Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Radieuse vermine
Théâtre du Petit Montparnasse  (Paris)  septembre 2018

Comédie dramatique de Philip Ridley, mise en scène de David Mercatali, avec Joséphine Berry, Louis Bernard et Floriane Andersen.

Un couple "moderne" : Fleur et Oliv' (Joséphine Berry et Louis Bernard). Elle, robe jaune citron et tatouage à la cheville ; lui en jean et polo, vit à la cité des lilas en banlieue. Ils vont avoir un enfant et veulent le meilleur pour lui.

Un jour, ils trouvent une lettre officielle dans leur boîte leur proposant, dans le cadre d'un nouveau programme de rénovation urbaine, de se voir offrir une "maison de rêve".

Alors qu'ils se rendent sur les lieux, ils sont accueillis par Mlle Luce (Floriane Andersen), qui semble en savoir beaucoup sur le couple et leur précise les termes du contrat : ils n'auront rien à débourser mais charge à eux d'embellir la maison. Ca tombe bien : Olivier est bricoleur et Fleur une as de la déco. Etrangement, Mlle Luce sait tout cela.

Dans la zone pavillonnaire où ils s'installent, au milieux d'autres maisons vides, les alentours sont plein de sans-abris, vite intrigués par l'arrivée du couple. Fleur et Oliv' découvrent alors, suite à un accident, qu'il existe un moyen infaillible pour rénover chaque pièce de la maison en trouvant pour chacune un "rénovateur"...

On est tout de suite saisi par le ton original de "Radieuse vermine" de Philip Ridley qui propose une parabole grinçante sur la société de consommation. L'humour noir qui se dégage des répliques sur un rythme soutenu de ping-pong verbal en adresse public permanente donne à cette comédie atypique aux confins du conte moderne, un ton acide et cruel.

Tout sur scène est blanc : les panneaux éclairés par des néons, éblouissant comme le bonheur dont ils rêvent. Les échanges du couple et les rénovations successives finissent néanmoins par être un peu redondants jusqu'à une jubilatoire scène de fête d'anniversaire où la mécanique s'enraye et leur bonheur commence à dérailler.

On y voit les deux comédiens interpréter le défilé des voisins dans le jardin comme dans un manège qui s'emballe. On salue leur belle performance dirigée à la façon d'un ballet par David Mercatali.

Malgré quelques longueurs, on apprécie toutefois cette comédie caustique mais pertinente, portée par des comédiens dynamiques et investis, qui met le doigt sur les dysfonctionnements d'une société consumériste à outrance et pose des questions essentielles.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=