Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dans l'ombre du brasier
Hervé Le Corre  (Editions Rivages)  janvier 2019

Chouette ! Chouette ! Chouette ! L’année commence bien avec ce nouvel ouvrage de l’excellent Hervé Le Corre qui n’a de cesse de nous proposer à chaque fois des petites merveilles de romans.

Hervé Le Corre est l’une des grandes voix du roman noir français contemporain. Il a remporté tous les grands prix de littérature policière. Des ouvrages comme Prendre les loups pour des chiens ou Après la guerre ont connu un grand succès public et critique. Ils ont été traduits en plusieurs langues.

Son dernier ouvrage, Dans l’ombre du brasier vient de sortir aux éditions Rivages ! Je l’ai vu, je l’ai lu et j’ai adoré (le mot est faible). Une fois encore, la puissance romanesque et les talents d’écriture de l’auteur font mouche. A cela s’ajoute une dimension historique qui n’est pas pour me déplaire, ici l’ouvrage se place au détour de la fin du 19ème siècle, plus précisément en 1871, au moment de l’épisode historique et révolutionnaire de la Commune.

Hervé Le Corre a donc fait le choix de poser le cadre historique de son dernier roman au cours de ce que l’on a appelé la semaine sanglante, correspondant aux derniers jours de la Commune à Paris. Dans les rues de la ville bombardée où se dressent des barricades, le mal rôde. Des jeunes femmes disparaissent, enlevées par un personnage aussi pervers que repoussant. Parmi ses femmes enlevées se trouve Caroline, la bien-aimée du sergent Nicolas Bellec qui combat dans les rangs des communards.

L’affaire est confiée à Antoine Roques, qui vient d’être promu commissaire par la commune. Mû par le sens du devoir, il se lance dans la recherche de la jeune femme, bravant les obus, les incendies et les exécutions sommaires. Sous ses yeux, une capitale en feu qui brûle et pendant ce temps une femme, Caroline, séquestrée puis oubliée dans une cave parmi les immeubles effondrés qui lutte pour sa survie. C’est une course contre la montre qui s’engage alors que la commune est en pleine agonie.

Comme dans ses livres précédents, Hervé Le Corre nous propose un récit superbement rythmé, construit autour de dix jours entre le jeudi 18 mai et le dimanche 28 mai avec de nombreux personnages qui s’entrecroisent dans ce brouas parisien, des personnages aux convictions différentes, entre sentiments amicaux et violences profondes.

La complexité de cette période historique qui marqua l’Histoire de France est superbement retranscrite par l’auteur. On ressent les bombardements des mots du livre, le chaos régnant à l’époque dans les rues parisiennes imprègne les pages du livre et l’on imagine les barricades qui se montaient et se démontaient au fil des évènements. On y voit des femmes impliquées, c’est le cas de Caroline, infirmière chez les communards avant son enlèvement mais aussi des combattants désorganisés remplis de fureurs, de convictions, de joies et d’espoirs. On retrouve donc ce peuple omniprésent dans sa dimension populaire, au bon sens du terme, autour de cette révolte désordonnée et courageuse.

Avec Le Corre, l’Histoire est toujours évoquée de façon pertinente, elle est à chaque fois le ciment d’un grand roman, puissant et tragique, toujours merveilleusement bien écrit. On aime cet auteur pour le souffle romanesque qui se dégage de ses livres et Dans l’ombre du brasier ne déroge pas à cette règle.

Alors foncez, lisez Hervé Le Corre si vous ne connaissez pas encore ses livres, vous ne serez pas déçus.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Hervé Le Corre


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots
- 10 mars 2019 : On vote pour le plein de nouveautés.
- 3 mars 2019 : The Colour of Spring
- 24 février 2019 : comme un air de vacances
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=