Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce J'ai mangé du Jacques
Théâtre Essaion  (Paris)  mai 2018

Spectacle musical conçu et interprété par Julie Autissier et Raphaël Callandreau.

"J'ai mangé du Jacques" est un spectacle qui repose sur un principe simple et ludique : Julie Autissier et Raphaël Callandreau ne vont chanter que des chansons interprétées, composées ou écrites par un... Jacques.

Des Frères Jacques aux Jacques attendus (Brel, Dutronc, Higelin), l'auditeur va en avoir des surprises ! Du frère qui sonne les matines à celui qui fait la route avec Ray Charles, de qui "a dit" (ou pas), le Jacques est partout présent, prêt à faire le...Jacques.

Tout commence dans le foin couché avec Jacques Pills qui interprétait avec un Georges (hors concours donc) Tabet la chanson de Mireille et Jean Nohain... Tout finit en chanson après que l'on ait découvert une belle liste de Jacques y compris le Jacquot de Nantes, celui des "Parapluies" et des "Demoiselles".

Avec le compositeur Jacques Datin, auteur des musiques de nombreux tubes, Julie et Raphaël auraient pu chanter pendant plusieurs jours, des "Boutons dorées" chantées par Barbara ou Jean-Jacques Debout à "Nous, les amoureux", eurovisionnée par Jean-Claude Pascal. Non, ils se contentent de réussir une belle version d' "Une petite fille" de Claude Nougaro, qui aurait fort mérité de se prénommer Jacques.

Pareillement, pour le compositeur des chansons de Michel Sardou, Jacques Revaux, le couple taquin et farceur a préféré l'habituelle "Comme d'habitude" aux "Vieux mariées" ou à "La Java de Broadway". Comme ils n'avaient pas envie de manger du Michel, on leur pardonnera d'avoir grignoté du Claude.

En revanche, on les remerciera d'avoir sorti de leur chapeau "Nono le petit robot" en compagnie de l'élastique "Inspecteur Gadget" Bref, Raphaël Callandreau, le plus souvent au piano (mais pas que) et Julie Autissier au chant (mais pas que), ont confectionné une "play list" de chansons imparables qu'ils habillent à chaque fois de leurs voix chaleureuses, un rien gouailleuse pour Julie, un rien nostalgique pour Raphaël.

L'heure que l'on passe en leur compagnie, on aimerait qu'elle dure le double, voire le triple. Mais tout à une fin et les Jacques ont le droit de se reposer.

On regrettera pourtant que les deux artistes n'aient pas eu le temps de rendre un petit hommage à Jacques Debronckart, un sacré Jacques qu'il faudra bien un jour redécouvrir et qu'ils n'aient pu poursuivre leur beau travail sur Brel commencé par une magnifique version d'"Orly" et conclu par une non moins impressionnante version de "Grand Jacques".

"J'ai mangé du Jacques" est un spectacle nourrissant qui donne faim de chansons. On n'a plus qu'une envie quand on le quitte : que Julie Autissier et Raphaël Callandreau s'attaquent un à un à tous les prénoms de l'alphabet.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=