Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tue-Loup - Emily Loizeau - Versari
Nouveau Casino  (Paris)  27 septembre 2005

Cette soirée inaugure la première d'une série de soirées organisée par un nouveau label T-rec. Deux artistes espoirs assurent la première partie tandis que la suite revient aux déjà bien établis Tue-Loup.

J'arrive avec un peu de retard (1/2 heure), mais finalement j'ai sûrement dû oublier de passer à l'heure d'hiver car je suis un des premiers dans la salle. Une autre demie heure, me permet de prendre tranquillement mes repères.

Finalement un petit bout de femme s'avance jusqu'au milieu de la scène et prend place devant un piano electrique. Un petit "Salut!" soufflé en guise d'introduction et voilà Emily Loizeau qui entame la soirée.

Jeune artiste qui vient d'enregistrer son premier album (sortie prévue en début d'année prochaine), elle va tenter de séduire le public (encore peu nombreux) venu surtout pour Tue-Loup.

Avec plein de charme et une voix gentiment éraillée, elle chante des tranches de vie avec humour et dérision. Le public harangué est invité à faire des vocalises avant de reprendre le temps d'une chanson, les refrains nouvellement découverts.

Des titres en anglais translatent l'ensemble d'une variété "chanson française à texte" à un ensemble plus folk (tendance Dylan dont elle fera une reprise).

Les suivants s'appellent Versari. Mené par le chanteur du même nom et ex- "Hurleurs", le groupe se compose également d'un bassiste-violoncelliste et d'un batteur (le chanteur faisant également office de guitariste et clavier).

Le groupe alterne des chansons en français et en anglais (dont une reprise de "Time to loose" de Tuxedomoon). La pop se fait rapidement sombre et invite le public à entrer dans la mélancolie.

A l'occasion d'un morceau piano, la voix de presque-crooner du chanteur amène des moments intimistes appuyés par un violoncelle qui élève l'ensemble vers les hauteurs. Suivent rythmes lent et atmosphériques qui alternent avec des morceaux plus pop. Toujours droits on sent, même dans les morceaux saturés, une explosion retenue de la part du trio.

Et c'est enfin le tour de Tue-Loup, groupe sarthois à la notoriété déjà faite d'entrer sur scène. Leur sixième album, Rachel au rocher sort le 18 octobre et ils viennent ce soir présenter leurs nouvelles compositions.

Le concert débute sur un long instrumental, introduction de "Les encoches" qui se poursuit tout en tension. On les a connu dernièrement folk (notamment sur leur best-of acoustique "Tout nu"), les voilà rock, oscillant entre musique sombre, énervée, et nouvellement groovy.

Encensé pour ses talents d'auteur, Xavier Plumas, va déclamer ses textes avec sa voix toujours traînante. Deux choristes font sporadiquement leur apparition dans le tableau pour pousser le yeah-yeah, notamment sur "City-light", premier extrait à la rythmique funky de leur album. Je m'aplatis permet au groupe d'imposer une musique lancinante autre facette, plus ancienne, de leur musique.

Annonciateur de leur prochain album, ce concert, devant un public amateur, aura fait constamment le grand écart entre les extrêmes de leur musique : tension et béatitude, rugosité et velours.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rachel au rocher de Tue-Loup
La chronique de l'album Le lac de Fish de Tue-Loup
La chronique de l'album 9 de Tue-Loup
La chronique de l'album Total musette de Tue-Loup
Tue-Loup en concert à La Maroquinerie (2 décembre 2005)
Tue-Loup en concert au Zèbre de Belleville (jeudi 31 mars 2016)
L'interview de Tue-Loup (2 décembre 2005)
L'interview de Tue-Loup (lundi 1er avril 2013)
La chronique de l'album L'autre bout du monde de Emily Loizeau
La chronique de l'album Pays Sauvage de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert à La Maroquinerie (Soirée Fargo all stars) (27 février 2006)
Emily Loizeau en concert au Festival FNAC Indétendances 2006
Emily Loizeau en concert au Festival en Campagne 2007
Emily Loizeau en concert au Festival Fnac Live #4 (édition 2014)
Versari dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Ostinato de Versari


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres
- 6 octobre 2019 : Coup de froid
- 29 septembre 2019 : Une édition sans chichis
- 22 septembre 2019 : Fin d'été
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=