Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce My Ex-stepmother-in-law
Théâtre Dunois  (Paris)  novembre 2018

Spectacle de conte et de marionnettes conçu et interprété par Naomi Yoeli.

En toute logique, "My Ex-stepmother-in-law" devrait avoir un titre en français puisque Naomi Yoeli a fait l'effort de parler dans la langue de Gad Elmaleh, langue qu'elle ne pratiquait plus depuis le lycée, pour jouer ce spectacle. "Merci d'avoir réveillé mon français au bois dormant" dit-elle en préliminaire de son spectacle sur sa belle mère, Agi Yoeli.

Conteuse hors pair, elle utilise souvent de petits objets pour faire partir ses récits apparemment anodins mas qui peu à peu se peuplent de la grande histoire, de ce qui ne peut finalement ne jamais être dit.

Si elle pratique aussi la marionnette, ce n'est pas du tout le cas dans "My Ex-stepmother-in-law", spectacle auquel on peut convier les plus de dix ou douze ans qui aimeront la manière ludique qu'a Naomi Yoeli d'introduire ses histoires.

Demandant à une personne du public de la rejoindre, elle s’assoit avec elle autour d'une table ronde munie de tiroirs. Le haut de la table tourne et, à l'aide d'une poignée, le spectateur fait se déplacer la table. Un repère s'arrête alors devant l'un des tiroirs... Et chacune des cinq personnes désignées successivement pour venir sur scène sort le contenu du tiroir. Petits objets, gâteau, photos, argile à malaxer...

De là jaillit une anecdote sur sa fameuse belle-mère, juive d'origine tchèque, et sacrée personnage ayant connu Prague ou Budapest avant guerre, survivante d'Auschwitz découvrant Tel Aviv en 1947, "bien moche" par rapport aux villes décrites précédemment...

Naomi Yoeli laisse ses invités commenter s'ils le souhaitent ce qu'elle dit, les interroge aussi, toujours avec beaucoup d'empathie, attentive à tous leurs commentaires... Même le spectateur est gâté puisqu'il aura, où qu'il soit dans la salle, droit à un excellent petit gâteau au nom imprononçable et au goût de petit pain sucré.

On remerciera Naomi Yoeli d'avoir eu toutes ses bonnes intentions qui prouvent qu'elle est une bonne personne. D'ailleurs, à la fin du spectacle, elle est devant la porte d'entrée du théâtre pour saluer tous ceux avec qui elle a partagé ce petit moment agréable. Bien sûr, elle a laissé un tiroir fermé pour l'indicible et pour ne pas trop attrister ses invités.

Ce spectacle minimaliste cache un grand cœur.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=