Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Prisonniers de la géographie
Tim Marshall  (Editions Jean-Claude Lattès)  octobre 2018

C’est au cœur de la géographie que nous allons nous attarder avec cet ouvrage, nous qui habituellement nous intéressons plutôt à des ouvrages d’histoire. Yves Lacoste, immense géographe, nous avait proposé il y a bien longtemps un livre au nom évocateur "la géographie, ça sert d’abord à faire la guerre". Tim Marshall, lui, spécialiste des relations internationales qui travaille pour de nombreuses revues tout en effectuant aussi des reportages sur les différents conflits dans le monde, nous montre, à partir de dix cartes, pourquoi la Géographie est souvent plus forte que l’Histoire.

Et il faut bien dire que l’actualité lui donne souvent raison. Pourquoi Poutine est-il obsédé par la Crimée ? Pourquoi les USA étaient destinés à devenir une grande puissance mondiale ? Pourquoi la Chine veut-elle étendre sa zone d’influence toujours plus loin ?

Le livre traite de dix territoires en partant à chaque fois d’une carte du dit territoire. Des pays immenses sont traités comme les USA, la Chine et la Russie. L’auteur s’attarde aussi sur de vastes ensembles comme l’Europe de l’Ouest, l’Amérique latine, l’Afrique et l’Antarctique. Des espaces de tensions sont aussi traités comme l’Inde et le Pakistan, la Corée et le Japon, et le Proche-Orient. C’est donc une analyse multi-scalaire que nous propose l’auteur avec cet ouvrage passionnant.

En lisant l’ouvrage, on comprend vite que la politique et les relations internationales sont la plupart du temps déterminés par la géographie. Les choix politiques se retrouvent dictés par la topographie et les ressources naturelles que proposent les différents territoires. On se rend compte que le climat a une place fondamentale, qu’il peut facilement devenir le premier ennemi d’une armée, aussi grande soit-elle (ce que l’histoire nous a montré aussi au passage) et que ce sont les ressources pétrolières et gazières qui guident le monde (on le savait déjà ceci-dit).

On peut évidemment lire les chapitres dans l’ordre désiré, en fonction de notre intérêt pour chacun des territoires étudiés par l’auteur. A chaque fois, les découvertes sont nombreuses, les analyses pertinentes et parfaitement expliquées. L’idée de dérouler l’histoire du monde contemporain en déroulant des cartes est excellente et on comprend rapidement comment et pourquoi cet ouvrage a déjà connu un réel succès en Angleterre et en Allemagne. L’auteur nous explique les peuples et les pays pour ce qu’ils sont, des enfants du territoire.

Avec cet ouvrage, les éditions JC Lattès nous montrent la variété de leurs publications avec toujours le souci de nous offrir des ouvrages de grande qualité que l’on se place dans le domaine de la littérature ou des sciences humaines. Prisonniers de la géographie en est l’exemple parfait, un ouvrage essentiel pour ceux qui ont encore tendance à croire que la géographie est une science ennuyeuse mais aussi pour ceux qu’elle passionne.

Lire ce livre, c’est au final mieux comprendre le monde qui nous entoure, au travers de ses problèmes et de ses enjeux.

 
 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 22 septembre 2019 : Fin d'été
- 15 septembre 2019 : Life in Vain
- 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon
- 1er septembre 2019 : C'est reparti pour un tour
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=