Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mardi Gras Brass Band
New Morning  (Paris)  13 octobre 2005

Curieux de voir le Mardi Gras Brass Band, à la fois une fanfare jazz teutonne, un orchestre des années 30, un brass band louisianais, qui, avec 6 cuivres, 2 percussions, 1 guitare et un DJ, revisite tous les registres musicaux, évoluer sur la scène du club de jazz le New Morning dévolu davantage à des sets feutrés qu'à des claquements de cuivres encore que le concert du groupe allemand s'est avéré plus cosy qu'à l'accoutumée.

Même le Révérend Krug Holly Hook, Mister Mardi Gras BB himself, le grand pape du soubassophone, avait adopté une tenue sobre, costume et chapeau claque noirs et le Docteur Wenz avait troqué son costume de mexicano pour une tenue plus cabaret avec veste blanche rayée et pantalon noir.

Si Mardi Gras BB est renommé pour ses concerts maelstromiques, ce soir, il a mis un peu de côté ses titres rentre-dedans et festifs au profit de ses morceaux les plus "pop" comme pour mieux subjuguer l'auditoire et surtout les préparer à un étonnant revirement de registre.

Car la lineup de leur dernier album Introducing the mighty three est considérablement amputée puisque réduite à un trio (le Doc Wenz à la guitare et au chant, le toujours Reverend Krug à la contrebasse et Sir Erwin Ditzner aux percussions) et les nouveaux morceaux lorgnent davantage du côté du rock, du jazz et du Delta blues.

Dès lors, si en introduction de leur set, ils jouent quelques nouveautés, le reste de la soirée est constituée d'une sorte de best of de leurs 5 précédents opus et le groupe se retrouve au complet .

De droite à gauche, M. Bishop à a trompette, Rudy et M.Robert le filou au trombone, le Révérend Krug, aux percussions Javier El tigre et Drago von Traben, le Docteur Wenz, au saxophone baryton Lömsch Le Mans et au saxophone alto Gary Offsteen et quelque juste derrière le Docteur, aux platines le DJ Mahmut the first of Istanbul.

Bien évidemment l'incontournable "Kung fu fighting" mais aussi le dissonant "25 gramms of rhumba" et la ballade "I was blind" de l'album 29 moonglow, "Moto boat" de l'album Heat et un peu de nostalgie, comme le soulignera le Docteur Wenz avec "Down Down Down", "The prescription blues" et "Jungle telegraph" de leur premier album, Alligatorsoup.

Les musiciens s'en donnent à coeur joie et les duos de cuivres rythment les morceaux. Le Docteur Wenz, imparable frontman, joue de tous ses atouts pour séduire le public : oeil de braise, voix de velours et déhanchements langoureux.

Il sait aussi s'éclipser discrètement pour laisser les musiciens interpréter quelques instrumentaux. Alors ça déménage bien parce que le penchant naturel des cuivres pour le déluge sonique revient au galop.

Et puis en rappel, un hommage à Donovan avec une belle reprise de "Mellow Yellow" après que le Docteur Wenz ait manifesté son émotion en lançant son coeur dans la salle.

A la fin du concert, comme à leur habitude, les musiciens descendent de scène pour aller faire une parade dans la salle ce qui réjouit toujours le public.

Sorte de bœuf qui témoigne du regret de se quitter mais aussi du simple plaisir de jouer, encore et encore.

Pendant ce temps, le Docteur Wenz range déjà ses instruments car la tournée française ne fait que commencer et le tour bus les attend déjà !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album My Private Hadron de Mardi Gras Brass Band
La chronique de l'album Von Humbolt Picnic de Mardi Gras Brass Band
Mardi Gras Brass Band en concert au Nouveau Casino (16 septembre 2004)
Mardi Gras Brass Band en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Mardi Gras Brass Band en concert à Glazart (mardi 13 novembre 2012)
L'interview de Mardi Gras Brass Band (25 février 2009)

En savoir plus :

Le site officiel de Mardi Gras Brass Band

Crédits photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 27 septembre 2020 : Autumn Sweater
- La Mare Aux Grenouilles #11
- 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !
- 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=