Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pygmalion
Sandrine Revel  (Editions Les Arènes)  mai 2018

Librement inspiré de l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau, Pygmalion de Sandrine Revel est lyrique et onirique.

Mais d’abord, petit retour aux origines. Jadis, un rude Néanderthal s’éprit éperdument d’une Sapiens glabre, faisant fi des appartenances, et s’attirant du même coup les foudres des deux communautés nommées. Ce fut probablement la première (mais pas la dernière fois) que l’amour (aveugle) s’est avéré impossible pour diverses raisons pileuses et / ou religieuses. L’histoire inspira un nombre inimaginable de romantiques et d’auteurs rejetés. Y compris les plus grands, ci-joint Jean-Jacques !

Rousseau, qui s’inspira lui-même d’un mythe grec relatant l’amour d’un sculpteur pour sa parfaite sculpture. Ici, la parole à tous les Gégé de la planète : "ah ben au moins elle ne prêche pas celle-là". Fin du temps de parole Gégé.

Revenons-en à nos graphismes. Sandrine Revel ne fait pas les choses à moitié, cet album est un véritable chef-d’œuvre, en forme de grande révérence aux arts. A commencer par la sculpture. Dans les tourments de ses déclarations, le narrateur incarne tour à tour Auguste Rodin, Nikki de St Phalle, Camille Claudel et Ron Mueck, quarte artistes, quatre univers transcendés par la création et le génie en volume.

La musique est au premier plan. Pygmalion est un mélologue, du parlé-chanté, textes de Rousseau et musique de Gerog Benda, précisément ce qu’il manquait d’âme aux images pour les faire respirer. Il a fallut plus d’un an de collaboration avec le Paris Mozart Orchestra pour aboutir à cette pépite.

Et puis il y a les dessins, légers et tourmentés, les paysages sont les décors mats d’un délire amoureux, les personnages ont l’élégance solaire des acteurs de tragédie. La couleur rouge est utilisée pour incarner les volutes musicales, grâcieuses arabesques issues directement du sang pulsant dans le cœur de Pygmalion, s’enroulant dans les interstices de ses mots et s’élevant jusqu’aux instruments de l’orchestre auquel il insuffle l’onirisme de l’œuvre.

Le tourment de l’artiste, la passion qu’il insuffle dans sa création, les monologues intérieurs, les espoirs, l’amour est une infinie palette d’émotions faite de chagrins et de tambours battants. Pygmalion de Sandrine Revel est à mes sens éblouis une sublime interprétation du mythe de l’amour à sens unique. Tragédie magnifique.

 

Vous pourrez notamment retrouver cet ouvrage dans la librairie Atout-Livre BD à Paris.

En savoir plus :
Le Facebook de Sandrine Revel


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2020-05-24 :
Washington Black - Esi Edugyan
J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond - Alexis Jenni
Les Beatles - Frédéric Granier
Frissonner dans la nuit avec des romans policiers à lire et à écouter -  
Roman à lire, voir et écouter -  
Le Feuilleton radiophonique en podcast -

• Edition du 2020-05-17 :
Là où chantent les écrevisses - Delia Owens
Les lumières de Tel-Aviv - Alexandra Schwartzbrod
 

• Archives :
Incident au fond de la galaxie - Etgar Keret
La chaîne - Adrian McKinty
Faites-moi plaisir - Mary Gaitskill
La femme révélée - Gaëlle Nohant
Le nouveau western - Marc Fernandez
PLS - Joanne Richoux
Le Sourire du Scorpion - Patrice Gain
Une machine comme moi - Ian McEwan
Dans les geôles de Sibérie - Yoann Barbereau
Mauthausen - Iákovos Kambanéllis
Papa - Régis Jauffret
Le coeur de l'Angleterre - Jonathan Coe
Pierre-Emmanuel Guigo - Interview
L'Homme de la plaine du Nord - Sonja Delzongle
Michel Rocard - Pierre-Emmanuel Guigo
Homo Sapiens - Antoine Balzeau & Pierre Bailly
L'affaire Clara Miller - Olivier Bal
Génération X - Douglas Coupland
L'île au secret - Ragnar Jónasson
Souffre-douleur - Bruce Mutard
Mélanine - Jeet Thayil
Fille et loup - Roc Espinet
Pierre le Grand - Thierry Sarmant
Propriétés privées - Lionel Shriver
Ghosts of L.A. - Nicolas Koch
Aotea - Paul Moracchini
Chasseurs et collectionneurs - Matt Suddain
Banditi - Antoine Albertini
Nefertari Dream - Xavier-Marie Bonnot
Champ de tir - Linwood Barclay
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (26)
- les derniers livres (1994)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=