Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un bref désir d'éternité
Didier Le Pêcheur  (Editions Jean-Claude Lattès)  janvier 2019

Après avoir parcouru les épisodes tourmentés de la commune aux côtés d’Hervé Le Corre, je me retrouve transporté une vingtaine d’années plus tard, toujours à Paris aux côtés de Didier Le Pêcheur et de son dernier roman, Un bref désir d’éternité, publié aux éditions JC Lattès.

Didier Le Pêcheur est réalisateur et scénariste, il est déjà auteur de deux romans remarqués publiés chez JC Lattès, Le bord du monde et Les hommes invisibles.

L’histoire se déroule à Paris en 1892. Alors que Paris est touché par une série d’attentats et que la police recherche activement un anarchiste dénommé Ravachol, Jules Lhérot, un garçon de café, le reconnaît parmi ses clients et concourt à son arrestation. Se retrouvant érigé en véritable héros par une presse qui est en train de découvrir que la peur fait vendre, il devient rapidement une cible à abattre pour les anarchistes voulant se venger.

Pour s’en sortir, Jules décide de s’engager dans la police. Il va croiser la route de Zélie, une jeune femme qui s’est enfuie de la maison de correction où elle était enfermée. Zélie est une jeune fille d’ouvrier, prompte à frayer avec les marlous et bien décidée à monnayer son corps pour se faire une place dans le monde. Lui est policier, elle est prostituée. Lui tombe éperdument amoureux d’elle.

Didier Le Pêcheur a fait le choix de s’inspirer de personnages qui ont réellement existé. Jules Lhérot fut bien le tombeur de Ravachol, un célèbre anarchiste du 19ème. On ne sait pas grand-chose de ce que devint Jules Lhérot après sa soudaine notoriété, si ce n’est qu’il devint policier. Son histoire restait donc à imaginer. Le personnage de Zélie, lui, est inspiré de la vie d’Amélie Elie, dite Casque d’or, personnage campé par Simone Signoret. Zélie et Jules Lhérot ne se sont jamais rencontrés et Didier le Pêcheur a donc décidé de corriger cette impardonnable erreur de l’Histoire.

Autour de cette histoire entre ces deux êtres, l’auteur nous embarque au cœur d’un Paris âpre et sulfureux, croisant les beaux quartiers mais aussi les bas-fonds. On y croise des insoumis et des bourgeois, des hommes qui rêvent de sentiments et des femmes qui rêvent de se soustraire au joug des hommes, le tout au milieu d’une jeunesse laissée pour compte de brûler sa vie par les deux bouts. L’auteur nous dépeint un monde où chacun a quelque chose à cacher, où la survie des uns se paie de la souffrance des autres.

La corruption, les rafles de basses besognes, les attentats anarchistes, les bandes rivales qui s’affrontent et le développement du proxénétisme sont la toile de fond de ce bref désir d’éternité, qui, au final, s’avèrera plus long qu’il n’y paraît, Jules ne renonçant jamais, malgré les péripéties et les obstacles, à aimer Zélie.

Au-delà de l’histoire entre les deux personnages, la qualité de ce roman tient dans surtout de la fresque historique construite par Didier Le Pêcheur autour de la période anarchiste qui toucha la France à la fin du 19ème siècle. Un peu comme dans l’ouvrage d’Hervé Le Corre, l’auteur réussit à nous décrire une atmosphère parisienne si particulière en mêlant la petite histoire à la grande Histoire.

On prend plaisir à lire ce livre, particulièrement quand on aime l’Histoire et la littérature.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Didier Le Pêcheur


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 23 juin 2019 : Un festival de festivals
- 16 juin 2019 : C'est la fête !
- 9 juin 2019 : Bientôt l'été
- 2 juin 2019 : sur la bonne pente
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=