Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Vie devant soi
Théâtre Jean Arp  (Clamart)  novembre 2018

Spectacle conçu et mis en scène par Simon Delattre d'après le roman éponyme de Romain Gary, avec Nicolas Goussef, Maia Le Fourn et Tigran Mekhitarian.

C'est toujours un plaisir de retrouver Madame Rosa et Momo, le couple de "La Vie devant soi". Au-delà de l'anecdote Ajar-Gary, une des mystifications les plus réussies de l'histoire littéraire et qui fit de Romain Gary le seul écrivain affublé de deux "Prix Goncourt", le roman d'Emile Ajar est entré dans le cercle fermé des "classiques modernes". Il est donc très difficile de vouloir en faire une nouvelle version et d'y apporter son éclairage.

Spécialiste de la marionnette, Simon Delattre était ainsi attendu au tournant puisqu'il a conçu un projet hybride où se mêlent acteurs et marionnettes. S'il a mis l'accent particulièrement sur Momo (Tigran Mekhitarian), le petit arabe que Madame Rosa (Maïa Le Fourn) aime comme un fils et qui fait du Céline sans le savoir, on peut dire qu'il respecte le texte de Romain Gary et le contexte de son roman.

Les scénographes Tiphaine Monroty et Morgane Bullet ont conçu un "appartement-cage" dans lequel vit Madame Rosa. Elle y accède par un escalier aux marches aléatoires.

Cette double structure occupe le milieu de la scène, le reste étant presque vide sauf derrière l'escalier où repose la marionnette de Monsieur Hamil (Nicolas Gousseff) et au premier plan le micro et la guitare électrique où officie la chanteuse Nabila Mekkid du groupe Nina Blue. La présence de celle-ci est finalement le seul apport nouveau de cette version. Elle ponctue les saynètes de sa voix joplinienne, habillée comme pouvait l'être Madame Rosa "quand elle défendait son cul" selon les mots de Momo.

On peut lire dans ce personnage supplémentaire le choix de l'adaptateur Yann Richard pour le "grotesque" plutôt que pour l'humain et l'émotion. Pour jouer Madame Rosa, Maïa Le Fourn est engoncée dans une structure en mousse avec d'énormes jambes et un tronc digne de Falstaff. Cela ne facilite pas les échanges avec Momo, qui lui, est le seul personnage "normal".

Tigran Mekhitarian est très convaincant avec un côté Jamel Debbouze assez assumé. Il est le centre d'un monde où les autres sont des marionnettes (le docteur, Monsieur Hamil) ou des caricatures (Madame Rosa, la chanteuse). Il fait passer l'essentiel du propos même si on aurait aimé des rapports plus forts avec Madame Rosa, rapports rendus difficiles par le choix de la rendre "difforme".

C'est dommage car Maïa Le Fourn est parfaite dans ce qu'on lui donne à faire. Sans doute Simon Delattre a-t-il eu peur du "pathos" et du "mélo", s'il restait sur la ligne de crête du réalisme. Et pourtant, "La Vie devant soi" est un hymne à l'amour caché derrière une farce exubérante dans laquelle il faut que les larmes finissent par couler.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous
- 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres
- 6 octobre 2019 : Coup de froid
- 29 septembre 2019 : Une édition sans chichis
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=