Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Microfictions
Lavoir Moderne Parisien  (Paris)  janvier 2019

Biodrames d'après le roman éponyme de Régis Jauffret, mise en scène de Jean-Camille Sormain, avec Catherine Creux et Nicole Nemer.

De la multitude des biodrames percutants et caustiques qui, sous le titre "Microfictions", constitue la comédie humaine contemporaine de l'écrivain Régis Jauffre illustrant l'enfer terrestre, la Compagnie L'Acacia Théâtre en a sélectionné un florilège dont le point commun tient au sexe des protagonistes.

Ainsi Jean-Camille Sormain présente une galerie de psychés féminines, de toutes origines et classes sociales, de la SDF à la bourgeoise, confrontées à des situations banales, de l'entretien d'embauche à la quête de maternité, se révélant au terme d'un bref monologue, narration factuelle ou flux de pensée, qui dessinent une fresque grotesque à la manière expressionniste.

Des femmes banales, voire archétypales, dont la médiocrité toxique et les dérèglements psychologiques se déploient dans la relation à l'altérité, terrain de prédilection de leur égotisme comme de leur comportement pervers, qu'elles évoquent au premier degré en s'affranchissant du libre arbitre, de la bien-pensance et des convenances comme de la morale judéo-chrétienne.

Et, judicieusement, il matérialise ces dévoilements de la monstruosité ordinaire comme des apparitions fantomatiques, des figures émergeant du plateau plongé dans l'obscurité à peine animé des lueurs mouvantes de la projection vidéo, en fond de scène, d'images urbaine impersonnelles.

De brefs intermèdes musicaux qui sortent des sentiers battus musicaux, avec des extraits d'opus électro du groupe viennois Playbackdolls, scandent les brèves séquences avec les performances des deux comédiennes qui portent l'écriture presque distanciée et dépourvue d'affect de Régis Jauffret que la mise en scène de Jean-Camille Sormain ne dénature pas en s'abstenant du naturalisme comme du mélodramatique.

Pour camper des figures pour le moins névrosées, voire psychotiques, concomitamment bourreau et victime, d'elle-même, de l'autre ou/et de la société, Catherine Creux et Nicole Nemer, toutes deux excellentes, manient avec une belle candeur ingénue, à l'instar de leurs tenues blanches, l'humour noir, l'ironie et la dérision pour narrer un rapport violent au monde.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Jean-Louis Zuccolini
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=