Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lucien Cheenne
Pied-Tendre  (Flower coast)  avril 2018

Financé au Kiss Kiss Bank Bank, swing aux orteils et aridité dans le timbre, Lucien Chéenne chante à l’arrière des chariots d’immigrants américains avec Pied-tendre, et joue de la guitare à se lancer des plateaux en tapant du pied.

« On a pris pour les héros des lâches qui ont peur de s’enfuir, on a pris pour des zéros des pauvres taches qui craignaient le pire, on a pris pour un ours un enfant qu’avait peur de son père, on a pris pour une vache un cheval qu’avait juste peur de la mer, on a tout pris, tout cru et rien donné » ("tout pris")

Ambiance chemise à carreaux dans la paille, c’est sous un parapluie de saison que Lucien Chéenne trimballe une bonne humeur à faire tinter les éperons jusqu’à la cime des rouflaquettes « Préparez vos six coups parce que la Sarthe et les gars c’est on far West à moi » ("Far-West").

L’album est entièrement dopé au tord-boyau qui dissoud le vernis du comptoir, aux rythmes balancés de guitares de saloon et de contrebasse appropriée, distillant des trémules de bassins et des saccades orthopédiques essoufflées
La voix écorchée propice aux accents folk-blues reste ferme pour dénoncer les agissements d’adultes qui confondent respect et soumission « J’me bats pour oublier qu’c’est toi qui ronge mon estomac comme un mauvais acide » ("j’me bats"). De même « Celui qui pour trente deniers est devenu le symbole du paria, le traitre de l’humanité, ça fait vingt siècles que sur son dos les gens n’arrêtent pas de baver » ("Judas"), et si on se relevait des trahisons et laissait en paix ce pauvre type puisqu’on est riche que de ses amis ?

Et la brulante, à sens unique, à fantasmer, à vivre… Lucien Chéenne chante aussi l’amour sous MDMA et à jeun « c’était pas vraiment une sirène et le bon dieu elle l’aimait pas, mais dans la nuit quand mon cœur saigne, c’est son épaule qui est sous mon bras » ("La Mathilde")

Langue française dans le goudron et les plumes, une pêche à dézinguer les monotones, Lucien Chéenne

 

En savoir plus :
Le site officiel de Lucien Cheenne
Le Facebook de Lucien Cheenne


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-06-09 :
Moorea - Réalité
Houle - Ciel, cendre et misère noire
Alain Chamfort - Point Éphémère
Jérôme Lefebvre / FMR Orchestrâ - Jusqu'où s'évapore la musique ?
Olivier Triboulois - Bleu
Marie Pons & Geoffrey Jubault - Volupté
Olivier Rocabois - The Afternoon of our lives
Beau Bandit - Middle Class Luxury
Manila Haze - Upside Down
The Dandy Warhols - Rockmaker
Batist & the 73' - Interview
We Hate You Please Die - Jules & Jo - Hippocampe Fou - Ni Vus Ni Connus
Indigo Birds - As Seasons Changed
Mazingo - Hey You
Soft Michel - Thalasso

• Edition du 2024-06-02 :
La Mare Aux Grenouilles #86 - Talk Show Culturel
Ravage Club - Ravage Club
Les Fouteurs de Joie - Nos courses folles
The Rapports - A life in a suitcase
Trigger King - The Giant Rooster
Lux - Tramhaus - Coeur-Joie - Mélys - Resto Basket - Ni Vus Ni Connus
 

• Archives :
Festival Rock In The Barn #15 (édition 2024) - Unschooling - Divorce - Samba de la Muerte - Vlure - Deadletter - JC Satan - Deeper - Loverman - Ellah A Thaun - Ditter - Peniche - Johnnie Carwash - Maddy Street - Dude Low - Augusta - Ultranouk - Carriegoss
Thomas Jarry - Bach : Cello suites
Ezéchiel Pailhès - Ventas Rumba
Ensemble Hexaméron - Pasticcio - Paris 1801
Festival More Women On Stage #3 (édition 2024) - Jeanne Added - Venin Carmin - Pythies TTRRUUCES - Ytso & Wayne - Les Shirley - Fallen Lillies - Dream Wife
Florian Noack - I wanna be like you
Arbas - L'écho des brasiers
Blue Deal - Can't Kill Me Twice
Jules & Jo - Le futur est génial
La Mare Aux Grenouilles #85 - Talk Show Culturel
Matt Low - Une vie Cool
Morgane Imbeaud - The Lake
Nicolas Paugam - La balade sauvage
Elysian Fields - What the thunder said
Sylvain Daniel - Slydee
Bad Juice - Amour Noir
Caesaria - Tonight will only make me love you more
Bruit d'Avril - Session Bruit d'Avril
MATW - Soft Michel - Sun - Sunshade - Seppuku - Servo - Dye Crap - Ni Vus Ni Connus
Space Alligators - London Tropical
Ha the Unclear - A kingdom in a cul-de-sac
Nicolas Paugam - La balade sauvage
El Perro del Mar - Big Anonymous
Ed Harcourt - El Magnifico
Festival Paysage Pop #2 (édition 2024) - Lisbone - iAross - Ritmo 71 - Eleven 17 - Thierry Holweck
Batist & the 73' - Batist & the 73'
Two Magnets - Folk Tales Of Today
Kokopeli - Family Affair
Thibault Wolf - Korzéam EP
Intrusive Thoughts - Dysphorie
- les derniers albums (7557)
- les derniers articles (358)
- les derniers concerts (2398)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1133)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (9)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=