Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Opéra Panique
Théâtre Essaion  (Paris)  mars 2018

Comédie burlesque de Alejandro Jodorowsky, mise en scène de Ida Vincent, avec Aline Barré, Tullio Cipriano, Cécile Feuillet, Johann Proust, et Anaïs Castéran (en alternance avec Ida Vincent).

Sympathique, cet Opéra Panique... Opéra ? Enfin, prétexte, avec plutôt du bel canto de cris d'animaux que du Verdi. Panique ? Pas au sens des Branquignols ou d'Hellzappopin pour ceux qui ont la carte Vermeil ou de délire n'importe nawak pour leurs enfants.

"Panique", c'est le nom d'un "mouvement" (avec des guillemets car ils ne se prenaient pas vraiment au sérieux) créé dans les années soixante entre autres par Topor, Arrabal et Jodorowsky. Marqués par le surréalisme et la contestation pré-68, ils inventèrent le café-théâtre avant le café-théâtre dans un esprit voisin, cousin, parallèle de celui de Charlie-Hebdo.

Si Alejandro Jodorowsky a attendu 2001 pour écrire "L'Opéra Panique", il y a consigné les recettes acquises dans les années 60, ce mélange savant entre loufoquerie, absurde et humour.

Le quintet sur scène mené et mis en scène par Ida Vincent, qui attire le spectateur avec une valise remplie de saucissson, sait tout faire pour faire rire et sourire. Et c'est une bonne chose car "L'Opéra Panique" de Jodorowsky est exigeant. Il faut avoir de la voix, savoir tomber, se plier et se déplier, être capable de saccager le monologue d'Hamlet, de jouer du ukulélé et de savoir faire bien d'autres choses...

Le rythme est rapide, les saynètes s'enchaînent dans la bonne humeur, les moins réussies étant épaulées par les excellentes. Le public ne s'y trompe pas et est aussi bon enfant que ses grands enfants dont certains sont pourtant contraints d'ingurgiter une endive crue, une carotte ou un morceau de fromage de chèvre.

Tout commence par un décollage pour un déconnage immédiat. L'imagination insondable du cinéaste d'"El Topo" et la maîtrise du scénariste de la bédé "L'Incal" permettent à cette somme sans queue ni tête de naviguer à vue entre originalité et classicisme.

Bravo à Aline Barré, Tullio Cipriano, Cécile Feuillet, Johan Proust et Anaïs Castéran de constituer une troupe unie et bien habillée car l'humour et la poésie n'impliquent pas le laissez-aller.

Quelque part entre "La Cantatrice Chauve" et la "Rubrique-à-brac" (mais où ?... that is the Question !), "L'Opéra Panique" réveillera bien des zygomatiques. Les ennemis de l'esprit de sérieux seront ici les bienvenus car ce spectacle n'attend qu'eux.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-08-09 :
35 ème édition du Festival Humour et Eau Salée - Du 1er au 7 août 2020
 

• Archives :
Une Reine en exil - Théâtre Le Verbe Fou
Requiem pour un louis d'or -  Théâtre Le verbe Fou
Ultra-Girl contre Schopenhauer - Théâtre 14
Une goutte d'eau dans un nuage - Théâtre 14
Etienne A. - Théâtre 14
L’Ordre du jour - Théâtre 14
Littoral - Théâtre de la Colline
Covid et Humour - Le confinement, manne thématique pour les humoristes -
Focus Théâtre -
Shortcom à gogo -
A tort et à raison - Théâtre Hébertot
L'Ecole des Femmes - Théâtre national de l'Odéon
Vivement Noël - Théâtre de la Girandole
Le Sommelier - En tournée
Peer Gynt - Théâtre Les Gémeaux
Fleur de cactus - Théâtre Antoine
Art - Comédie des Champs Elysées
Folie baroque - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Hernani, brigand de la pensée ! - Lavoir Moderne Parisien
Le Misanthrope - Théâtre national de Strasbourg
Les Survivantes - Théâtre 13/Jardin
L'Ecume des jours - A La Folie Théâtre
Voodoo Sandwich - Centre Culturel Suisse
Oh les beaux jours - Studio Hébertot
J'aurais aimé savoir ce que ça fait d'être libre - Théâtre de Belleville
Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures - Théâtre de l'Atelier
Eugénie Grandet - Théâtre 13/Seine
Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline
Penthésilée - Théâtre de Sartrouville et des Yvelines
Mon fils marche juste un peu plus lentement - Manufacture des Abbesses
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6900)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=