Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ne préfère pas le sang à l'eau
Céline Lapertot  (Editions Viviane Hamy)  janvier 2018

Céline Lapertot s'est résolument inscrite en littérature avec "Et je prendrai tout ce qu'il y a à prendre" publié en 2014 aux Editions Viviane Hamy qui posait les fondamentaux d'une écriture engagée et ancrée dans le monde contemporain : la défense des grandes causes humanistes, la défense des victimes innocentes, le refus de la sauvagerie et de la barbarie et la nécessité de la résistance et l'écriture comme acte de résistance.

Après la maltraitance des enfants dans l'opus précité et celles des femmes considérées dans les conflits ethniques tant comme champ de bataille, armes de guerre et tribut ("Des femmes qui dansent sous les bombes"), Céline Lapertot aborde celle des migrants.

Et, de nouveau, une figure féminine compassionnelle constitue le personnage pivot de "Ne préfère pas le sang à l'eau" qui ressort à la fable dystopique.

En l'espèce une fillette appartenant à une tribu condamnée par la sécheresse et la pénurie d'eau à quitter son pays pour rallier la nouvelle Terre promise, le petit pays industrialisé de Cartimandua qui va tombé sous régime dictatorial qui dispose d'une grande réserve d'eau contenu dans la Grande Citerne érigée en idole par l'enfant.

Sa brève vie est rapportée par un adolescent écrivain à qui la mère a inculqué le goût des livres et enseigné un idéalisme radical - "on se doit de crever pour nos idées et notre amour" - qui milite dans une dissidence qui n'est pas activiste par la violence mais par la plume car "la liberté se construit un stylo à la main".

Le roman se déploie par entrelacement des récits de plusieurs protagonistes qui abordent une pluralité de thématiques dont la xénophobie et la dénonciation des discriminations et égoïsmes pour célébrer les vertus de l'altérité et du partage dans une langue

L'écriture à vocation compassionnelle de Célibe Lapertot s'épanouit dans une écriture qui puise dans les richesses tant lexique et syntaxique de la langue française pour forger une prose lyrique voie élégiaque mais sans affectation qui, au plaisir de la lecture, ajoute l'incitation à la réflexion pour que son exhortation à l'accent biblique soit exaucée.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=