Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tout mais pas ça !
Edoardo Maria Falcone  novembre 2017

Réalisé par Edoardo Maria Falcone. Italie. Comédie. 1h27 (Sortie le 29 novembre 2017). Avec Marco Giallini, Alessandro Gassman, Laura Morante, Ilaria Spada, Edoardo Pesce, Enrico Oetiker, Carlo Luca de Ruggieri et Giuseppina Cervizzi.

Avec son premier long métrage, "Tout mais pas ça", Edoardo Maria Falcone, surtout connu comme scénariste, a fait mouche.

Comme toujours, quand on est face à une comédie transalpine réussie, se profile d'entrée la comparaison avec l'âge d'or de la comédie italienne.

Si la présence d'un Gassman pourrait accréditer une certaine parenté, il faut arrêter tout de suite la comparaison. Ici, on est face à un pur divertissement ne cherchant pas à plonger au cœur de la société italienne, encore moins dans sa composante populaire.

Tout juste pourra-t-on découvrir qu'il y a un "re-frémissement" pour la religion catholique chez les jeunes de la bourgeoisie urbaine. Encore faut-il tempérer la dimension sociologique, puisque cette foi nouvelle est suscitée par le très charismatique Alessandro Gassman, élégant barbu en tenue de clergyman moderne, plus prêcheur protestant que curé catho.

"Tout mais pas ça" d'Edoardo Maria Falcone a pour centre la famille d'un grand chirurgien un peu tyrannique - et totalement déchristianisé - qui, selon les règles de la comédie, va voir tout son petit monde s'effondrer. Tout commence par ce qui donne son titre au film : le "coming-out" de son fils.

La famille - encore uni- s'attend à la classique révélation de son homosexualité. Comme elle est forcément tolérante (elle convie même la domestique philippine à l'annonce de la grande nouvelle), il n'y a pas de problème... Sauf que l'aveu attendu n'est pas celui qu'on espérait.

Nombreux doivent être ceux qui ont déjà compris ce que le fils va dire, mais on laissera la surprise aux autres. Toujours est-il que cela va conduire au joli face à face entre Marco Giallini et Alessandro Gassman.

On verra qu'on est vraiment loin du temps de l'affrontement entre le matérialisme dialectique incarné par Peppone et le catholicisme militant personnifié par Don Camillo.

Ce qui fonctionne très bien, outre tous les ingrédients d'une bonne comédie familiale bourgeoise genre "Une famille formidable", c'est la belle relation qui s'établit entre les deux personnages et les discussions "en métaphysique facile" et en "transcendance pour les nuls" qui les opposent d'abord et finissent par les unir ensuite.

On comprend parfaitement l'irrésistible succès du film de l'autre côté des Alpes : le charisme des deux acteurs principaux (sans oublier la présence toujours magique de Laure Morante) permet aux Italiens de retrouver les débats de leur enfance nourrie au biberon papal.

Feel good comédie et gentille réflexion sur le sens de la vie, "Tout mais pas ça" d'Edoardo Maria Falcone devrait séduire les Français, qui, comme disait l'autre, sont des "Italiens de mauvaise humeur", à qui il faut justement ce genre de films pour esquisser enfin un large sourire.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 28 avril 2024 : Une sélection hebdomadaire fraiche comme le printemps

Ce n'est pas parce que le pays est plongé dans le froid et la morosité qu'il ne faut pas se faire plaisir. Alors, sortons, dansons, rêvons au travers de notre sélection culturelle de la semaine. Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Edgar is dead" de Edgar
rencontre avec Johnny Carwash qui était en concert avec TV Sundaze à Saint Etienne
"J'irais ailleurs" de Les Soucoupes Violentes
"Sublimer" de Marine Thibault
"For once" de Mélys
"Tu sauras pas quoi faire de moi" de Olivier Marois
"Boomerang" de The Darts
nouvel épisode du Morceau Caché, consacré à Portishead
et toujours :
"Génération (tome 1)" de Ambre
"Out" de Fishtalk
"Take a look at the sea" de Fontanarosa
"Venus rising" de Trio SR9 & Kyrie Kristmanson
"Perpétuel" de Vesperine
"Liminal status" de Watertank
"The great calm" de Whispering Sons
"Keep it simple" de Yann Jankielewicz , Josh Dion & Jason Lindner
Quelques nouveautés en clips avec Isolation, Resto Basket, Greyborn, Bad Juice, Last Temptation, One Rusty Band, We Hate You Please Die

Au théâtre :

les nouveautés :

"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins

"Sonate d'automne" au Théâtre Studio Hébertot
"Frida" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

"Preuve d'amour" au Théâtre du Guichet Montparnasse
"Après les ruines" au théâtre La Comète de Chalons En Champagne
"Objets inanimés, avez-vous donc une âme ?" au Théâtre du Guichet Montparnasse
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala
et toujours :
"Royan, la professeure de français" au Théâtre de Paris
Notes de départs" au Théâtre Poche Montparnasse
"Les chatouilles" au Théâtre de l'Atelier
"Tant que nos coeurs flamboient" au Théâtre Essaïon
"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
zt toujours :
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 16 juin 2024 : Culture en danger ?
- 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent
- 02 juin 2024 : En attendant l'été
- 26 mai 2024 : On prépare le summer brain
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=