Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Julien Libeer & Les Métamorphoses & Raphaël Feye
Lignes Parallèles : Haydn - Lipatti - Mozart  (Evil Penguin)  novembre 2018

L’instrument doit-il dans sa facture participer à la recherche de vérité dans l’interprétation : soit être le plus fidèle possible aux volontés, aux idées du compositeur ? Cette idée née en grande partie avec Nikolaus Harnoncourt en même temps qu’avec la redécouverte du répertoire de l’époque baroque marque une véritable évolution dans la signification de l’instrument et dans un travail de recherche : dans la facture instrumentale, dans les modes de jeu, dans les timbres. Cette quête de vérité ne doit-elle pas s’accompagner d’une même recherche dans l’exécution et la technique instrumentale ?

C’est dans une voie intermédiaire que se situe ce disque. L’ensemble Les métamorphoses joue sur des instruments modernes mais utilisent des instruments anciens comme des flûtes traversières en bois ou des cors naturels. De plus, Julien Libeer joue sur un piano à cordes parallèles de Chris Maene offrant un combiné entre technique et volume sonore du piano moderne et la palette harmonique et de timbres d’un pianoforte. Cette assimilation, union entre modernité et recherche d’une esthétique ancienne ne se trouve pas que dans le choix de la facture instrumentale. On la retrouve également dans le programme de ce disque qui mêle Haydn (Symphonie n°49), Mozart (Concerto pour piano n°27) et Lipatti (Concertino pour piano en style classique) comme point de jonction et d’articulation.

Entre la solennité et la force expressive (sturm und drang) de la symphonie d’Haydn (à la structure lent / vif / menuet / vif dite d’église) et le concerto de Mozart empreint d’une lumière intérieure où plane une certaine mélancolie, d’une "lumineuse sagesse et sérénité" qui définira esthétiquement la dernière année de sa vie se trouve l’accord néo-classicisme plein d’esprit du génial pianiste Dinu Lipatti du concertino pour piano, œuvre de jeunesse qui laisse imaginer ce que le musicien roumain aurait pu composer s’il avait vécu plus longtemps (il est mort en 1950 à 33 ans des suites de sa maladie de Hodgkin).

La profondeur sonore, l’éclat des couleurs et des timbres, l’intensité n’a d’égal que la virtuosité des musiciens et du jeu sans fioritures de Julien Libeer. A écouter donc !

 

En savoir plus :
Le site officiel de Julien Libeer
Le Facebook de Julien Libeer
Le site officiel de L'Ensemble Les Métamorphoses
Le Facebook de Raphaël Feye


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 août 2019 : Sur la Route du Rock

Nous voici en route pour Saint Malo et son inimitable Route du Rock que nous aimons tant. Pour le voyage on vous a sélectionné quelques disques et quelques bouquins pour préparer gentiment la rentrée. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

Nos valises sont prêtes, en route pour La Route du Rock
"Onda" de Jambinai
Rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society
et toujours :
"When I have tears" de The Murder Capital
Seun Kuti en interview au festival Terre du Son ou nous l'avons également vu en live avec Egypt 80
vendredi au Foreztival avec The Inspector Cluzo, Feu! Chaterton entres autres
samedi au Foreztival toujours avec Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic, Thérapie Taxi

Au théâtre :

des comédies avec des inoxydables à voir ou revoir tels :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Palace
et des outsiders à découvrir :
"Jean-Louis XIV" au Théâtre des Béliers parisiens
"La Moustache" au Théâtre du Splendid
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Azzedine Alaïa - Une autre pensée nde la mode : la Collection Tati" à la Galerie Azzedine Alaïa

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon
et toujours :
"Le voleur d'eau" de Claire Hajaj
"Paix et guerre" de Ronan Farrow
"UK serial killers" de Emily Tibbatts

Froggeek's Delight :
"Old man's journey" sur PS4, PC, Mac, Xbox, Switch, iOS et Android

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=