Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hiroshima mon amour
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  décembre 2018

Texte de Marguerite Duras dit par Fanny Ardant dans une adaptation et une mise en scène de Bertrand Marcos.

On entend d'abord une voix d'homme dans le noir : "Tu n'as rien vu à Hiroshima". Puis, dans un faible et trouble halo, sa silhouette à elle apparaît du fond de la scène. D'une démarche mal assurée, elle s'avance lentement.

On distingue maintenant son visage et immobile, droite dans toute sa solennité et sa détermination, elle répond à la phrase lapidaire : "Si, j'ai tout vu, tout..."

Cette voix inimitable, chaude au timbre caressant et au phrasé ralenti se prète à merveille à l'écriture brisée de Marguerite Duras, à sa petite musique lancinante. Cette femme, dans ce bouleversant et intense poème d'amour, raconte sa jeunesse à Nevers pendant la guerre et son amour pour un soldat allemand. L'humiliation qui s'en est suivie quand elle a été tondue à la libération.

Adapté et mis en scène avec une sobriété parfaite par Bertrand Marcos (avec qui Fanny Ardant avait déjà joué Marguerite Duras) "Hiroshima mon amour", dont le scénario a été écrit pour le film d'Alain Resnais en 1959, raconte avec émotion une histoire de passion absolue, de mémoire et d'oubli à travers ces deux amours impossibles en lien avec la guerre.

La voix avec laquelle elle dialogue, c'est celle du japonais qu'elle a rencontré dans un Japon contemporain encore marqué par les bombardements atomiques une décennie plus tôt. Les voix du japonais puis de l'allemand, c'est celle de Gérard Depardieu. Choix judicieux de celui qui a tourné lui-même avec Duras et joué de nombreuses fois avec la comédienne.

Quant à Fanny Ardant, qu'on a un réel plaisir à retrouver avec sa sensibilité, son charme et son allure, elle effectue un sans-faute et tout en délivrant de manière poignante, l'oeil plein de malice ou de douleur en un longue confession, le frémissement de l'exaltation, demeure plus que jamais d'une sublime élégance.

Son interprétation d'une extrème finesse, simplement éclairée d'une douche de lumière par Patrick Clitus, touche au coeur les spectateurs qui lui font un triomphe. Ovation qu'elle reçoit avec chaleur, humilité et une vraie émotion, revenant à de multiples reprises pour envoyer des baisers à la cantonnade.

La grande classe.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-09-15 :
Marie-Antoinette - Théâtre de Poche-Montparnasse
Louise au parapluie - Théâtre du Petit Gymnase
La Vie de Galilée - La Scala
Pompier(s) - Théâtre du Rond-Point
Pour un oui pour un non - Manufacture des Abesses
Tempête en juin - Théâtre La Bruyère
Vive Bouchon ! - Théâtre du Splendid
Suite française - Théâtre La Bruyère
Les Naufragés - Théâtre des Bouffes du Nord
La Fin de l'homme rouge - Théâtre des Bouffes du Nord
The way she dies - Théâtre de la Bastille
Aux rats des paquerettes - Théâtre La Croisée des Chemins
La Réunification des deux Corées - Théâtre Le Funambule-Montmartre
Pas vue, Ni connue - Théâtre Essaion
Ecoutez leur silence - Théâtre Le Funambule-Montmartre

• Edition du 2019-09-08 :
Le Mont Analogue - Théâtre de la Reine Blanche
Melone Blu - Théâtre 13/Seine
Le Testament de Vanda - Théâtre Les Déchargeurs
Les Carnets d'Albert Camus - Théâtre du Lucernaire
Le Cours classique - Théâtre du Rond-Point
Strip-Tease 419 - Théâtre de Belleville
Tant qu'il y aura des coquelicots... - Théâtre Essaion
Je ne suis pas Michel Bouquet - Théâtre de Poche-Montparnasse
Comme un roman - Théâtre Essaion
Bar - Théâtre Essaion
Nuit gravement au salut - Théâtre Le Lucernaire
 

• Archives :
Macbeth (The Notes) - Théâtre Le Lucernaire
Cyrano de Bergerac - La Folie Théâtre
Les Spectacles - Septembre 2019
Madame de La Carlière - Théâtre Le Lucernaire
C'est pas le bon moment - La Manufacture des Abbesses
Karine Dubernet - Souris pas ! - Le Point Virgule
Quand l'amour des notes... - Théâtre Essaion
Hervé ou l'impossibilité de devenir un grand poète - Théâtre de la Reine Blanche
Les Témoins - La Manufacture des Abbesses
What is love - Théâtre de la Contrescarpe
34ème édition du Festival Humour & Eau salée - Saint-Georges-de-Didonne
Ni Brel Ni Barbara - Théâtre La Tache d'encre
Voyage au pays du Jazz - Atelier 44
Les Coloriés - La Factory
Marie des Poules, Gouvernante chez George Sand - Théâtre Buffon
Les spectacles - Août 2019
Les Ritals - Théâtre du Chêne noir
Le Quai des Brumes - La Factory
Lettre d'une Inconnue - Théâtre des Corps Saints
Deux fois rien - Au Magasin Théâtre
038 - La Condition des Soies
Le Dossier Jouveau - Théâtre des Lucioles
Une goutte d'eau dans un nuage - Théâtre Transversal
Iphigénie à Splott - Artéphile
107 ans - Artéphile
Iceberg - Théâtre de la Reine Blanche
Tzigane ! - Théâtre du Roi René
Marx et la Poupée - Artéphile
Rage - Les Hivernales - CDCN Avignon
225 000 (Femmes Kleenex) - Espace Alya
- les derniers (3)
- les derniers albums (5)
- les derniers articles (4)
- les derniers concerts (8)
- les derniers expos (2)
- les derniers films (3)
- les derniers interview (1)
- les derniers interviews (264)
- les derniers livres (3)
- les derniers spectacles (6623)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=