Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival des Eurockéennes #30 (édition 2018) - samedi 7 juillet
Truckks - BCUC - Touts - IAMDDB - Juliette Armanet - Caroline Rose - Superorganism - Damso - At The Drive In - Queens of the Stone Age - Viagra Boys - Jungle - Therapie Taxi  (Belfort)  du 5 au 8 juillet 2018

En attendant les reines de l'âge de pierre

D'ordinaire, le samedi est LA journée des Eurocks, celle qui épuise, celle lors de laquelle il faut faire des choix drastiques entre les groupes programmés, celle durant laquelle il faut vaincre la chaleur orageuse et le monde... Mais pour cette trentième, horreur : du rap, du rap partout, à tel point que j'en suis à compter les groupes à couvrir pour voir si le chiffre reste acceptable...

On manque clairement de stratégie, car ce sont les trois premiers groupes programmés qui auraient pu rééquilibrer notre vision de cette journée du samedi : Truckks a l'air de bien se défendre sur la Loggia, BCUC percussionne le tout sur la Plage et ce que l'on voit de Touts nous emballe complètement – un bon vieux punk rock produit par de bons petits irlandais surexcités...

Par "ouverture d'esprit", on tente IAMDDB – estampillée "R'n'B" – sur La Plage. Cette vaste blague déprime les entrailles des plus humanistes d'entre nous : la diva se fait attendre, le public est en délire alors que rien ne se passe sur la scène hormis un médiocre "warm up". Bref, on se sent musicalement has been et en décalage complet avec ce qu'il se passe et on tient vaillamment trois morceaux avant de mettre les voiles...

Plutôt que la lisse Juliette Armanet, on choisit – à juste titre, paraît-il – l'effrontée Caroline Rose : si la déco de la scène nous enchante déjà et laisse présager de belles envolées scéniques, on est immédiatement emballée par le regard foufou et le discours doux-amer de cette rouge silhouette qui joue les sportives allumées sur scène. Son rock est miroitant, tantôt punk, plutôt pop, toujours enthousiaste et festif, à l'image de ses musiciens déjantés, et on découvre ici – enfin ? – une musique travaillée et pensée, mais sans esprit de sérieux. Un live salvateur.

D'autant qu'on tombe (encore) musicalement des nues avec Superorganism : simplicité outrancière et infantile des textes, langueur souvent excessive des mélodies et voix traînante d'Orono Noguchi, petite chose adolescente projetée sur le devant de la scène sans qu'aucune conviction, ni envie, ni plaisir ne transparaissent de son set. Je me prends donc une deuxième claque générationnelle et musicale dans la figure en quelques heures seulement, littéralement refroidie par cette électro élevée au virtuel, à la culture geek et au réseau social... Et pendant ce temps-là, sur la grande scène, des dizaines d’inconscientes petites midinettes de quinze ans venues voir Damso, sont sorties de la foule par une sécurité débordée... L'heure est au grand n'importe quoi, donc.

C'est la folie d'At The Drive In, et de Cedric Bixler-Zavala en particulier, qui nous remet heureusement les idées en place. Délire complet de l'ancien leader des Mars Volta, qui simule une copulation avec les ampli, montre ses fesses à la caméra, lance son micro sans espoir certain de le rattraper. Mais on comprend vite, cependant, ce que ces excès dissimulent : il faut compenser les effets dévastateurs sur le public d'un guitariste amorphe, d'un soundcheck raté, de morceaux bâclés. Effet acoustique de la Greenroom sous chapiteau ou mauvais set, tout simplement ? En tous les cas, la déception des fans est ostensible...

Finalement, ce samedi ne fut qu'une longue attente fébrile des Queens of the Stone Age – et il est fort probable que mon regard critique sur cette journée soit sous-tendu par l'impatience nerveuse de les voir enfin, et pour la première fois, en live. L'angoisse s'apaise définitivement quand j'apprends, miracle de l'arbitraire, que je suis sur la liste des photographes autorisés à prendre QOTSA en photo. Dans la fosse, la manœuvre est simple : douze photographes sont relégués à droite de la scène, douze à gauche. Impossible de bouger le petit doigt – d'autant un bandeau rose nous indique la limite à ne pas dépasser.

