Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Carmen & Lola
Arantxa Echevarría  novembre 2018

Réalisé par Arantxa Echevarría. Espagne. Drame. 1h42 (Sortie le 14 novembre 2018). Avec Rosy Rodriguez, Zaira Romero, Moreno Borj, Carolina Yuste, Rafaela León et Javier I. Bustamante.

Cette année, les films sur l'homosexualité féminine s'enchaînent. Mais aucun de ceux qu'on a vus ne peut être considéré comme un "film de plus" sur le sujet.

Après "Rafiki" de Wanuri Kahiu qui contait les heurs et les malheurs de deux jeunes filles nigérianes qui s'aimaient, voilà "Carmen & Lola" d'Arantxa Etchevarria qui s'intéresse à deux très jeunes gitanes qui découvrent leur penchant l'une pour l'autre.

Ce film, frais et coloré, plein de chaleur et de rires plus que de larmes, n'est pas un manifeste lesbien. Même si l'une est convaincue de son attirance pour les femmes, qui la pousse à tenter des petites annonces sur le web, l'autre est une parfaite petite beauté gitane qui souhaite se marier avec le jeune et beau macho de la communauté. Ce sont les circonstances qui vont les faire se rapprocher, des circonstances en forme de vrai coup de foudre.

Bien entendu, ce qui donne du relief à leur histoire, c'est que Carmen et Lola sont gitanes et qu'a priori, avec ses traditions, son code d'honneur, sa religiosité exacerbée, la famille gitane n'est pas l'endroit idéal pour des amours saphiques.

Tout en abordant l'épineuse question de l'homosexualité en milieu très hostile, "Carmen & Lola" d'Arantxa Etchevarria fera découvrir les gitans espagnols hors flamenco. Ici, les deux familles sont sédentarisées, comme la plupart des gitans hispaniques, et travaillent sur les marchés.

L'une fait commerce de fruits et légumes, l'autre est dans la brocante. Leur différence ethnique ne se mesure en fait que par leur endogamie et s'exprime lors de grandes fêtes où l'on se fiance ou l'on se marie.

Totalement immergé dans le monde des gitans, le film d'Arantxa Etcheverria réussit à rendre crédible des acteurs tous amateurs à l'exception de Carolina Yuste, vue récemment dans "Quien te cantara" de Carlos Vermut.

Non seulement ils font "vrai", mais en plus ils s'emparent de cette histoire avec une grande justesse. Evidemment, on suppose qu'ils n'ont pas beaucoup à se forcer quand la situation vire au mélo. Mais "Carmen & Lola", avec sa fin qui pourra rappeler celle des "Quatre cents coups", ne veut ni exagérer ni dramatiser.

Les deux jeunes filles sont belles et déterminées et feront fi des traditions qu'elles ont pourtant intégré pendant toute leur enfance.

Il faut que Carmen revête sa tenue de princesse gitane, celle dont elle a dû rêver à chaque fois qu'elle assistait à pareille cérémonie, pour qu'elle se réveille à la réalité... Après la fête, elle n'aura pour destin que celui de mère et d'épouse d'un beau prince pas forcément monogame...

"Carmen & Lola" d'Arantxa Etchevarria annonce d'autres temps même pour les gitans sous le ciel tout bleu de l'Espagne. On veut bien croire que la logique communautaire n'aura pas raison des beaux sourires des deux jeunes filles.

C'est loin d'être gagné puisque depuis ce tournage les deux néo-actrices Zaira Romero et Rosy Rodriguez subissent un certain ostracisme de la part des leurs. On espère qu'elles sauront s'en sortir indemnes comme leurs personnages et on souhaite ardemment les revoir sur un écran tant elles rayonnent en Carmen et en Lola.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot
- 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture
- 9 février 2020 : On se calme et on se cultive
- 2 février 2020 : Place aux crèpes
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=