Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Anatomie d'un scandale
Sarah Vaughan  (Préludes Editions)  janvier 2019

Troisième roman déjà pour la britannique Sarah Vaughan qui, après avoir travaillé onze ans comme journaliste au Guardian, s’est lancée dans l’écriture pour connaître rapidement un succès incroyable. Après avoir conquis plus de 300.000 lecteurs avec son précédent roman, La ferme du bout du monde, elle publie en cette rentrée d’hiver un thriller sulfureux, déjà vendus en grand nombre de l’autre côté de la Manche.

Kate vient de se voir confier une affaire importante, de celles que tout le monde voudrait avoir. Un homme particulièrement proche des hautes sphères du pouvoir est accusé d’un terrible crime et elle doit absolument le faire condamner. James Whitehouse ne doit pas passer entre les mailles du filet. Une femme l’accuse de l’avoir violée, une avocate, Kate, tente de le faire condamner et une femme, Sophie, tente de protéger son mari, celui qui se retrouve accusé. Voilà les trois personnages qui gravitent autour de cet ouvrage.

Sophie adore son mari, James. Elle est prête à tout pour le protéger, pour l’aider et sauver sa famille. Ils semblaient mener une vie parfaite, autour de leurs enfants jusqu’à ce que James ait une liaison avec une de ses employées qui va l’accuser de viol.

Un procès s’ouvre. On entre dans l’histoire et les souvenirs de ce couple. On pénètre dans les arcanes du pouvoir car James est député, proche de ministres importants. Le titre de l’ouvrage prend alors rapidement sens, le scandale déclenché par le procès ouvre vers une analyse précise du couple de l’accusé qui se retrouve reposé très rapidement sur des oublis, des mensonges ou des vérités jamais dévoilées. A cela s’ajoutent des passe-droits, des petits arrangements entre gens du pouvoir qui montrent au passage les inégalités profondes existantes dans la société britannique.

Le suspense de l’ouvrage n’est pas monstrueux puisqu’il se limite à savoir si l’accusé va être ou pas condamné. La chute reste pour autant intéressante et l’ouvrage se démarque par une tension grandissante qui s’appuie sur une analyse particulièrement fine des différents personnages au travers de ce qu’ils sont, ce qu’ils étaient dans leur jeunesse et comment ils se sont construits. Même l’avocate est un personnage qui nous dévoile de nombreuses surprises.

Au final, le livre nous montre parfaitement ce que peuvent laisser paraître les gens et ce qu’ils sont vraiment. On se laisse très facilement embarquer par leurs histoires qui se croisent, par leur histoire aussi qui a pour point commun leurs études dans un même lieu, Oxford (c’est aussi d’ailleurs là où a étudié l’auteur de l’ouvrage).

Anatomie d’un scandale est donc un livre intéressant, qui nous apprend de nombreuses choses sur la justice et la société anglaise. On peut le voir comme un thriller psychologique et domestique sulfureux qui mêle radiographie d’un mariage, décryptage des arcanes du monde politique et critique sociale des classes dominantes britanniques.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "La meilleure d'entre nous" du même auteur

En savoir plus :
Le site officiel de Sarah Vaughan
Le Facebook de Sarah Vaughan


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=