Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pygmalion
Sandrine Revel  (Editions Les Arènes)  mai 2018

Librement inspiré de l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau, Pygmalion de Sandrine Revel est lyrique et onirique.

Mais d’abord, petit retour aux origines. Jadis, un rude Néanderthal s’éprit éperdument d’une Sapiens glabre, faisant fi des appartenances, et s’attirant du même coup les foudres des deux communautés nommées. Ce fut probablement la première (mais pas la dernière fois) que l’amour (aveugle) s’est avéré impossible pour diverses raisons pileuses et / ou religieuses. L’histoire inspira un nombre inimaginable de romantiques et d’auteurs rejetés. Y compris les plus grands, ci-joint Jean-Jacques !

Rousseau, qui s’inspira lui-même d’un mythe grec relatant l’amour d’un sculpteur pour sa parfaite sculpture. Ici, la parole à tous les Gégé de la planète : "ah ben au moins elle ne prêche pas celle-là". Fin du temps de parole Gégé.

Revenons-en à nos graphismes. Sandrine Revel ne fait pas les choses à moitié, cet album est un véritable chef-d’œuvre, en forme de grande révérence aux arts. A commencer par la sculpture. Dans les tourments de ses déclarations, le narrateur incarne tour à tour Auguste Rodin, Nikki de St Phalle, Camille Claudel et Ron Mueck, quarte artistes, quatre univers transcendés par la création et le génie en volume.

La musique est au premier plan. Pygmalion est un mélologue, du parlé-chanté, textes de Rousseau et musique de Gerog Benda, précisément ce qu’il manquait d’âme aux images pour les faire respirer. Il a fallut plus d’un an de collaboration avec le Paris Mozart Orchestra pour aboutir à cette pépite.

Et puis il y a les dessins, légers et tourmentés, les paysages sont les décors mats d’un délire amoureux, les personnages ont l’élégance solaire des acteurs de tragédie. La couleur rouge est utilisée pour incarner les volutes musicales, grâcieuses arabesques issues directement du sang pulsant dans le cœur de Pygmalion, s’enroulant dans les interstices de ses mots et s’élevant jusqu’aux instruments de l’orchestre auquel il insuffle l’onirisme de l’œuvre.

Le tourment de l’artiste, la passion qu’il insuffle dans sa création, les monologues intérieurs, les espoirs, l’amour est une infinie palette d’émotions faite de chagrins et de tambours battants. Pygmalion de Sandrine Revel est à mes sens éblouis une sublime interprétation du mythe de l’amour à sens unique. Tragédie magnifique.

 

Vous pourrez notamment retrouver cet ouvrage dans la librairie Atout-Livre BD à Paris.

En savoir plus :
Le Facebook de Sandrine Revel


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-03-17 :
Desh - Tofépi
Iggy Salvador - Antoine Zebra
Firebird - Thomas Harnois
Oyana - Eric Plamondon
Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci - David Bates / Carlo Vecce
Lincoln au Bardo - Georges Saunders
Rendez-vous à Samarra - John O'Hara

• Edition du 2019-03-10 :
Un certain Paul Darrigrand - Philippe Besson
Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires - Philippe Val - Raphaël Enthoven
Après - Nikki Gemmell
Boy Erased - Garrard Conley
Les gratitudes / Mon père - Delphine de Vigan - Grégoire Delacourt
Les suppliciées du Rhône - Coline Gatel
L'ombre de la baleine - Camilla Grebe
 

• Archives :
Belle-Amie - Harold Cobert
Trajan - Christophe Burgeon
Ma soeur, serial killeuse - Oyinkan Braithwaite
Requiem - Tony Cavanaugh
Shiloh - Shelby Foote
David Bowie : A Life - Dylan Jones
Comme il pleut sur la ville - Karl Ove Knausgård
Le zéro et le un - Ryan Ruby
Enfer portatif - François Ayroles
Ce que savait la nuit - Arnaldur Indriðason
Le chant des revenants - Jesmyn Ward
Terminus Berlin - Edgar Hilsenrath
Les amis - Aja Gabel
Dans la neige - Danya Kukafka
Sans compter la neige - Brice Homs
Le manufacturier / Responsabilité absolue - Mattias Köping - Jocko Willink & Leif Babin
So sad today - Melissa Broder
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Nylso - Interview
La main noire - Robert Vincent
L'île longue - Victoire de Changy
Angola Janga - Marcelo D'Salete
Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême #46 (édition 2019) - Stella Lory - Interview
L'ombre d'un père - Christoph Hein
Une éducation - Tara Westover
L'Amérique derrière moi - Erwan Desplanques
Gangs of L.A. - Joe Ide
Que faire des cons ? - Maxime Rovere
Hunger : une histoire de mon corps - Roxane Gay
Le président des ultra-riches - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot
Bacchantes - Céline Minard
- les derniers articles (9)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1641)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=