Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Daphné
Iris Extatis  (At(h)ome)  février 2018

J’aime Daphné depuis ses débuts, j’écoute régulièrement ses albums précédents. L’émeraude, Carmin, Bleu Venise et La fauve n’ont pas de secrets pour moi. C’est bien simple, j’aime tout chez cette femme, sa beauté, sa musicalité, sa délicatesse, la profondeur de ses textes, son univers, tout ce qu’elle dégage. Alors évidemment, un nouvel album de Daphné est forcément pour moi un grand moment car je sais déjà, avant de découvrir cet album, que Daphné va de nouveau me faire voyager.

Car oui, et c’est encore le cas avec ce nouveau disque, chaque album de Daphné est un voyage, un sublime voyage même. Ce dernier album, Iris extatis, Daphné l’imagine comme une formule magique, un sésame censé nous insuffler espoir et émerveillement, tous deux antichambre à l’extase. Une fois encore, elle ne me déçoit pas, l’émerveillement est bien présent et l’extase n’est vraiment pas loin.

Dès les premières notes d’Iris Extatis et de "Song for rêveurs" qui ouvre l’album, on décolle immédiatement. Les contrées orientales nous arrivent, "on prend un nuage comme on prend un taxi" nous dit-elle. Dans les simples vapeurs d’un thé, le voyage au pays des désirs a commencé. Le voyage continue ensuite, du Népal à la France avec un superbe titre "Ultraviolet" qui rappelle ce qu’est notre beau pays et explique pourquoi elle préfère fuir certains esprits étriqués. Daphné nous emmène aussi au bras d’une femme africaine puis égyptienne sur la lune est une femme africaine. L’Himalaya est aussi présent sur le dernier titre de l’album, "Supercalifragilis" quand Daphné nous embarque sur un manège dans les froids himalayens en osant un chant d’opérette italien surprenant.

Iris extatis est une ode aux rêveurs bâtisseurs, aux émotifs aux pas sûrs d’eux, tant la vulnérabilité des sentiments y est chantée par l’artiste et vue comme une force créative. Daphné, avec ce disque, souhaite réunir et réconforter, nous aider à savoir qui nous sommes vraiment. Pour ce faire, elle nous offre et nous ouvre les portes d’un monde fertile et foisonnant, d’un monde païen, sans frontières où mythes, fantaisies, nature et femmes sont reliés. A ses côtés, l’horizon est un large champ des possibles. Elle le dit dans une de ses chansons, "toujours la vie s’invente, bien au-delà de tout ce qu’on enfante".

Daphné enfin, s’entoure, sur cet album, d’Edith Fanbuena, pour la réalisation et les arrangements, pour un superbe duo aussi avec "On n’a pas fini de rêver". Cela donne à Iris Extatis une formidable palette de couleurs inattendue autour des guitares et du piano. A cela s’ajoutent un sitar, un koto japonais, un laud marocain, une harpe et plein de rythmiques originales autour d’une collaboration jouissive et fusionnelle.

Une fois encore, Daphné nous offre un magnifique album, dans la lignée de la beauté de ses albums précédents, me rendant de plus en plus amoureux.

Allez écouter Daphné, vous allez prendre une grande claque. Commencez par "Faite à l’envers", un superbe titre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'émeraude de Daphné
La chronique de l'album Carmin de Daphné
La chronique de l'album Treize chansons de Barbara de Daphné
Daphné en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (vendredi)
Daphné en concert au Festival Mythos 2005
Daphné en concert au Café de la Danse (30 avril 2005)
Daphné en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Daphné en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mercredi)
Daphné en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - samedi

En savoir plus :
Le Facebook de Daphné


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-11-10 :
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy

• Edition du 2019-11-03 :
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
PHÔS (Catherine Watine & Intratextures) - A l'oblique
Djen Ka - Ils se mélangent
Cyrille Dubois & Tristan Raës - Liszt : O Lieb !
My Favorite Horses - Funkhauser EP
Da Silva - Au revoir chagrin
Pulcinella - Ça
Samy Thiébault - Symphonic Tales
Frustration - So cold streams
Roseaux - Roseaux II
Joséphine Blanc - Interview
Oiseaux-Tempête - Jessica Moss - Grand Mix
 

• Archives :
Magon - Out in the dark
Melatonin - Departures EP
The Verge - Millions Years
Les Wampas - Sauvre le monde
Cléo Marie - La Cadence EP
Corde - Concorde EP
Matéo Langlois - Décoder les cases EP
Ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard - Florilège Baroque
Hamon Martin Quintet - Clameurs
Patrick Burgan - Sphère, Le Lac & Vagues
Anne Gastinel & Xavier Phillips - Offenbach 6 cellos duos
Listen in Bed - Déluge (Mix #3)
Listen in Bed - Vinyles, suite (émission 3)
Kaori - A ciel ouvert
Hugo Lippi - Comfort Zone
Flyin' Saucers Gumbo Special - Nothin' But
Yosta - Hybrid
Lunt - Phantom Solids
Festival Nancy Jazz Pulsations #46 (édition 2019) - Dom La Nena - Sarah McCoy
Jean Felzine - Hors l'amour EP
Adam Green - Engine of Paradise
Lady Arlette - Interview
Nilok 4tet & Daniel Zimmermann - A wonder plante to...
Éric Legnini - Six Strings Under
Tahiti 80 - Fear of an acoustic planet
Orouni - Interview
Listen in Bed - The Sopranos (Mix #2)
Listen in Bed - Vinyles (émission 2)
Vanille - Amazona
Parlor Snakes - Disaster Serenades
- les derniers albums (5802)
- les derniers articles (131)
- les derniers concerts (2317)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1079)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=