Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Big Bang - Destruction et création dans l'art du 20ème siècle
Centre Pompidou  (Paris)  Du 15 juin 2005 au 27 février 2006

Le Centre Pompidou propose une exposition exceptionnelle pour une "nouvelle lecture de l'histoire de l'art comme champ ouvert à l'expérimentation" à travers 850 œuvres.

Le 20ème siècle y est envisagé comme le siècle du Big Bang pendant lequel l'art s'est complètement renouvelé selon un schéma de destruction créative.

Une exposition à voir et à revoir, en prenant le temps de se poser dans chaque salle que nous vous proposons de découvrir en deux épisodes.

Après, le big bang conduisant au ré-enchantement, voici un aperçu des forces créatrices qui ont guidé les artistes.

L'archaïsme, retour vers le futur

Dès le début du 20ème siècle, la découverte des arts primitifs, dont les caractéristiques semblent si bien correspondre aux recherches empiriques des artistes modernes, génère une régression vers toutes les pulsions du cerveau archaïque qui sont érigées en forces créatrices originelles.

Il faut mettre la raison en sommeil pour que se libèrent les forces créatrices des affects liées à l'abandon des règles et du libre arbitre qui annihilent l'acte créatif. Ainsi, la régression ("Seul" d'Eugène Leroy),

l'enfance ("La jeune idiote" de Paul Klee, Mickey Bato), le fantasme, la folie, l'onirisme ("Hallucination partielle" de Salvador Dali), l'hybridation ("La balançoire" de Fabrice Hybert et "Modèle Rouge" de Robert Magritte) sont-ils par essence féconds en terme de créativité artistique.

Du sexe comme terrain exploratoire de l'art

Le corps, qu'il soit profane ou sacré, ("Le couple" de John de Andréa) est l'objet de toutes les transgressions, de la mariée au travesti (les photos de Robert Mathlethorpe, Andy Warhol et Diane Arbus) en passant par l'image christique ("Bewtiful& Stwong " de Peter Saul).

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les pratiques sexuelles, voyeurisme ("La pisseuse" de Pablo Picasso), obscénité, prostitution ("Joella" d'Ed Pasche), l'inceste (les photos de Michel Journiac), le viol ("Le viol" de Magritte), sont factuellement source d'inspiration sans connotation morale.

Sur fond de guerre

Siècle des révolutions et des guerres mais aussi des génocides et de la barbarie, le 20ème siècle a produit un art historique résultant du devoir de mémoire ("To the supreme being" de Kiefer Amselm et "Cheval majeur" de Toni Grand).

 

 

 

 

 

Mais il suscite également le questionnement sur la fragilité et la contingence de la condition humaine ("Infiltration homogen fur konzertrugel" de Joseph Beuys).

De l'esprit de subversion

Humour noir, grotesque, dérision, absurde, toutes les déclinaisons de la subversion vont nourrir l'action artistique.

Pastiches et parodies fleurissent ("Gaby d'Estrées" d'Alain Jacquet, la "Joconde" de Marcel Duchamp)et le grotesque s'affiche ("The moroccan de John Currin, "Architecture and morality" de Glenn Brown et "Le stropiat" de Magritte)

pour aller jusqu'à l'absurde et le kitsch ("Le mannequin" d'Alain Sechas, les gnomes de Philippe Starck)

Une mélancolie pérenne

Le monde révolu, dont la fin a été si ardemment souhaité, hante encore les esprits et la nostalgie doublée d'inquiétude face au réel et au néant existentiel devient également source d'inspiration

("Le portrait d'Iturrino" d'André Derain, "La journaliste Sylvia von Harden" d'Otto Dix, le "Portrait du comte Saint Genois d'Anneaucourt" de Christian Schald, "Sans titre" de Cindy Sherman)

 

 

jusqu'à produire d'inquiétantes étrangetés surréalistes ("Robe de chair pour albinos anorexique" de Jana Sterbak, le pied de Duchamp )


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une exposition à voir...et à revoir.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'exposition Big Bang : de la destruction au ré-enchantement

Crédits photos : Thomy Keat (sauf 6, 7, 9 et 15 MM)
avec l'aimable autorisation du CNAC.


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=