Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nicolas Vidal
Bleu Piscine  (N(ouvelle) V(ersion))  juin 2018

Les yeux dans le bleu

Nicolas Vidal, serait-il sorti des ombres de ses nuits passées en manque de sérénité ? Bleu Piscine, troisième album du pop boy parisien, semble nous le confirmer. Le jeune homme, au fil de ses onze morceaux, nous prend par la main et nous guide dans sa promenade estivale. Une ballade dans laquelle se croisent pêle-mêle, légèreté de vivre, rencontres amoureuses, "John" et "Balboa".

Nicolas, quand on connaît sa carrière, est un songwriter tendance storytelling, qui nous raconte les fragments de sa vie. Des histoires de liberté et d’amour, de joies et de craintes, d’émancipation, de rencontres et de séparations.

Bleu Piscine  est à ranger dans sa discothèque aux côtés des Daho, Chamfort, Jacno, Erasure, Duvall et toute cette belle scène pop / synth pop des années 80. Mais Nicolas ne fait pas que marcher dans les pas et traces de ces glorieux du passé, il y apporte sa griffe, son intimité, sa fraîcheur et sa modernité. Voguant au gré des sentiments et des ambiances, Bleu Piscine alterne ballades intimistes ("Balboa", "Roche", "Sous ton ombrelle"), pop-songs dodelinantes ("La vie d’avant", "AR (mon amour)", "Bleu piscine") et hymnes pop-club avec l’hypnotique et tubesque "Pop boy à Paris" et le stroboscopique "John" (composé à quatre mains avec Une Femme Mariée alias Constance Petrelli).

Bleu Piscine est un album résolument pop. Pop, élégant et dandy. La bande son obligatoire et idéale d’un été écrasé de chaleur, moite et lascif. A écouter au bord des piscines ou le long des plages, allongé sur le sable, sur le pont d’un bateau, à Rome, Calvi ou Paris, un verre de blue lagoon à la main, prêt à plonger dans le grand bain du "Bleu Piscine"... Quel bel été nous offre Nicolas...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les Nuits Sereines N'Existent Pas de Nicolas Vidal
L'interview de Nicolas Vidal (mercredi 10 octobre 2018)

En savoir plus :
Le site officiel de Nicolas Vidal
Le Bandcamp de Nicolas Vidal
Le Soundcloud de Nicolas Vidal
Le Facebook de Nicolas Vidal


Sébastien Dupressoir         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-05-19 :
Artemis Quartet - Chostakovitch
Marianne Piketty & Le Concert Idéal - Le fil d'Ariane
Quatuor Béla - Trois Frères de l'Orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thème et Variations de Krása
Quintette Aquilon - Saisons
Equipe de foot - Marilou
Jean-Pierre Kalfon - Les Rendez-Vous d'Ailleurs

• Edition du 2019-05-12 :
Eiffel - Interview
Chrystelle Alour - Traversée
Fred Pallem & Le Sacre du Tympan - L'odyssée Remix
Bayerische Kammerphilharmonie & Alessandro de Marchi - Leopold Mozart : Missa Solemnis
Paris Brass Quintet - Les cuivres sur le toit
L'Étrangleuse - Dans le lieu du non-où
Hellfest Open Air Festival #14 (édition 2019) - Power Trip - Dropkick Murphys - Manowar - Fu Manchu - Clutch - Gojira - Mass Hysteria - Ultra Vomit - Dagoba - No One Is Innocent - Lofofora - Blackrain - Klone - Will Haven - The Fever 333 - Kiss - Bloodbath - Cult of Luna - The Sisters of Mercy - YOB -
Fontaines D.C. - Dogrel
Elias Dris - Beatnik or not to be
Solal Roubine - Hublot EP
Nära - Home is everywhere EP
 

• Archives :
Gontard! - 2029
Erevan Tusk - Foreign Lines
Marble Arch - Children of the Slump
Michel Dalberto & Novus Quartet - Cesar Franck : Piano Works Quintet
Madalitso Band - Wasalala
David Lively - Quatuor Cambini-Paris - Thomas de Pierrefeu - Chopin Concertos for Piano & String
Pamplemousse - High Strung
La Poison - La Poison
Eiffel - Stupor Machine
Foxygen - Seeing Other People
Tchewsky & Wood - Live Bullet Song
Des fourmis dans les mains - Un grand feu
The Eternal Youth - Me and You Against the World
Anita Farmine - Seasons
Springwater - Some Drives EP
Frédéric Zeitoun - Duos en Solitaire
Florent Vollant - Mishta Meshken
Teleferik - Blood Orange Sirup
Dimoné & Kursed - Mon Amorce
Robert Forster - Inferno
Jens Lekman & Annika Norlin - Correspondence
Matthew Edwards & the Unfortunates - The Birmingham Poets
Jay-Jay Johanson - Kings Cross
Brune - FGO - Barbara
Grieg : Piano, Orchestral & Vocal Works, Chamber Music - Divers artistes
Cyclotron #3 - Ultima Triplex - Simon Manoha - We Are Ocean’s Gay Flowers - Vitaphone - Trikorder 23 - The Beatnik Stellar Blues - Immaterial Possession - Julien Doigny - Oui Mais Non - Michel Bertier - chevo légé - navel - Supersoft [14-18] - 4t(REC)k - Xela Zaid - Feu Robertson - Lena
Feu Robertson - A Heartbeat Away From The Northeast
Quatuor Opus 333 - Suspiros de España
Dukes of Paris - Dance EP
Blick Bassy - 1958
- les derniers albums (5627)
- les derniers articles (124)
- les derniers concerts (2286)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1064)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=