Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sylvain Rifflet
ReFocus  (Verve)  septembre 2017

"Celui qui s’agenouille devant la conformité assassine l’art"  Stan Getz

"En musique, on pousse l’autre à nous provoquer, c’est nécessaire pour sortir de ses habitudes, aller plus loin" John MacLaughlin

Focus de Stan Getz est un chef-d’œuvre. Un mariage incroyable, proche du genre du concerto, entre une orchestration composée par Eddie Sauter plutôt classique (bartókienne même puisque sensiblement la même que pour celle du concerto pour cordes, percussion et célesta, de plus le thème du morceau d'ouverture, "I'm Late, I'm Late" ressemble également fortement aux premières minutes du deuxième mouvement de ce concerto. Hommage de Sauter à Bartók qui appréciait beaucoup sa musique et un improvisateur, le saxophoniste Stan Getz donc.

C’est un exceptionnel dialogue entre une pièce écrite et l’improvisation et c’est exactement ce que l’on retrouve dans ce disque. Plus qu’un réarrangement, une réorchestration ou un hommage c’est une inspiration, une façon de retrouver l’essence de l’album de Stan Getz. Ce Refocus est presque un prétexte pour le dialogue donc mais également pour signifier l’importance de la forme, de l’architecture sonore, de la dramaturgie musicale recherchée et trouvée aussi bien dans les compositions que dans les solos par Sylvain Rifflet.

Bien sûr tout cela n’est également possible que grâce à l’orchestre de chambre de Mathieu Herzog, l’Ensemble Appassionato, au percussionniste Guillaume Lantonnet (vibraphone et marimba), au batteur Jeff Ballard, au contrebassiste Simon Tailleu et à Fred Pallem. Ce dernier orne magnifiquement les compositions toujours très mélodiques du saxophoniste ténor Français d’arrangements d’une grande finesse et subtilité, jouant sur les timbres, les dynamiques (avec des couleurs rappelant parfois Georges Delerue).

Des paramètres sonores que l’on retrouve dans le jeu, pas si éloigné de Getz (dans le son et dans les articulations), tout en souplesse et maestria, dans le sens du tempo, dans les remarquables phrasés de Sylvain Rifflet (il n’est pas l’un des tout meilleurs saxophonistes pour rien). Le dialogue entre l’orchestre et Rifflet se combine parfaitement. Le saxophoniste joue toujours juste sans en rajouter avec une sonorité douce et feutrée tout en étant capable d’expressions plus viriles. Sa technique lui permet une grande exploitation des ressources de son instrument, il mêle douceur et punch, musicien accompli, improvisateur toujours en verve, volcanique et raffiné. Autre chose de remarquable, on retrouve ici le son verve de l’époque, les connaisseurs apprécieront... Un chef-d’œuvre en réponse à un chef d’œuvre...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Troubadours de Sylvain Rifflet

En savoir plus :
Le site officiel de Sylvain Rifflet
Le Soundcloud de Sylvain Rifflet
Le Facebook de Sylvain Rifflet


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-09-13 :
Thomas Bel - Cerna Vez
Bandit Bandit - Bandit Bandit
Jeanne Added - Both Sides
Gabriel Tur - Papillon Blanc
Emily Loizeau - Run Run Run (Hommage à Lou Reed)
Emily Loizeau - Le Centquatre
Collectif La Boutique - Twins
Hugo Chastanet - Dix chansons naturelles et sauvages
Elysian Fields - Transience of life

• Edition du 2020-09-06 :
Théo Fouchenneret - Beethoven : Waldstein & Hammerklavier
Inflatable Dead Horse - Love Songs
Lisza - Charango
Alexis HK - Comme un ours (Live)
Morgane Ji - Woman Soldier
 

• Archives :
Feldup - A thousand doors, just one key
Vladimir Torres - Inicial
Creeper - Sex, Death & The infinite Void
Fantastic Negrito - Have You Lost Your Mind Yet ?
Plumes - Oh Orwell
Rue de Tanger - Simone
Anna Aaron - Pallas Dreams
Biffy Clyro - A Celebration of Endings
All We Are - Providence
Ana Carla Maza - La Flor
Listen in Bed - Lazy Lagoon (Mix #22)
Neil Young - Homegrown
Vertige - Populaire
Talisco - Inner songs
Listen in Bed - Nina Simone 2/2(Mix #21)
Crack Cloud - Pain Olympics
We hate you please die - Waiting room
Cheyenne - Surprends-moi
Listen in Bed - Nina Simone 1/2 (Mix #20)
La Mare Aux Grenouilles #06 - Talk Show Culturel
L'éclair - Noshtta EP
Toybloïd - Modern Love
Listen in Bed - Jimmy Cobb (Mix #19)
Divers artistes - INTENTA Experimental & Electronic Music from Switzerland 1981-93
Thibault Noally & L'ensemble Les Accents - Alessandro Scarlatti : Il Martirio di Santa Teodosia
Benoît Menut - Les îles
Musica Nigella & Takénori Némoto - Chausson le littéraire
Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet - Echange
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
- les derniers albums (6142)
- les derniers articles (159)
- les derniers concerts (2325)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=