Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Daphné
Iris Extatis  (At(h)ome)  février 2018

J’aime Daphné depuis ses débuts, j’écoute régulièrement ses albums précédents. L’émeraude, Carmin, Bleu Venise et La fauve n’ont pas de secrets pour moi. C’est bien simple, j’aime tout chez cette femme, sa beauté, sa musicalité, sa délicatesse, la profondeur de ses textes, son univers, tout ce qu’elle dégage. Alors évidemment, un nouvel album de Daphné est forcément pour moi un grand moment car je sais déjà, avant de découvrir cet album, que Daphné va de nouveau me faire voyager.

Car oui, et c’est encore le cas avec ce nouveau disque, chaque album de Daphné est un voyage, un sublime voyage même. Ce dernier album, Iris extatis, Daphné l’imagine comme une formule magique, un sésame censé nous insuffler espoir et émerveillement, tous deux antichambre à l’extase. Une fois encore, elle ne me déçoit pas, l’émerveillement est bien présent et l’extase n’est vraiment pas loin.

Dès les premières notes d’Iris Extatis et de "Song for rêveurs" qui ouvre l’album, on décolle immédiatement. Les contrées orientales nous arrivent, "on prend un nuage comme on prend un taxi" nous dit-elle. Dans les simples vapeurs d’un thé, le voyage au pays des désirs a commencé. Le voyage continue ensuite, du Népal à la France avec un superbe titre "Ultraviolet" qui rappelle ce qu’est notre beau pays et explique pourquoi elle préfère fuir certains esprits étriqués. Daphné nous emmène aussi au bras d’une femme africaine puis égyptienne sur la lune est une femme africaine. L’Himalaya est aussi présent sur le dernier titre de l’album, "Supercalifragilis" quand Daphné nous embarque sur un manège dans les froids himalayens en osant un chant d’opérette italien surprenant.

Iris extatis est une ode aux rêveurs bâtisseurs, aux émotifs aux pas sûrs d’eux, tant la vulnérabilité des sentiments y est chantée par l’artiste et vue comme une force créative. Daphné, avec ce disque, souhaite réunir et réconforter, nous aider à savoir qui nous sommes vraiment. Pour ce faire, elle nous offre et nous ouvre les portes d’un monde fertile et foisonnant, d’un monde païen, sans frontières où mythes, fantaisies, nature et femmes sont reliés. A ses côtés, l’horizon est un large champ des possibles. Elle le dit dans une de ses chansons, "toujours la vie s’invente, bien au-delà de tout ce qu’on enfante".

Daphné enfin, s’entoure, sur cet album, d’Edith Fanbuena, pour la réalisation et les arrangements, pour un superbe duo aussi avec "On n’a pas fini de rêver". Cela donne à Iris Extatis une formidable palette de couleurs inattendue autour des guitares et du piano. A cela s’ajoutent un sitar, un koto japonais, un laud marocain, une harpe et plein de rythmiques originales autour d’une collaboration jouissive et fusionnelle.

Une fois encore, Daphné nous offre un magnifique album, dans la lignée de la beauté de ses albums précédents, me rendant de plus en plus amoureux.

Allez écouter Daphné, vous allez prendre une grande claque. Commencez par "Faite à l’envers", un superbe titre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'émeraude de Daphné
La chronique de l'album Carmin de Daphné
La chronique de l'album Treize chansons de Barbara de Daphné
Daphné en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (vendredi)
Daphné en concert au Festival Mythos 2005
Daphné en concert au Café de la Danse (30 avril 2005)
Daphné en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Daphné en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mercredi)
Daphné en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - samedi

En savoir plus :
Le Facebook de Daphné


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-06-28 :
Marianne Piketty, Le Concert Idéal - L'Heure bleue
Silas Bassa - Silas
Kristiansand Symphony Orchestra sous la direction de Peter Szilvay - Eivind Groven Symphonies N°1 & 2
Jean-Efflam Bavouzet - The Beethoven Connection Vol1 : Sonatas by Clementi, Hummel, Dussek and Wölfl
Benjamin Biolay - Grand Prix
Merakhaazan - Veines
Marion Cousin & Kaumwald - Tu rabo par'abanico

• Edition du 2020-06-21 :
Cie Guillaume Lopez - Anda-Lutz
François Club - Cobra
Yadam - Safeplace EP
Hailey Tuck - Coquette EP
Austyn - Désordres EP
Volo - Avec son frère
Daniel Jea - A l'instinct A l'instant
Epilexique - Cérébro Dancing
Fugu - As Found
Magic Malik - Fanfare XP, volume 2
Listen in Bed - Springtime With No Harm (Mix #18)
 

• Archives :
Listen in Bed - Two Lovers (Mix #17)
Cold War Kids - New Age Norms 1
The Nits - Knot
Ensemble Thélème & Quatuor XASAX - Mutations Les chimères de Clément Janequin
Les Marquises - La battue
Sarah Lancman - Parisienne
Charles-Baptiste - Le Love & le Seum
Gontard! - Le Sismographe / Noyé 45 tours
Olivier Perrot - C'est la vie
Camille Bénâtre - Après le soir
Roseland - To save what is left
Dätcha Mandala - Interview
Listen in Bed - Plus Rien (Mix #16)
Mcbaise - Raviolo EP
Fontiac - Oxurya EP
YN - Chants de force EP
Söng Söng - Polychrome sounds from the underground
Olivier Savaresse - Acapas
Dätcha Mandala - Hara
Raphaël Imbert, Johan Farjot & guests - Les 1001 Nuits du Jazz
Quinteto Respiro - Herencia
Sébastien Tellier - Domesticated
Listen in Bed - Lullaby (Mix #15)
Jo Wedin & Jean Felzine - Interview
Alexandre Herer - Nunataq
Minhsai - Introsessions EP
LANE - Pictures Of Century
Chouk Bwa & The Ångströmers - Vodou Alé
Quatuor Eclisses - Evocación
Moh! Kouyaté - Guinea Music All Stars
- les derniers albums (6101)
- les derniers articles (154)
- les derniers concerts (2323)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1095)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=