Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Fnac Indétendances 2005
Elizabeth Kontomanou - Nouvelle Vague - Livin'soul  (Paris Plage)  20 août 2005

Pour cette dernière journée de sa 2ème édition, le Festival Fnac Indétendances propose une programmation éclectique : jazz, bossa-lounge et reggae.

Accompagnée de Alain Jean-Marie au piano, Darryl Hall à la contrebasse et Donald Kontomanou à la batterie, la chanteuse gréco-guinéenne Elizabeth Kontomanou vient offrir aux parisiens un set de jazz vocal.

 

Jouant de sa voix comme d'un instrument, elle interprète quelques un des grands standards comme "The good life", "Fever", "Sunny", "I gotta right to sing the blues" devant un public qui arrive nombreux pour le groupe suivant.

Plus un concept s'inscrivant dans une certaine branchitude qu'un groupe, Nouvelle Vague, est un groupe "Canada dry" créé par de vieux briscards aux CV étoffés, Olivier Libaux (auteur, compositeur, guitariste, membre des Objet avec Ignatus qui a collaboré avec Dominique Dalcan, Carla Bruni et Emilie Simon) et Marc Collin (compositeur, producteur, membre fondateur d'Indurain et d'Ollano, qui a travaillé notamment avec Air, Bang Bang, Alex Gopher, Hélène Noguera), qui n'a rien de novateur.

Pas plus pour son nom, traduction française de l'anglais "new wave" et du portugais "bossa nova" qui renvoie également au cinéma des années 60, qui lui était transgressif et inventif, que pour le contenu qui consiste ni plus ni moins qu'à faire des reprises.

Certes il s'agit de reprises de standards pop et new wave à la sauce bossa nova. Mais cette dernière est fortement colorée de lounge et la présence de plusieurs chanteuses aux voix standardisées et estampillées "nouvelle chanson française" ne suffit pas à emporter la conviction.

On peut donc s'étonner d'un tel succès encore qu'on puisse constater parmi une frange des jeunes générations un goût affiché, peut être cela relève-t-il du second degré, pour une certaine ringardise.

Il est vrai aussi que figurait au nombre des jeunes filles en fleur chantantes Camille, qui, à grand renfort de matraquage médiatique s'est faite un prénom en quelques mois.

Ce qui explique sans doute aussi le public nombreux, et également un peu désappointé de ne pas la voir sur scène, qui se pressait aujourd'hui sur Paris-Plage.

En effet, Camille n'était pas là. Qu'importe puisque trois nymphettes oeuvraient dans le même registre et le même jeu de scène, le clonage allant parfois même jusqu'au physique.

Le seul intérêt relèverait peut être du quizz musical en retrouvant les partitions originales. Mais là seuls les connaisseurs qui pourraient utilement concourir tomberaient en syncope. Quant aux autres…

Si finalement tout peut s'écouter en fond sonore, en live, la pauvreté musicale s'accomode mal de la durée. Bon, c'est vrai, on est sur la plage mais Paris Plage n'est pas Copacabana !

Le reggae n'a pas fini de faire des émules et de pénétrer au plus profond des provinces jusqu'au marais poitevin dont est issu Livin' soul.

Le groupe, mené par le chanteur Seb Daugas, joue des morceaux assez basiques fortement teinté de mento, parfois de ska et de rocksteady.

Il est clair que quand on a aimé Bob Marley, vu par exemple Toots & the Maytals, Morgan Heritage, Patrice, Steel Pulse, pour ne citer que certains de ceux qui sont passés récemment en France, ou même les français de Jim Murple Memorial, le chemin semble encore bien long pour Livin' soul.

Et ce sont Mouss et Hakim qui ont clôturé ce festival.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bande à part de Nouvelle Vague
La chronique de l'album 3 de Nouvelle Vague
La chronique de l'album Couleurs sur Paris de Nouvelle Vague
La chronique de l'album I could be happy de Nouvelle Vague
Nouvelle Vague en concert au Grand Rex (25 avril 2007)
Nouvelle Vague en concert au Fil (17 octobre 2008)
Nouvelle Vague en concert à Aéronef (samedi 12 février 2011)

Crédits photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie )


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=