Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Opéra Panique
Théâtre Essaion  (Paris)  mars 2018

Comédie burlesque de Alejandro Jodorowsky, mise en scène de Ida Vincent, avec Aline Barré, Tullio Cipriano, Cécile Feuillet, Johann Proust, et Anaïs Castéran (en alternance avec Ida Vincent).

Sympathique, cet Opéra Panique... Opéra ? Enfin, prétexte, avec plutôt du bel canto de cris d'animaux que du Verdi. Panique ? Pas au sens des Branquignols ou d'Hellzappopin pour ceux qui ont la carte Vermeil ou de délire n'importe nawak pour leurs enfants.

"Panique", c'est le nom d'un "mouvement" (avec des guillemets car ils ne se prenaient pas vraiment au sérieux) créé dans les années soixante entre autres par Topor, Arrabal et Jodorowsky. Marqués par le surréalisme et la contestation pré-68, ils inventèrent le café-théâtre avant le café-théâtre dans un esprit voisin, cousin, parallèle de celui de Charlie-Hebdo.

Si Alejandro Jodorowsky a attendu 2001 pour écrire "L'Opéra Panique", il y a consigné les recettes acquises dans les années 60, ce mélange savant entre loufoquerie, absurde et humour.

Le quintet sur scène mené et mis en scène par Ida Vincent, qui attire le spectateur avec une valise remplie de saucissson, sait tout faire pour faire rire et sourire. Et c'est une bonne chose car "L'Opéra Panique" de Jodorowsky est exigeant. Il faut avoir de la voix, savoir tomber, se plier et se déplier, être capable de saccager le monologue d'Hamlet, de jouer du ukulélé et de savoir faire bien d'autres choses...

Le rythme est rapide, les saynètes s'enchaînent dans la bonne humeur, les moins réussies étant épaulées par les excellentes. Le public ne s'y trompe pas et est aussi bon enfant que ses grands enfants dont certains sont pourtant contraints d'ingurgiter une endive crue, une carotte ou un morceau de fromage de chèvre.

Tout commence par un décollage pour un déconnage immédiat. L'imagination insondable du cinéaste d'"El Topo" et la maîtrise du scénariste de la bédé "L'Incal" permettent à cette somme sans queue ni tête de naviguer à vue entre originalité et classicisme.

Bravo à Aline Barré, Tullio Cipriano, Cécile Feuillet, Johan Proust et Anaïs Castéran de constituer une troupe unie et bien habillée car l'humour et la poésie n'impliquent pas le laissez-aller.

Quelque part entre "La Cantatrice Chauve" et la "Rubrique-à-brac" (mais où ?... that is the Question !), "L'Opéra Panique" réveillera bien des zygomatiques. Les ennemis de l'esprit de sérieux seront ici les bienvenus car ce spectacle n'attend qu'eux.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout
- 2 août 2020 : Une petite pause s'impose
- La Mare Aux Grenouilles #08
- 26 juillet 2020 : Que le spectacle (re)commence
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=