Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Luc Guiol - I am the Cosmos
Théâtre Les Feux de la Rampe  (Paris)  mars 2018

Seul en scène humoristique écrit et interprété par Luc Guiol.

Rien de plus générique que l'intitulé de "seul en scène" tant il recouvre de réalités différentes, surtout quand lui est adjoint l'adjectif humoristique, et d'autant plus encore quand il décliné un humour au second degré.

Aussi celui de Luc Guiol s'adresse-t-il au spectateur avisé, jouissant de surcroît d'un moral d'acier, car il ne saurait prendre place en un "after" malté et une soirée délire pizzahut.

En effet, plus proche de la réflexion lunaire à la manière de Gauthier Fourcade hybridé avec l'humour noir desprogien et le nonsense des Monthy Python que de la "tchatche à vannes" du Jamel Comedy Club, il livre avec "I am the Cosmos" un opus solo singulier et unique en son genre.

Adoptant la forme de l'adresse directe au public et la narration introspective autofictionnelle, il relate, de manière aussi loufoque qu'échevelée, les états d'âme d'un homme exerçant la profession d'acteur, au demeurant plus souvent au chômage que sur scène qui, à l'approche de la quarantaine, est atteint du syndrome du rétroviseur et s'interroge sur la question ultime, celle du sens de la vie avec ses incontournables corollaires, la finitude et la mort.

Une précision quant à une de ses sources d'inspiration, qui ne figure pas dans la bible du spectacle distribuée in fine, et qui éclaire tant le ton que le titre de la partition.

Car de dernier est suscité par l'assertion autocentrée de David Foster Wallace, professeur de philosophie et écrivain qui souffrait d'un état dépressif chronique qui l'a conduit au suicide.

A savoir : "Tout, dans ma propre expérience du monde, conspire à maintenir ma croyance profonde que je suis le centre de l’Univers". Dès lors, selon l'expression consacrée, à bon entendeur...

Et Luc Guiol réussit son audacieux pari de placer sa partition qui ressort au patchwork" à la croisée du théâtre, du stand-up et de l’interrogation philosophique" et révèle une belle personnalité de scène qui croise le Pierrot et le clown en passant par le chanteur folk et le hockeyeur dansant.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout
- 2 août 2020 : Une petite pause s'impose
- La Mare Aux Grenouilles #08
- 26 juillet 2020 : Que le spectacle (re)commence
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=