Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Villeneuve
First date  (PIAS)  octobre 2005

On étiquette souvent trop vite les choses. Particulièrement dans le monde de la musique où l'on colle ça et là des électro, dub, pop, chanson et j'en passe dès que, selon les cas, un son bidouillé pointe le bout de son électron, qu'une guitare sèche sonne comme un clavecin ou que plus de deux phrases de suite sont en français ...

Bref, on classe, on trie, on prend et on jette selon ses goûts et parfois on ne laisse aucune chance à un illustre inconnu qui aurait le malheur de porter une étiquette qui ne vous revient pas...

En ce qui concerne Villeneuve, il se trouve justement que l'on m'avait mis en garde façon "ça va pas te plaire, c'est un peu électro"... alors j'ai eu un peu de mal à mettre le disque au départ, toujours mieux à écouter, vous savez ce que c'est.

Et puis l'interview du dit Villeneuve approchant, il a bien fallu s'y mettre à ce fichu disque ... Et là surprise, c'est un disque tout ce qu'il y a de plus pop. Un croisement rigolo entre la pop claire anglo-saxone guillerette et des influences directement héritées des Beach Boys. Bien sûr, de nombreux arrangements électroniques émaillent ce disque, mais sont bien loin de lui donner sa réelle coloration. Ici la machine est au service de la mélodie, tout en douceur. Pas plus ni moins importante que la guitare, la batterie, le chant ...

En tout cas, qu'il soit pop, rock, électro ou encore électro-pop (le fin du fin !) First date apporte une grande fraîcheur sur la scène musicale française qui commence un peu à se congestionner autour de chanteurs un peu trop à voix et un peu trop à textes (souvent pour ne rien dire).

"Plus vite que le temps" est l'exception qui confirme la règle puisqu'il est le seul titre chanté en français (et d'ailleurs écrit par un autre auteur). Le reste du disque est dans la plus pure veine anglo-saxonne.

Tout commence d'ailleurs par un morceau plus mélancolique que dancefloor sur un duo avec la chanteuse principale de l'album qui n'est autre que Mélanie Pain, officiant notamment au sein de Nouvelle Vague. Doucement popisant, "Mercury" glisse vers "The Falling" sur lequel les premières volutes électro se font ressentir pour surgir ensuite sur "Oh no" à la ritournelle entêtante.

First date contient d'ailleurs quelques tubes en puissance, à écouter et à réécouter, comme l'enjoué "Things are gonna change" qui lorgne tant du côté des Catchers que des groupes de chez feu Sarah Records (Field Mice en tête) ou encore le titre suivant, "Sport hit paradise", cotonneux à souhait.

Ce disque finalement très éclectique est un de ces premiers rendez-vous (je sais elle est facile) que l'on se voudrait de louper !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Dry Marks of Memory de Villeneuve
Villeneuve en concert à La Maroquinerie (2 février 2006)
Villeneuve en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
L'interview de Villeneuve (septembre 2005)
L'interview de Villeneuve (27 avril 2010)

En savoir plus :

Le site de Villeneuve


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-12-08 :
Listen in Bed - Une certaine urgence (émission 6)
Mata Hari - Building Site EP
Lofofora - Interview
Lofofora - Vanités
A Winged Victory for the Sullen - The Undivided Five
Fred Perreard Trio - Romantic Sketches
Orkester Nord - Martin Wåhlberg - Grétry : Raoul Barbe Bleue
Hasse Poulsen - Not Married Anymore
Bodh'aktan - De temps et de vents
Les Nus - Enfer et paradis
Céline Bonacina - Fly Fly

• Edition du 2019-12-01 :
Quintana Dead Blues eXperience - Older
Francoeur - D'où vient le Nord EP
Zimmer - Zimmer
Lion Says - Other Side Effects
Vilde Frang & Michail Lifits - Paganini, Schubert
The glossy sisters - C'est pas des manières
Love Fame Tragedy - I don't want to play the victim, but I'm really good at it EP
Octave Noire - Los Angeles
Moonchild - Little Ghost
Half Moon Run - A blemish in the great light
Listen in Bed - Black Cofvefe (Mix #5)
 

• Archives :
Kosh - Les Trois Baudets
Robert Forster - Interview
Listen in Bed - Broadcast (émission 5)
Match - Dark Shade
Christophe Panzani - Les Mauvais Tempéraments
Duo Ypsilon - Pulsions
Ultra Vomit - Interview
Beatrice Rana - Ravel : Miroirs, la valse, Stravinsky : Petrushka, The Firebird
Grèn Sémé - Poussière
Igor and the Hippie Land - Love and chaos
Enik - The deepest space of now
Geysir - Malsamaj
Lau Ngama - Interview
Listen in Bed - What's In It For Me ? (Mix #4)
Alma Forrer - L'année du loup
Casagrande - Lucane EP
Emily Jane White - Immanent fire
Ludiane Pivoine - Femme Idéale EP
David Sztanke - Air India
Jae-Hyuck Cho - Bach, Liszt, Widor : Organ Works at la Madeleine
Listen in Bed - Women (émission 4)
Holy Bones - Silent Scream
Tim Linghaus - We were young when you left home
Bazar Bellamy - Jusqu'ici tout va bien
Rich Deluxe - Glam Shots
Manuel Etienne - Imago
Gilia Girasole & Ray Borneo - Stregata / Stregato
David Kadouch - Révolution
Lysistrata - It It Anita - The Eternal Youth - Le Normandy
The Hyènes - Ça s'arrête jamais EP
- les derniers albums (5834)
- les derniers articles (135)
- les derniers concerts (2319)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1083)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=