Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce What you gonna do when the world's on fire ?
Roberto Minervini  décembre 2018

Réalisé par Roberto Minervini. Etats Unis/France/Italie. Documentaire. 2h03 (Sortie 5 décembre 2018).

Avec "What you gonna do when the world's on fire ?", Roberto Minervini poursuit son exploration sans concession de l'Amérique dite profonde.

Après "Le cœur battant" et "The Other Side", deux films dont on avait déjà fait cas, il franchit encore un seuil pour démystifier le rêve américain et la supposée démocratie étasunienne.

En s'attaquant à la question noire, après avoir montre des petits blancs pauvres, drogués jusqu'à la moelle, suprémacistes ou sectaires, il s'enfonce encore de plusieurs degrés dans la description de l'enfer américain où règne une misère certes intolérable mais qui n'est rien en comparaison de l'injustice et de l'oppression dont sont victimes des pans entiers de l'Amérique des gens de peu.

Minervini s'intéresse à une mère de deux enfants qui essaie comme elle peut de les éduquer seule et de leur éviter l'irrémédiable pente qui les mènerait, comme tant d'autres noirs, vers la prison ou la mort violente.

Il s'attache aussi à une battante, Judy, qui lutte pour sauver son bar menacé par la gentrification et doit parallèlement s'occuper de sa mère de 87ans, elle aussi en voie d'expulsion.

Il décrit aussi, sous les traits du "chef Kevin", une communauté mal connue de Louisiane, "les Indiens du Mardi Gras", composée de descendants d'esclaves noirs ayant trouvé refuge chez des Indiens et ayant pu faire souche avec eux.

Paré de ses plumes, le chef Kevin, "Grand Chef des flèches incandescentes", rappelle une histoire occultée dont seule la musique, dans sa fusion afro-indienne, conte encore les grandes heures et les magnifie avant peut-être que les temps puissent hypothétiquement changer...

Enfin, comme dernier sujet, il suit la renaissance presque sous forme de caricature des "Black Panthers" qui manifestent surtout contre les autorités racistes, celles qui tuent au Mississippi ou en Louisiane. Répétant ad libitum les noms des noirs assassinés notamment par les policiers blancs, on les sent démunis et leurs cris contiennent une infinie détresse.

On a beau se complaire à introduire dans le paysage urbain français de rues Martin Luther King ou des squares Rosa Parks, rien n'a changé dans ses États où comme le montre trivialement Roberto Minervini la face dégueulasse du racisme se pavane.

A l'instar de ses précédents documentaires, certains pourront trouver qu'il filme à la limite du voyeurisme, prenant son temps, n'hésitant pas à s'attarder sur un visage ou un lieu.

"What you gonna do when the world's in fire ?" de Roberto Minervini n'est pas un documentaire plan plan de plus. Il confirme le grand talent du réalisateur, sa capacité à rendre signifiant tous les éléments qu'il prend la peine d'inclure dans ses films.

Avec sa trilogie américaine, il se fait sociologue et nous laisse en direct ses impressions fortes. On ne verra jamais plus l'Amérique avec les mêmes yeux et, on l'espère, on pourra en finir avec la propagande cinématographique qui montre ce pays complexe, rongé par une misère criarde et un luxe tapageur, comme un pays de Cocagne alors qu'il constitue peut-être un bien réel enfer.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 17 février 2019 : Presque le printemps
- 10 février 2019 : La victoire enchantée
- 3 février 2019 : Froggy's Delight Acte 850
- 27 janvier 2019 : Il n'y a pas débat
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=