Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Idaho
The lone gunman  (Talitres)  octobre 2005

Dans la famille cultissime, injustement méconnu et dépressif, je demande un groupe qui porte le nom d'un état américain.

Voici donc le bien nommé Idaho, qui, comme son nom ne l'indique pas, vient de Californie. Formé au début des années 90, le groupe en est, avec The lone gunman, à son dixième album.

Duo à ses débuts, il se résume maintenant (et depuis quelques albums déjà), à son seul chanteur-compositeur Jeff Martin.

Dans son univers très personnel, il donne dans le mélancolique. Certains verront cela comme du génie intimiste, d'autres comme du prozac musical. Si on frôle la pop enlevée par moment ce n'est que pour mieux ensuite retomber dans le spleen.

La musique se fait précise, minimaliste dans ses changements. La guitare (pourtant présente sur les précédents albums) laisse ici la place à des claviers aux sons clairs, déformés ou atmosphériques.

Alors que Jeff Martin joue tous les instruments, l'album profite également de la présence de son ancien guitariste acolyte John K.Berry en tant qu'Executive producer. Ce dernier, viré du groupe après le deuxième album pour cause d'accoutumance excessive aux substances illicites, est revenu après sa désintox collaborer de nouveau avec le leader.

Hermétique aux contingences commerciales, Jeff Martin aura mis plus d'un an à écrire et enregistrer cet album. Songwriter très perfectionniste, la musique qui en résulte est un mélange fragile de désespéré et d'apaisement béat.

Avec un succès d'estime et à une poignée de fans, Idaho a du mal à élargir son public et reste confidentiel, malgré sa décade et demie de carrière.

Pour conclusion, je paraphraserai juste un de nos célèbres chanteurs contemporains (Charles A. pour ne pas le nommer) qui dans une de ses chansons déclamait : "Si tout a raté pour moi, si je suis dans l'ombre/Ce n'est pas ma faute mais celle du public qui n'a rien compris."

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album You Were A Dick de Idaho


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=