Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Screaming Kids
Bien avant que le soleil se lève  (Simple Music For Simple Mind)  septembre 2018

Bien souvent, quand un groupe sort un EP, c’est que c’est un "jeune" groupe qui cherche à se faire un nom, mais pas dans le cas des Screaming Kids. Le groupe est né à Strasbourg en 1988 lors de la fête de la musique. Depuis, le groupe écume les scènes en France, en Europe et le trio étiquetté rock’n’roll, voire rockabilly, voire rock’n’roll hypnotique (j’aime bien ce concept) et en 1990, Roy Williams du label Nervous breakdown tombe sous le charme et le groupe enregistre alors sa première galette Don’t Get Down. Il en vendra 30.000 exemplaires et fera ce qu’on appellerait aujourd’hui le buzz.

Cette notoriété va lui ouvrir les portes du Printemps de Bourges et jouera entre autres pour Thiéfaine, Les VRP, Le Cri de la Mouche, La clinique du Dr Schultz, Parabellum, Dr Feelgood et je n’en cite qu’une partie, crois-moi.

Dans les années 95-96 et jusqu’en 2007 où il rentrera au bercail, le groupe prend ses quartiers à Paris et y écumera les salles de concerts de son rock énervé. Ils apparaîtront également dans le long métrage Robert Mitchum est mort, sorti de 2010, film d’Olivier Babinet et Fred Kihn, road-movie mélancolique et fou.

Avant d’arriver à la sortie de cet EP, le bien nommé Bien avant que le soleil se lève, certainement pour rappeler aux petits jeunes que le groupe n’est pas tombé de la dernière pluie, ils ont sorti quelques albums et participé à de nombreuses compilations européennes.

Dans cet EP, le groupe nous propose leur composition mais aussi des reprises complètement atypiques de "Sweat Dreams" et "Black Dog", respectivement d’Eurythmics et Led Zeppelin, tout en conservant leur griffe rock’n’roll. Et ça fait du bien d’entendre de tels morceaux.

Le groupe qui se compose de Gilles Haezebrouk au chant et à la guitare, de Sébastien Muller à la contrebasse et Sarada Riefstahl à la batterie se prépare à sortir une compilation reprenant leurs 30 années au service du rock et de la musique. Et crois-moi, si ça dépote comme cet EP, tu vas en prendre plein les cages à miel et qu’est-ce que c’est bon !

 

En savoir plus :
Le Soundcloud de Screaming Kids
Le Facebook de Screaming Kids


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=