Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mémoire de fille
Comédie de Béthune  (Béthune)  novembre 2018

Comédie dramatique de Cécile Backès et Margaux Eskenazi d'après un roman éponyme de Annie Ernaux, mise en scène de Cécile Backès, avec Pauline Belle, Jules Churin, Judith Henry, Simon Pineau et Adeline Vesse.

Ce texte sur "la fille de 58" qu'elle a été, monitrice de colonie de vacances qui a vécu sa première nuit d'amour, Annie Ernaux en a repoussé pendant des décennies son écriture, même s'il ne cessait de la tarauder.

C'est en 2016 qu'il verra le jour et l'écrivaine d'aujourd'hui regarde avec recul cette fille d'alors dont elle raconte cette entrée dans la vie adulte à travers cet épisode particulièrement marquant, relaté avec simplicité et sans en édulcorer les faits. La langue y est à la fois ciselée et directe. Etayé par des lettres de l'époque qu'elle a retrouvée, le récit tente de recoller à la réalité de cette année là.

Issue d'un milieu modeste, avide de savoir qu'elle acquiert en grande partie grâce aux livres qu'elle dévore, Annie Duchesne n'a jamais connu de garçons jusqu'alors, avant d'être confrontée lors de ce fameux été 58 avec H. le moniteur-chef à une sexualité bestiale à laquelle elle n'est pas préparée.

Dans la lignée de ses autres textes, "Mémoire de fille" est un récit poignant qui parle de l'éveil à la sexualité, du pouvoir masculin et de la difficulté de s'intégrer hors de sa condition. Il est également un témoignage éloquent sur la vraisemblance de la mémoire et de la sélection qu'elle opère inconsciemment.

Cécile Backès a eu l'excellente idée de confier le rôle de la narratrice (Annie E.) à Judith Henry. Celle-ci, rayonnante, est une formidable conteuse qui fait parvenir avec le recul de l'écrivain et toute sa sensibilité de comédienne au service de celle du texte, chaque nuance de cet événement.

Pauline Belle incarne cette Annie Duchesne, entre désir et orgueil à son arrivée à la colonie et qui découvre la fête, la liberté et les hommes, initié par ce moniteur-chef dont elle tombe amoureuse mais pour qui elle n'est rien. La comédienne à la voix juvénile incarne parfaitement entre naïveté et effronterie toutes les sensations de l'héroïne avec une grâce infinie.

L'alternance de la troisième et la première personne entre Judith Henry et Pauline Belle fonctionne à merveille et donne à l'ensemble une vraie fluidité. A leurs côtès, Adeline Vesse, Jules Churin et Simon Pineau complètent la distribution avec talent.

La mise en scène de Cécile Backès, qui rappelle une de ses dernières création : "Vaterland, le pays du père" par l'énergie qui s'en dégage conjugue force et émotion. Elle transmet, rythmés par la musique splendide de Joachim Latarget, les mots d'Annie Ernaux avec une incontestable évidence.

La scénographie de Raymond Sarti éclairée de dizaines d'abats-jour, dont plusieurs au milieu du public, pour donner cette couleur intime et une vraie proximité est conçue autour d'un vaste plan incliné au centre qui permet le mouvement des comédiens et des projections utilisées avec parcimonie et justesse.

Fort et magnifiquement mis en scène, "Mémoire de fille" est un spectacle flamboyant qu'on n'oublie pas.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=