Le point de vue est médiocre, mais lorsque Josh Homme entre sur scène, toutes les difficultés et les frustrations disparaissent. Faut-il faire la liste de tous les atouts de ce concert ? Citons-en deux : d'abord, une setlist de dingue (de l'entrée tonitruante avec "Song for the Deaf" à un brillant "No One Knows", sans oublier les incomparables "Burn the witch" et "Make it with Chu"), ensuite l'attitude de plus en plus décontractée de Josh Homme qui, plutôt que de jouer les mythes vivants et inatteignables, gratifie son public d'innombrables mots d'amour. Un concert en tous points exceptionnel que je ne suis pas prête d'oublier...

Nouvelle erreur tactique de ce samedi (mais après ce live de QOTSA, plus rien ne me semblait possible) : on s'affranchit des trois derniers groupes programmés qui, de source sûre, ont clairement remonté le niveau musical de ce samedi. On sait que les Viagra Boys ont tout retourné sur la Loggia, que Jungle était exceptionnellement psyché sur la mainstage, et que Therapie Taxi a endiablé la Plage...

Un samedi tout en contrastes, pour un final exaltant...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

IAMDDB en concert à Naksookhaw - Winston McAnuff and Fixi - Calypso Rose - IAMDDB - Kumbia Borukas - SKA P - Rak (2 au 4 août 2019)
Superorganism en concert au Festival La Route du Rock #28 (édition 2018)
Damso en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2018 - Samedi 21
At The Drive In en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Dimanche 8 juillet
La chronique de l'album eponyme de Queens of the Stone Age
Queens of the Stone Age parmi une sélection de singles (avril 2013)
La chronique de l'album …Like Clockwork de Queens Of The Stone Age
La chronique de l'album Uncovered Queens of The Stone Age de Olivier Libaux
La chronique de l'album Uncovered Queens of the Stone Age - The Lost EP de Olivier Libaux
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du samedi - Chew Lips - K'Nann - Viva and the Diva - Plan B - Quadricolor
Queens of the Stone Age en concert à l'Elysée Montmartre (11 juin 2003)
Queens of the Stone Age en concert au Festival Pukkelpop 2010 (samedi 21 août 2010)
Queens of the Stone Age en concert au Festival Rock en Seine 2010 (samedi 28 août 2010)
Queens of the Stone Age en concert au Trianon (mercredi 19 juin 2013)
Queens of the Stone Age en concert au Festival Rock en Seine 2014
Queens of the Stone Age en concert au Festival Rock en Seine 2014 (Dimanche 23 août 2014)
La chronique de l'album Aie, aie, aie de Vaguement la jungle
Jungle parmi une sélection de singles (février 2011 )
La chronique de l'album Jungle Blues de C.W Stoneking
Jungle parmi une sélection de singles (janvier 2013)
La chronique de l'album The Heat EP de Jungle
La chronique de l'album Jungle contemporaine de Mesparrow
Jungle en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Vendredi
Jungle en concert au Festival Le Cabaret Vert #11 (édition 2015) - samedi 22 août
Jungle en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - mercredi 20 juillet
Jungle en concert au Festival Hop Pop Hop #3 (édition 2018) - samedi 15
Therapie Taxi en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019)
Therapie Taxi en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Jeudi 4 juillet
Therapie Taxi en concert à Yugen Blakrok - Tiken Jah Fakoly - Demi Portion - Goran Bregovic - Zoufris Maracas - Thérap (2 au 4 août 2019)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival des Eurockéennes
Le Facebook du Festival des Eurockéennes

Crédits photos : Sophie Hébert (toutes les séries sur son site)


Sophie Hébert         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres
- 6 octobre 2019 : Coup de froid
- 29 septembre 2019 : Une édition sans chichis
- 22 septembre 2019 : Fin d'été
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=