Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maximo Park
A certain trigger  (Warp Records / Pias)  mai 2005

Un type en costard s'essaie au air guitare, ses chaussures brillent, il va se reposer et partir au travail. Il vient de se prendre une claque d'énergie sonique, comme le prétend Paul Smith, chanteur/compositeur du groupe anglais Maxïmo Park, auteur de cet album, A Certain Trigger, qui est venu bousculer nos oreilles cet été.

Rangé entre The Bravery et Editors dans la boîte à gants sur la route des vacances, qui vers un festival, qui vers le sable chaud, l'album du Park comme ils se surnomment est une jolie réjouissance pop/rock.

Pour ce qui est de l'histoire du groupe, de sa signature avec le label avant-gardiste électronique Warp (Boards of Canada, Autechre), on vous invite à lire l'interview donnée par Paul Smith et Duncan Lloyd (guitariste/compositeur) lors du concert du groupe au festival Les Nuits Secrètes d'Aulnoye-Aymeries (Nord).

C'est donc par cette image délurée qu'on entre dans l'album. Pour le son, "Signal and Sign", avec sa guitare posée, n'est qu'un prélude. On y découvre d'amblée la capacité du groupe à créer des mélodies pop sur un rythme rock. Comme pour s'échauffer. On comprend mieux dans le single "Apply Some Pressure" le sens du mot "energy" prôné fièrement par Smith.

La son de Maxïmo Park est propre, la production est étonnamment soignée, contrairement à leur compatriote de Kaiser Chiefs, ou même The Bravery, groupes avec qui ils sillonneront l'Amérique du Nord et la Grande Bretagne en Automne. La basse y est mise en retrait pour laisser parler les sonorités du clavier (Lukas Wooller) et de la guitare de Duncan.

Les titres "Graffiti", "Going Missing", "Limassol", et enfin "The Night I Lost my Head" se détachent du lot, un peu au dessus par leur richesse sonore. D'autres sont plus classiques et détonnent moins, comme "Postcard of painting" ou "I Want You to Stay".

Mis à part le titre "Acrobat", quelque peu mal venu, l'album du Park est donc une réussite. Et pas besoin de se plaindre que, une fois encore, c'est une formation classique au son peu novateur, car Maxïmo Park réussi ce qu'on demande à un groupe de pop/rock : produire un disque de chansons énervées teintées de mélodies réjouissantes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Our earthly pleasures de Maximo Park
La chronique de l'album The National Health de Maximo Park
Maximo Park en concert au Festival La Route du Rock 2005 (Dimanche)
Maximo Park en concert au Festival La Route du Rock 2005 (dimanche)
Maximo Park en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Maximo Park en concert au Festival Le rock dans tous ses Etats 2007 (vendredi)
Maximo Park en concert au Festival Summercase 2008 (vendredi)
Maximo Park en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Maximo Park en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009) - 2ème
Maximo Park en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009) - 3ème
Maximo Park en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009) - 4ème
Maximo Park en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du samedi
L'interview de Maximo Park (13 août 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Maximo Park


Xavier         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=