Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Super Furry Animals
Love Kraft  (Rough Trade / PIAS)  septembre 2005

Avec un rythme honorable d'un album tous les 2 ans, les Super Furry Animals ne nous donnent même plus le plaisir de l'attente. C'est donc réglé comme un métronome que ce Love Kraft qui succède à Phantom Power en 2003 et Rings around the world en 2001.

Mais c'est en 1999 qu'il faut remonter pour retrouver le mythique Mwng, album chanté entièrement en gallois, leur langue natale et encore beaucoup parlée au Pays de Galles. Enorme prise de risque et tournant dans leur carrière puisque ce fut leur dernier album avant de signer sur une major.

Avec ce Love Kraft, les SFA reviennent vers un label plus modeste (Rough Trade) et surtout avec un disque franchement réussi.

Les 5 joyeux lurons faussement naifs nous offrent sur ce disque une douzaine de titres oscillants entre pop sucrée au relent de Prefab Sprout ("Walk you home"), électro rock psychédélique ("Atomik lust") et un peu funk soul des années 70 ("Lazer beam").

Si le coté déjanté du groupe se ressent sur des titres assez joyeux et un peu fourre tout en ce qui concerne le style comme "The Horn", on peut dire que les morceaux se suivent sans se ressembler puisque "Ohio heat" qui lui succède est certes assez enjoué mais les arrangements quasi acoustiques et le chant fébrile et mal assuré lui donnent un coté fragile et romantique (si, si) comme d'ailleurs nombres de morceaux sur ce disque bénéficiant de la patte Sean O Hagan (High Llamas, Microdisney), à l'origine de quelques arrangements, notamment en ce qui concernent les cordes de l'album comme sur "Psyclone", titre très Bluresque.

Toujours dans cette veine mi ange, mi démon, "Cloudberries" mélange savamment l'ensemble de ces tendances dans un brouhaha symphonique surprenant qui débouche sur le joli "Cabin fever" très High Llamas justement, et aussi il faut bien le dire, un peu Beach Boys, ce qui loin d'être un reproche est ici plutôt un gage de qualité.

Love Kraft est une totale réussite. Un album d'adultes rempli de superbes chansons faites par de grands enfants buveurs de bières. Un rafraîchissement bienvenu et indispensable en cette période de rentrée chargée en albums … de qualité qui plus est dont celui-ci risque de rester sur le dessus de la pile un moment !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Super Furry Animals en concert à La Maroquinerie (23 janvier 2004)
L'interview de Super Furry Animals (septembre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Super Furry Animals


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 18 août 2019 : Au rythme des vacances
- 11 août 2019 : Sur la Route du Rock
- 4 août 2019 : De festival en festivals
- 28 juillet 2019 : La canicule recule
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=