Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chagrin pour soi
Théâtre La Bruyère  (Paris)  octobre 2017

Comédie de Sophie Forte et Virginie Lemoine, mise en scène de Virginie Lemoine, avec avec Sophie Forte, Tchavdar Pentchev et William Mesguich (en alternance avec Pierre-Jean Cherer).

Pauline est déprimée : son mari a pris la poudre d'escampette pour une autre. Elle pense qu'elle ne s'en remettra jamais. C'est la période des fêtes et tout la désespère.

Survient alors un homme élégant en queue-de-pie qui lui annonce être "Chagrin professionnel" (de classe 4). Ce sera "son" chagrin jusqu'à ce qu'elle s'en débarrasse.

Mais le visiteur s'avère être envahissant... Très méthodique, un brin fataliste, celui-ci tient un journal de bord dans lequel il décrit l'évolution de Pauline. Déboulent alors une galerie de personnages hétéroclites, ainsi que d'autres émotions de Pauline.

Ecrit à deux mains par Sophie Forte et Virginie Lemoine, "Chagrin pour soi" propose une belle variation sur l'amour (et son chagrin en l’occurrence) menée tambour battant par trois comédiens scintillants au diapason.

Avec des répliques cinglantes, un texte loin du politiquement correct et de l’autodérision, la pièce offre une multitude de gags sur un tempo de folie, remarquablement mise en scène par Virginie Lemoine qui assaisonne le tout avec des trouvailles à foison et le sens de la comédie.

Dans des personnages qui contrastent avec les rôles torturés où il excelle habituellement, William Mesguich se révèle absolument hilarant, passant des deux filles de Pauline à sa meilleure amie, ainsi que de nombreux personnages tous plus loufoques les uns que les autres.

Idem pour Tchavdar Pentchev qui dans un personnage à la Buster Keaton est irrésistible, oscillant dans une large palette de l’ironie mordante à la plus grande tendresse. Il est formidable.

Enfin, Sophie Forte, aussi pétillante qu'attachante mène le train avec son abattage habituel et nous réserve avec ses camarades de jeu de merveilleuses tranches de rire mais aussi, lorsqu'on ne s’y attend pas, de délicats nuages d'émotion.

Bercé par les jolies mélodies de Stéphane Corbin, "Chagrin pour soi" s’avère être une bien belle surprise acidulée et tonique, une comédie à voir les jours de blues, qui vous regonflera en énergie.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=