Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lucien Cheenne
Pied-Tendre  (Flower coast)  avril 2018

Financé au Kiss Kiss Bank Bank, swing aux orteils et aridité dans le timbre, Lucien Chéenne chante à l’arrière des chariots d’immigrants américains avec Pied-tendre, et joue de la guitare à se lancer des plateaux en tapant du pied.

« On a pris pour les héros des lâches qui ont peur de s’enfuir, on a pris pour des zéros des pauvres taches qui craignaient le pire, on a pris pour un ours un enfant qu’avait peur de son père, on a pris pour une vache un cheval qu’avait juste peur de la mer, on a tout pris, tout cru et rien donné » ("tout pris")

Ambiance chemise à carreaux dans la paille, c’est sous un parapluie de saison que Lucien Chéenne trimballe une bonne humeur à faire tinter les éperons jusqu’à la cime des rouflaquettes « Préparez vos six coups parce que la Sarthe et les gars c’est on far West à moi » ("Far-West").

L’album est entièrement dopé au tord-boyau qui dissoud le vernis du comptoir, aux rythmes balancés de guitares de saloon et de contrebasse appropriée, distillant des trémules de bassins et des saccades orthopédiques essoufflées
La voix écorchée propice aux accents folk-blues reste ferme pour dénoncer les agissements d’adultes qui confondent respect et soumission « J’me bats pour oublier qu’c’est toi qui ronge mon estomac comme un mauvais acide » ("j’me bats"). De même « Celui qui pour trente deniers est devenu le symbole du paria, le traitre de l’humanité, ça fait vingt siècles que sur son dos les gens n’arrêtent pas de baver » ("Judas"), et si on se relevait des trahisons et laissait en paix ce pauvre type puisqu’on est riche que de ses amis ?

Et la brulante, à sens unique, à fantasmer, à vivre… Lucien Chéenne chante aussi l’amour sous MDMA et à jeun « c’était pas vraiment une sirène et le bon dieu elle l’aimait pas, mais dans la nuit quand mon cœur saigne, c’est son épaule qui est sous mon bras » ("La Mathilde")

Langue française dans le goudron et les plumes, une pêche à dézinguer les monotones, Lucien Chéenne

 

En savoir plus :
Le site officiel de Lucien Cheenne
Le Facebook de Lucien Cheenne


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-05-12 :
Ha the Unclear - A kingdom in a cul-de-sac
Nicolas Paugam - La balade sauvage
El Perro del Mar - Big Anonymous
Ed Harcourt - El Magnifico
Festival Paysage Pop #2 (édition 2024) - Lisbone - iAross - Ritmo 71 - Eleven 17 - Thierry Holweck
Batist & the 73' - Batist & the 73'
Two Magnets - Folk Tales Of Today
Kokopeli - Family Affair
Thibault Wolf - Korzéam EP
Intrusive Thoughts - Dysphorie
Alexis Valet - Following the sun
Gabriel Pierre - Until Now

• Edition du 2024-05-05 :
Darius - Murmuration
La Mare Aux Grenouilles #84 - Talk Show Culturel
Isolation - Creatures Lies
Prudence Hgl - Newcastle
Jéhan - On ne sait jamais
The Everminds - Colliding Spaces
AA & Les Oneiroi - Le Souffle de l'Hybris
Comédie Noire - Hermetic Delight - Gogojuice - Cosmopaark - L'Ambulancier - No Money Kids - Ni Vus Ni Connus
 

• Archives :
Marine Thibault - Sublimer
Mélys - For Once EP
Johnnie Carwash - TV Sundaze - Le Clapier
Edgär - Edgär is Dead
The Darts - Boomerang
Olivier Marois - Tu sauras pas quoi faire de moi
Les Soucoupes violentes - J'irai Ailleurs
Johnnie Carwash - Interview
Isolation - Resto Basket - Greyborn - Bad Juice - Last Temptation - One Rusty Band - We Hate You Please Die - Ni Vus Ni Connus
Jacky Molard & François Corneloup Quartet - Entre les terres
Trio SR9 & Kyrie Kristmanson - Venus Rising
Yann Jankielewicz, Josh Dion & Jason Lindner - Keep It Simple
Watertank - Liminal Status
Fontanarosa - Take a Look at the sea
Fishtalk - Out
Ambre - Génération (Tome 1)
Whispering Sons - The Great Calm
Vesperine - Perpétuel
Burning Heads - Embers Of Protest
Waxahatchee - Tigers Blood
Bertrand Betsch - Kit de survie en milieu hostile
Nikita Mndoyants - Prokofiev
Patrick Langot, Alexis Cardenas, Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler - Alas
Jessica Martin Maresco, Ensemble Op.Cit & Guillaume Bourgogne - Arnold Schönberg : Pierrot Lunaire
Thomas de Pourquery - Let the monster fall
Chaton Laveur - Etat Sauvage
Cyrille Dubois & Tristan Raës - Louis Beydts : Mélodies & Songs
Madame Robert - C'est pas Blanche-Neige ni Cendrillon
Chu Chi Cha - Sin Miedo
The Black Enderkid - Symptom Of Decline
- les derniers albums (7523)
- les derniers articles (355)
- les derniers concerts (2395)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1132)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (9)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=