Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kurt Vile
Bottle It in  (Matador Records)  octobre 2018

L’heure des bilans des meilleurs albums est peut-être passée mais il nous reste une pépite qui date de fin 2018 à écouter encore, si vous ne l’avez déjà fait. La signature est celle du roi du folk americain version Lo-fi : Kurt Vile.

Une chimère mélancholique et néoréaliste de treize morceaux, Bottle it in, est sorti pour Matador Records, totalement made in USA, produit par Shawn Everett (The War On Drugs) et Peter Katis (Interpol, The National) et enregistré tout au long du pays, entre Brooklyn, Portland, Bridgeport et Los Angeles, come un long voyage on the road en plein style Kerouac.

Des noms célèbres comme Kim Gordon, Cass McCombs, Stella Mozgawa, batteuse de Warpaint ou encore l’harpiste Mary Lattimore et l’envie de raconter cette province américaine perdue et parfois oubliée, cette province qui est l'inspiration majeure pour le songwriter natif de Philadelphie.

Avec une alchimie parfaitement réussie entre rock et folk américain, plus américain on ne pourrait pas (Bob Dylan, Tom Petty, Lou Reed), Mr Vile signe ce septième album comme l’album le plus long et le plus hétérogène de sa carrière. Armé de sa fidèle Fender Jaguar, Vile nous attire cette fois-ci dans son univers délirant, un mélange génial de rock indé, d’americana et de rock psyché à la sauce country Lo-fi.

"Loading Zones", le premier morceau de l’album, est une véritable métaphore de ces zones americaines désertes, qui pourraient inspirer un film de Lynch. Mais tout de suite, l’ambiance change et on est très surpris de retrouver des sonoritées afro-banjo sur "Yeah Bones", ainsi que de découvrir "Cold Was the Wind" saturé de fuzz.

La special guest de l’album, Kim Gordon, sort son jeu avec des guitares distorsées sur "Mutinies" qui accompagnent à la perfection la voix vaporeuse et flegmatique de Vile sur des sons reverberés et éthérés presque shoegaze.

On plonge avec ce songwriter dans ses atmosphères stars and stripes comme sur "Come Again", la piste la plus folk de l’album avec "Rollin With the Flow", reprise du morceau country de T. G. Sheppard (devenue célèbre grâce à l’interpretation de Charlie Rich) en style Mac DeMarco.

Kurt Vile est toujours le même, un garçon simple, fils de banlieue des années 80 qui rêvait des 70’s, d’une géneration passée devant ses yeux et ses oreilles de fan du rock.

Un coup fort en pleine nuit va vous réveiller et si vous êtes prêts, vous pourriez avoir la chance de voir où vous êtes ("Impunity and disillusionment / I guess we see now just how far that went /Jupiter and Saturn / Think I'm noticing a pattern there").

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Smoke Ring From My Halo de Kurt Vile & The Violators
La chronique de l'album B'lieve I'm Going Down de Kurt Vile
La chronique de l'album Lotta Sea Lice de Courtney Barnett & Kurt Vile
Kurt Vile en concert au Festival Radar 2011 (7ème édition) - vendredi 9 septembre
Kurt Vile en concert au Festival International de Benicàssim #18 (jeudi 12 juillet 2012)
Kurt Vile en concert au Grand Mix (samedi 21 décembre 2013)
Kurt Vile en concert au Festival La Route du Rock #24 (jeudi 14 août 2014)
L'interview de Kurt Vile (vendredi 9 septembre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Kurt Vile
Le Soundcloud de Kurt Vile
Le Facebook de Kurt Vile


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 23 juin 2019 : Un festival de festivals
- 16 juin 2019 : C'est la fête !
- 9 juin 2019 : Bientôt l'été
- 2 juin 2019 : sur la bonne pente
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=