Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oiseau de nuit
Robert Bryndza  (Editions Belfond)  janvier 2019

Un an après avoir découvert cet auteur avec La fille sous la glace, voilà déjà le retour de Robert Bryndza avec un nouveau thriller, Oiseau de nuit, toujours édité chez Belfond. Après le succès rencontré par son premier ouvrage, vendu à plus de deux millions d’ouvrage au Royaume-Uni, l’auteur nous promet de nous faire trembler de nouveau avec un ouvrage psychologique hautement compulsif et paranoïaque.

Alors d’accord, je me suis lancé plein d’espoir dans ce livre, espérant retrouver ce que j’avais pu ressentir en lisant son précédent ouvrage. Retrouver son enquêtrice Erika Foster fut un réel plaisir et une fois de plus, j’ai pris un grand plaisir à retrouver Robert Bryndza.

Au court d’une nuit caniculaire, l’inspectrice Erika Foster est appelée sur une scène de crime épouvantable. Un médecin renommé vient d’être retrouvé asphyxié dans son lit, un sac en plastique sur la tête, les poignets attachés. Très vite, l’enquête s’oriente vers un jeu sexuel qui aurait mal tourné.

Quelques jours plus tard, le corps d’un journaliste de tabloïds est découvert dans des circonstances similaires. Le doute n’est alors plus possible pour l’enquêtrice et son équipe ! Un serial killer rode et s’en prend à des hommes brillants qui ont une vie secrète. Quel peut être son mobile ?

Comme toujours, il faut faire vite, traquer ce meurtrier alors qu’une vague de chaleur plonge la ville en pleine torpeur, pour faire en sorte que ce tueur noctambule ne frappe pas de nouveau.

Rien de bien original dans l’histoire, des meurtres qui s’enchaînent, une inspectrice qui perd le fil et qui doit faire face à des hommes autour d’elle qui ne lui facilite pas la tâche. C’est classique et déjà vu mais pour autant cela fonctionne toujours aussi bien car l’auteur a pris soin de donner une forte dimension à son ouvrage autour du personnage du tueur, un être psychologiquement dérangé au passé trouble qui, au final, va expliquer ses crimes. La prétention de départ nous proposant un thriller hautement compulsif et psychologique s’avère parfaitement vraie. Robert Bryndza ne nous a pas menti.

Nul besoin d’avoir lu le premier ouvrage de l’auteur pour suivre celui-ci ! Au contraire, il y a fort à parier que vous irez lire son précédent qui sort au même moment en poche. Quelques jours suffiront pour terminer le livre tant il se dévore comme tous les bons thrillers qui font le choix de nous proposer une intrigue rondement menée, autour de rebondissements et de fausses pistes menant à un final inattendu.

Oiseau de nuit est donc un livre sans surprise, si ce n’est son dénouement, terriblement efficace car parfaitement construit qui a le grand mérite de nous permettre de voir évoluer une enquêtrice que l’on avait particulièrement appréciée dans La fille sous la glace. Il a déjà sa place toute trouvée dans ma bibliothèque, au niveau des polars et thrillers d’excellentes factures que je n’hésite pas à conseiller à mes meilleur(e)s ami(e)s.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "La fille sous la glace" du même auteur
La chronique de "Liquide inflammable" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Robert Bryndza
Le Facebook de Robert Bryndza


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-10-20 :
Cléopâtre - Alberto Angela
Ordinary people - Diana Evans
Je te suivrai en Sibérie - Irène Frain
La source de l'amour-propre - Toni Morrison
Vík - Ragnar Jónasson
Histoire du Canada - Daniel de Montplaisir

• Edition du 2019-10-13 :
L'horizon qui nous manque - Pascal Dessaint
La véritable histoire des douze Césars - Virginie Girod
La petite conformiste - Ingrid Seyman
Guerilla, le temps des barbares - Laurent Obertone
Pyongyang 1071 - Jacky Schwartzmann
L'héritage Davenall - Robert Goddard
Les roses de la nuit - Arnaldur Indridason
 

• Archives :
Un livre de martyrs américains - Joyce Carol Oates
Que le diable l'emporte - Anonyme
La Terre invisible - Hubert Mingarelli
Les guerres intérieures - Valérie Tong Cuong
L'âge de la lumière - Whitney Scharer
Quelque chose dans la tête - Denis Kambouchner
Liquide inflammable - Robert Bryndza
Bête noire - Anthony Neil Smith
Gaeska - Eirikur Örn Norddahl
Barbarossa : 1941. La guerre absolue - Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
Dictionnaire égoïste de la littérature mondiale - Charles Dantzig
Les refuges - Jérôme Loubry
Un autre tambour - William Melvin Kelley
Les altruistes - Andrew Ridker
Week-end à New York - Benjamin Markovits
Les yeux fumés - Nathalie Sauvagnac
Ici seulement nous sommes uniques - Christine Avel
Un mariage américain - Tayari Jones
Le dernier grenadier du monde - Bakhtiar Ali
Les opérations extraordinaires de la Seconde Guerre mondiale - Claude Quétel
Autoportrait d'une vie heureuse - Ingo Schulze
Le siècle des dictateurs - Sous la direction d'Olivier Guez
Conversations entre amis - Sally Rooney
Les Réfugiés - Viet Thanh Nguyen
La rentrée Littéraire 2019 - Tour d'horizon de la rentrée
Dégels - Julia Phillips
De l'autre côté, la vie volée - Aroa Moreno Duran
Zébu Boy - Aurélie Champagne
Tous tes enfants dispersés - Beata Umubyeyi Mairesse
Ici tout est encore possible - Gianna Molinari
- les derniers articles (11)
- les derniers expos (31)
- les derniers films (2)
- les derniers interviews (25)
- les derniers livres (1827)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=