’époque dans la lecture de romans plus classiques, oubliant que l’auteur britannique continuait son œuvre au travers de polars toujours d’une grande qualité.

Avec la sortie d’Un cœur sombre en livre de poche, je retourne me plonger vers ce spécialiste du thriller, sans la moindre appréhension, car je ne suis jamais déçu par cet auteur. Valeur sûre, dit-on ? Bien plus que cela. R.J. Ellory est le maître du thriller. Sans aucun doute.

Un cœur sombre ne déroge pas à la règle, on rentre dedans comme dans un bon thriller et on voit défiler les pages, sans vouloir lâcher le bouquin, pris par l’intrigue et l’atmosphère qui se dégage du livre. Car ici, l’histoire est sombre, comme l’indique le titre, très sombre même, presque dérangeante mais bourrée de rebondissements. Un cœur sombre est un vrai bon roman noir.

L’histoire, c’est celle d’un homme, Vincent Madigan, mauvais mari, mauvais père aussi malgré une façade respectable. Il s’est laissé entraîner dans une spirale dangereuse qui fait qu’il doit une grosse d’argent à Sandià, le roi de la pègre d’East Harlem. Sa vie est en jeu. Pour s’en sortir, il décide de braquer 400.000 dollars dans une des planques de Sandià. Sauf que les choses tournent mal, il est obligé d’éliminer ses complices et une petite fille est blessée pendant la fusillade. Rongée par l’angoisse et la culpabilité, Madigan s’engage sur la dernière voie qu’il lui reste : celle d’une impossible rédemption.

Vous l’avez compris, R.J. Ellory nous dresse donc le portrait d’un salaud, un vrai, un arnaqueur et un voleur sans scrupule qui cumule les embrouilles, quoi qu’il fasse. Au travers de ce personnage, Ellory nous plonge dans un univers mafieux, celui de la pègre New-Yorkaise, des petits malfrats et des flics véreux.

R.J. Ellory, avec ce livre, sort des codes classiques du polar. Ici, point de coupable à trouver, on le connaît déjà, c’est le personnage principal, Vincent Madigan. Le tour de force réalisé ici par Ellory, c’est de nous tenir en haleine tout le long des 500 pages par le simple fait de vouloir savoir comment cet homme va/peut s’en sortir. L’écriture d’Ellory, comme toujours addictive, fait le reste. La fin est juste incroyable, avec un dénouement dans les ultimes pages, signe qu’on a eu entre les mains un excellent bouquin. Vous raconter plus de ce livre serait une offense, mieux vaut ne pas trop en savoir pour en apprécier au maximum la lecture.

Ce qui est fascinant avec Ellory, c’est que son écriture, son talent et ses idées ne s’essoufflent jamais. Il continue de nous proposer, les uns après les autres, des livres d’une grande qualité qui nous ravissent.

Un cœur sombre fait donc partie de ces petits bijoux qu’il faut absolument lire et je vous mets au défi de vous voir abandonner ce livre tant il est fascinant.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "Au nord de la frontière" du même auteur
La chronique de "Une saison pour les ombres" du même auteur
La chronique de "Omerta" du même auteur
La chronique de "Le Carnaval des ombres" du même auteur
La chronique de "Le jour où Kennedy n'est pas mort" du même auteur
La chronique de "Les fantômes de Manhattan" du même auteur
La chronique de "Le Chant de l'assassin" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de R.J. Ellory
Le Facebook de R.J. Ellory


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-07-07 :
Les Effacées - Bernard Minier
Norferville - Franck Thilliez
La meute - Olivier Bal
7m2 - Jussi Adler Olsen
 

• Archives :
Un autre eden - James Lee Burke
Délivrées - Delilah S. Dawson
Se perdre ou disparaître - Kimi Cunningham Grant
Vic Chesnutt, le calme et la fureur - Thierry Jourdain
Joli mois de mai - Alan Parks
Mon homme marié - Madeleine Gray
La Cité des Mers - Kate Mosse
Rien de spécial - Nicole Flattery
Merci la Résistance ! - Collectif
Le temps des cerises - Montserrat Roig
Neuf mois - Philippe Garnier
De sable et d'acier - Peter Caddick-Adams
Je ne suis pas un héros - Eric Ambler
Après minuit - Gillian McAllister
Nouvelle histoire d'Athènes - Nicolas Simon
L'embrasement - Michel Goya
C'était mon chef - Christa Schroeder
Prendre son souffle - Geneviève Jannelle
Dans le battant des lames - Vincent Constantin
Hervé Le Corre, mélancolie révolutionnaire - Yvan Robin
L'heure du retour - Christopher M. Wood
Mykonos - Olga Duhamel-Noyer
Mort d'une libraire - Alice Slater
L'origine des larmes - Jean-Paul Dubois
L'Empire Britannique en guerre - Benoît Rondeau
Des gens drôles - Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
La république des imposteurs - Eric Branca
Sub Pop, des losers à la conquête du monde - Jonathan Lopez
L'absence selon Camille - Benjamin Fogel
Anna O - Matthew Blake
- les derniers articles (14)
- les derniers expos (36)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (38)
- les derniers livres (2737)
- les derniers spectacles (1)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=