Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Rois de la Suède
Punk Rock Academy  (Adone)  novembre 2018

Le punk-rock est cette manière si particulière de faire défiler les notes, la main un peu lourde sur l’origan, guitares wasabi, rythmes pseudo hyperactifs. Quant au chant, rapide et extatique, il speede les accords de le rejoindre au summum de l’agitation.

Et les paroles ? Bah… Majoritairement en anglais, les textes n’exigent pas tous une traduction instantanée au risque de voir saigner vos oreilles… Bref, la formation déjantée Les Rois de la Suède s’emparent du genre, en français s’il vous plaît, poussant la dérision à l’extrême. Le résultat est cet album décoiffé : Punk Rock Academy.

Deux-trois accords sages : "L’an 200 on en avait rêvé, les voitures elles devaient voler, mais personne n’aurait pu prédire qu’y aurait plus besoin d’nous pour les conduire, c’est fini fini fini de faire des tours de périph’ à fond, fini de pouvoir faire des queues d’poisson, c’est fini" ("La liberté de rouler"), et la machine s’emballe, les beats accélèrent, les voix crissent, les sourcils froncés : "on n’pourra plus ouvrir sa gueule, à part pour dire OK Google".

Le décor est planté, les secousses sont jetées, Ivan Callot, Marc Limballe et Manu Orbanet forment un improbable trio d’ambassadeurs musicaux du savoir-vivre Suédois. Nés de la rencontre entre Mr Poulpe et le fondateur des Fatals Picards (Ivan Callot), Les Rois de la Suède mélangent avec allégresse le zouk caribéen et les riffs rock’n’bowl dans un joyeux album a priori superficiel.

Parce que sous leurs airs de misogynes à l’ascendance impertinente, ils prennent position pour des causes autrement plus justes que l’augmentation de leurs allocations. Ils sont cash, absurdes et élèvent la connologie au rang de science. Punk Rock Academy est un miroir sans filtre de la société, la raillerie en plus.

En choisissant de traiter la bétonisation des relations animales, les pathologies numériques et la politique du complot avec cet œil ironico-cynique, ils ne feront certainement pas l’unanimité. Ça ne fait jamais plaisir de se reconnaître dans des portraits peu flatteurs, mais le second degré est aussi fait pour prendre l’autre sens de ces propos, faisant basculer la blague vers l’engagement. Grinçant.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Best Of Volume 1 des Rois de la Suède
La chronique de l'album Néon Futur des Rois de la Suède
Les Rois de la Suède en concert à La Maroquinerie (vendredi 5 février 2010)
Les Rois de la Suède en concert au Café de la Danse (vendredi 3 décembre 2010)
L'interview des Rois de la Suède (24 novembre 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Les Rois de la Suède
Le Bandcamp de Les Rois de la Suède
Le Soundcloud de Les Rois de la Suède
Le Facebook de Les Rois de la Suède


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-01-20 :
Irina González - Emigrar
Sharon Van Etten - Remind me tomorrow
Kurt Vile - Bottle It in
La Tène - Abandonnée / Maleja
Pierre de Bethmann Medium Ensemble - Todhe Todhe, volume 3
(ThIsIs) Redeye - Desert Eyes
Falaises - They Are Here
Andréel - L'étrangère
James Blake - Assume Form
Jean-Pierre Kalfon - Interview
Liquid Bear - Unwind EP

• Edition du 2019-01-13 :
That Obscure Object Of Desire (TOOOD) - Interview
Screaming Kids - Bien avant que le soleil se lève
Ambrose Akinmusire - Origami Harvest
Joseph Fisher - Chemin vert
Julien Libeer & Les Métamorphoses & Raphaël Feye - Lignes Parallèles : Haydn - Lipatti - Mozart
Ysé Sauvage - Scenario
The Beatles - The White Album
Evelyne Gallet - La fille de l'air
F/LOR - Edges
That Obscure Object Of Desire (TOOOD) - Transparence
 

• Archives :
Princess Thaïland - Princess Thaïland
Les Rois de la Suède - Punk Rock Academy
Philippe Maté / Daniel Vallancien - Maté / Vallancien
Robin Foster - PenInsular II (The Bridge)
Bryan's Magic Tears - 4 AM
Zoot Octet - Zoot Suite Vol.2
L'empreinte Ferrat - C'est un joli nom camarade
Or Notes Brass - Couleurs d'Amérique
Mathias Bressan - L'imprévu
Julien Bensé - L'Odyssée
Noël Matteï - Tu ne m'aimes pas de trop m'aimer EP
Pierre Bertrand - Far East Suite
Julia Holter - Aviary
Xavier Plumas - Mayerling
Sacha Toorop - Les tourments du ciel
Playlist des 30 sons Froggy's Delight - Idles - Shame - The Last Detail - Gruff Rhys - Soft Moon - Father John Misty - Say Sue Me - The Prodigy - Behemoth - Tribulation - Turnstile - Hot Snakes - Anna von Hausswolff - Fu Manchu - Denzel Curry - Courtney Barnett - Parquet Courts - It it Anita -
Bertrand Betsch - Pour mémoire
Filip Chrétien - Devant
KS2 : Franck Agulhon & Cédric Hanriot - DAY
They Call me Rico & the Escape - Sweet Exile
Dowdelin - Carnaval Odyssey
VCID - Jettatura
Sapiens Sapiens - Sex on the beach EP
8 (Brisa Roché & Ray Bornéo) - Vestale Vestale & Ray Bornéo - Sélection singles & EP
Tara King th. & Dominique Paturel - Fantaisies Stellaires
Karl Jannuska - On The Brighter Side
Mathieu Herzog & Ensemble Appassionato - Mozart : Les trois dernières symphonies
La Pietà - Interview
Phosphorescent - C'est la vie
Adrien Chicot - City Walk
- les derniers albums (5470)
- les derniers articles (124)
- les derniers concerts (2277)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1050)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=