Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cyrano
Théâtre Le Funambule-Montmartre  (Paris)  octobre 2018

Spectacle conçu et mis en scène par Bastien Ossart d'après l'oeuvre de Edmond Rostand, avec Nataly Florez, Iana Serena de Freitas et Lucie Delpierre.

Construite "morceau par morceau" selon Edmond Rostand lui-même, sa comédie héroïque "Cyrano de Bergerac" se présente comme une pièce d'assemblage de situations théâtrales "empruntées".

Et ce, de Shakespeare à Victor Hugo, sur le thème de l'amour transi avec pour héraut Cyrano, affublé d'un démesuré appendice nasal, amoureux de Roxane qui, peu sensible à la beauté des laids chantée par Gainsbourg, lui préfère le beau paraître d'un jeune cadet.

Mais également comme un patchwork stylistique "cosmopolite" mêlant farce italienne, comédie baroque et drame romantique pour laquelle la tendance consiste sinon à l'unifier du moins à le lisser, ce à quoi ne tend pas la mise en scène de Bastien Ossart qui abonde dans la manière de l'auteur en y ajoutant de surcroît des codes de l'art théâtral asiatique inclus dans la vocation dédiée de sa Compagnie LeThéâtre Les Pieds Nus.

En effet, formé à la comédie, au clown, à la commedia dell'arte et au théâtre baroque, il hybride tous ces registres pour proposer un "Cyrano" qu'il qualifie "entre tradition et modernité" visant l'intemporalité.

Ainsi l'éclairage use de la rampe de bougies, de lanternes et de projecteurs tout comme le jeu, avec la démonstrativité du masque ou le code de la frontalité baroque et l'habillage musical pour le moins éclectique, de Lully à l'accordéon, de la la variété italienne avec quelques paroles du tube des années 1970 "Ti amo" à la soundtrack façon "In the mood for love".

Toutefois, et ce de façon paradoxale voire anachronique pour certains, Bastien Ossart a choisi d'exclure le réalisme, qu'il trouve mortifère, en optant pour un plateau vide. Par ailleurs, resserrant tant la partition que la distribution, il met en scène un trio exclusivement féminin qui non seulement interprète tous les principaux protagonistes mais de façon alternative.

Dans une mise en scène fluide, le spectacle est porté par la vivacité et l'interprétation des comédiennes formées à la danse et à l'acrobatie (Nataly Florez) à la musique et au chant (Iana-Serena de de Freitas) et à la danse et au chant (Lucie Delpierre) qui emportent l'adhésion du public.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=