Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une histoire du féminisme de l'Antiquité grecque à nos jours
Séverine Auffret  (Editions de l'Observatoire)  février 2018

Séverine Auffret, agrégée de philosophie, éditrice de l’œuvre de la philosophie du 17ème siècle, a mené un séminaire d’étude féministe à l’université populaire de Caen et publié plusieurs essais féministes. Elle nous propose aujourd’hui, édité aux éditions de l’Observatoire, Une histoire du féminisme de l’Antiquité grecque à nos jours, avec une préface de Michel Onfray, le fondateur de cette université populaire caennaise.

Son livre est là pour nous rappeler que même si le féminisme s’est constitué en mouvement politique au 19ème siècle en Europe, il n’en demeure pas moins que des idées féministes, implicites ou explicites s’exprimaient déjà durant l’Antiquité, dans le monde entier, contredisant les mœurs et le discours misogyne dominants.

A partir de ce constat, Séverine Auffret va se poser de nombreuses questions. Pourquoi et comment ces idées féministes sont-elles apparues ? Font-elles vraiment Histoire dans un processus cumulatif ou sont-elles seulement des bouffées aléatoires sans synthèse ni somme ? Le féminisme politique, au final, en est-il l’aboutissement historique ?

Pour y répondre, Séverine Auffret va nous retracer l’évolution de ces idées féministes depuis leurs premières manifestations jusqu’à aujourd’hui au travers de personnages nombreux et variés, en nous transportant de l’Egypte ancienne jusqu’en Amérique précolombienne. Après une préface érudite de Michel Onfray, Séverine Auffret construit son ouvrage autour de portraits, de récits et d’analyses toujours érudites et passionnantes.

Quatre temps chronologiques sont utilisés dans son analyse. C’est d’abord dans les textes d’Euripide que se révèlent les premières idées féministes puis de Sappho, poétesse grecque de l’Antiquité à laquelle Séverine Auffret consacre quelques pages. A cela s’ajoutent des mythes grecs qui illustrent l’imaginaire grec commun sur la "femme". Les Amazones, par exemple, structurent la pensée grecque nous dit l’auteur tout en ayant des répercussions durables dans le développement ultérieur des idées féministes. La féminité chez Aristote et Platon est analysée, dans le monde romain aussi avant que l’auteure ne s’aventure dans les marges des polythéismes d’orient et dans les autres grandes civilisations d’Egypte, de Mésopotamie, vers l'hindouisme et le bouddhisme aussi. Le livre est extrêmement complet et précis concernant toutes ces cultures, intégrant même de nombreuses pages éclairées sur le vaudou issu de la culture yoruba du Bénin qui montre aussi des formes de féminisme.

La deuxième partie, toujours aussi érudite, couvre une deuxième période allant de la Renaissance européenne jusqu’à la fin de l’Ancien Régime. Evidemment, l’invention de l’imprimerie va bouleverser l’expression des idées féministes. C’est vraiment au cours de cette période que les femmes rentrent vraiment en écriture avec une conscience féministe explicite.

Le troisième temps est celui du féminisme historique qui va des révolutions antimonarchiques jusqu’à 1968. Les idées féministes se développent autour de la presse, des manifestes, des affiches, des manifestations de rue et de nombreux écrits. Les femmes jouent un rôle important dans la révolution, symbolisé par Charlotte Corday. L’utopisme ensuite s’approprie le féminisme, Zola crée ensuite une nouvelle figure de femme avec Nana et le bovarysme apparaît.

Le quatrième temps intervient après 1968, date historique pivot pour l’histoire du féminisme et des idées féministes. Vient ensuite le manifeste des 343, en 1971, qui réclame l’avortement libre. Le féminisme s’universalise et le lesbianisme se développe.

Vous l’avez donc compris, le dernier livre de Séverine Auffret est un livre dense et exigeant qui déroule une histoire du féminisme particulièrement intéressante autour de nombreux portraits, récits et analyses. Sans pour autant être passionné au départ par ce mouvement et ces idées, j’ai appris de nombreuses choses concernant le féminisme en lisant ce livre.

Belle lecture donc que cette histoire du féminisme, de l’Antiquité à nos jours.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Séverine Auffret


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 15 avril 2018 : En avril, pour la culture, suis notre fil

C'est reparti pour une semaine culturel. Suivez notre fil d'actualité culturel, ici, sur Facebook, Twitter, Youtube. Vous y trouverez de quoi réjouir ce qu'il se trouve entre votre 2 oreilles ! c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus
et toujours :
"No Mercy in this land" de Ben Harper & Charlie Musselwhite
"After the fall" de Keith Jarrett, Gary Peacock et Jack DeJohnette
"This is not hollywood" de Greg Kozo
"Quatre vingt huit" de Guillaume Poncelet
"One EP" de Hey Sarah
"Ventriloquism" de Meshell Ndegeocello
Mezzanine et Undervoid dans une sélection de singles et EP
"Années 1970-1985" de Pierre Bartholomée
"Shake, burn and love" de Red Money
"Dollhouse" de The Pack A.D.
"The skull defekts" de The Skull Defekts
"Rêves américains, tome 1, la ruée vers l'or" de Thomas Hellman
Interview de I Am Stramgram autour de son album "Tentacles", retrouvez également I Am Stramgram en session live pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Conférence des Oiseaux" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Racine²" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Still life" au Théâtre Les Déchargeurs
"Hugo au bistrot" à la Scène Thélème
"MAMMA" à La Loge
"Le Monte-plats" au Théâtre Le Lucernaire
"Mort, je serai devenu nécessaire" à la Manufacture des Abbesses
"Gilles Ramade - Piano Furioso" au Grand Point Virgule
"Qui suis-je ?" au Théâtre de l'Etincelle à Rouen
des reprises à ne pas rater :
"Tertullien" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Meilleurs Alliés" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Gustav Klimt" à l'Atelier des Lumières
"Artistes & Robots" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Katy says goodbye" de Wayne Roberts
"Jersey Affair" de Michael Pearce
les chroniques des sorties de mars
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

et toujours :
"Alain Bashung, Fantaisie militaire" de Pierre Lemarchand
"La mise à nu" de Jean Philippe Blondel
"La symphonie du hasard, livre 2" de Douglas Kennedy
"La vie secrète d'Elena Faber" de Jillian Cantor
"Le dossier M, livre 2" de Grégoire Bouillier

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 15 avril 2018 : En avril, pour la culture, suis notre fil
- 8 avril 2018 : En avril, de la culture, tire tous les fils
- 1er avril 2018 : On ne vous prend pas pour des cloches !
- 25 mars 2018 : Les nouvelles sont mauvaises d'où qu'elles viennent
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=