Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Céline, derniers entretiens
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  janvier 2018

Monologue dramatique conçu et interprété par Stanislas de la Tousche d'après les textes de Louis-Ferdinand Céline dans une mise en scène de Géraud Bénech.

Pour "Céline, derniers entretiens", Stanislas de la Tousche a puisé dans les Cahiers afférents aux années 1957-1961 du romancier Louis-Ferdinand Céline, qui compilent notamment interviews et lettres, pour proposer un (auto)portrait de l'écrivain à travers ses propos qui se combine avec une approche de la mythologie célinienne.

Rien n'est simple avec Céline, l'atrabilaire libertaire et pourfendeur de la bourgeoisie et du capitalisme, auteur jouissant d'un statut pour le moins paradoxal, simultanément reconnu comme l'un des auteurs majeurs du 20ème siècle et honni de manière violente, même plus d'un demi-siècle après sa mort, pour ses pamphlets antisémites.

D'autant que sa personnalité s'avère complexe tant elle fusionne de manière kaléidoscopique l'homme, né dans un milieu défavorisé, celui de la pire pauvreté, celle de "la pauvreté digne", nourri à "la nouille", seul aliment qui ne dégageait pas une odeur néfaste pour le travail de la mère ravaudeuse de dentelles anciennes, l'écrivain de Meudon et le psychotique atteint d'un délire de persécution, dont il joue en partie sans doute, qui s'est forgé une image d'ermite persécuté.

Quelques images d'archives en fond de scène, les lumières crépusculaires de Rémy Chevillard, et s'anime une silhouette ratatinée dans un fauteuil. Avec un étonnant et édifiant mimétisme physique, Stanislas de la Tousche réussit, sous la direction de Géraud Bénech, tant une ébouriffante composition ébouriffante q'une sidérante incarnation de Céline se prêtant au jeu de l'interview. Point de questions, juste des réponses.

Intelligent, roué et doté d'un goguenard humour à froid, l'homme manie tant le sarcasme et la provocation que l'autodérision pour évoquer son enfance, ses expériences de sa vie d'homme, le travail de galérien qu'est l'écriture, la littérature dont il dresse un jubilatoire panorama critique et ses faux pas politiques.

Et quand, en épilogue, un journaliste s'installe sur le plateau pour sonder "in vivo" le bonhomme, seules demeurent ses paroles enregistrées car son fantôme a déjà regagné ses éternels pénates laissant intactes les virulentes polémiques qui accompagne son nom.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=