Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lincoln Highway 750
Bernard Chambaz & Barroux  (Editions Urban Graphic)  septembre 2018

"Je hais le marathon. Je hais la course à pied. Une heure avant le départ, j’ai reçu un sms. Au lieu de "Bonne chance", j’ai lu "c’est fini entre nous". Alors, je suis entré dans un bar, à côté du métro de la 95è rue."

Voilà les premiers mots du roman graphique de Bernard Chambaz et de Barroux. Journaliste et dessinateur s’associent dans ce road-trip mélancolique, tout de noir dilué dans le blanc et de blanc délayé dans le noir.

L’album démarre sur le choc émotionnel d’une rupture. Alors que le narrateur s’apprête à s’élancer pour un marathon, le sms fatal lui coupe la chique et l’envie de courir avec le vent. Une pause dans un bar plus tard, il achète une moto et fonce vers l’ouest, sur la Lincoln Highway, route mythique qui traverse les Etats-Unis d’est en ouest.

"Au loin, on voit la barrière des montagnes rocheuses. On la voit longtemps même en roulant vite. A ce rythme, je n’échapperai pas à une brève séance de route de nuit. Mais j’adore ça : Le pinceau du phare, l’obscurité tout autour, la sensation de voler."

De rencontres en contemplations, le roman est un carnet de voyages, entre traversées solitaires et amis pour casser la croute. Le narrateur suit sa route, avance, se questionne sur le monde et ses habitants. Il déambule dans les décors des Etats-Unis, les mains sur le guidon et les yeux alentours, l’introspection présente et le chagrin qui s’effiloche en avalant les kilomètres.

"Je roule de nouveau sous un soleil timide. Je suis content d’apprendre que L’Indiana est le pays de la trompette et des noisettes". A vrai dire, moi aussi.

Lincoln Highway 750 n’est pas un album photo de clichés destinés à rendre jaloux les collègues restés dans la monotonie grisounette de leurs bureaux mal isolés. Il est avant tout un voyage intérieur, un récit initiatique exprimant la longue et lente remontée après l’échec. La lueur au bout du tunnel du narrateur est cette foutue côte ouest, son objectif de rémission, et le temps qu’il mettra à l’atteindre sera la distance nécessaire à sa reconstruction.

"Le tact est une qualité qui consiste à peindre les autres tels qu’ils se voient."

Chaque nouvelle rencontre, chaque moment de grâce, chaque ironie est un pas vers le mieux. Une manière de se relever en polluant la planète de vrombissements et de micro particules, certes, mais une volonté de se dégager du bourbier de la tristesse dont peu sont capables. Et rien que ça, c’est balèze. A recommander à tous les larmoyants de la planète, qui se complaisent dans leurs malheurs, le courage est dans ces graphismes délavés, dans ces traits floutés et ces paysages esquissés.

 

Vous pourrez notamment retrouver cet ouvrage dans la librairie Atout-Livre BD à Paris.


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
# 10 mai 2020 : Sortez Masqués !

Le confinement se termine officiellement, on ne sait pas pour combien de temps mais n'oubliez surtout pas de sortir masqués ces prochains jours. En attendant que les spectacles vivants reprennent ... et ce n'est pas pour tout de suite, voici notre sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Soir paien" de Alexis Kossenko, Anna Reinhold & Emmanuel Olivier
Interview de Morgane Imbeaud accompagnée d'une belle session acoustique
"Enrique Granados : Oeuvres pour piano" de Myriam Barbaux-Cohen
"For their love" de Other Lives
"Schubert, sonates pour piano D.845 & D.850" de Philippe Cassard
"Nothing is never over" de The Eternal Youth
"Brute Art" de InRed
"Dark Heart" de TV Party
"Superficial please" de Match
et toujours :
"Les saisons volatiles" de Babx
"Stray" de Bambara
"Love songs" de Batist & the 73' à découvrir en concert live le 5 mai à 19h30 ici
"Content" de Miro Shot
"Invisible" de Benoit Bourgeois
"La traversée" de Bertand Betsch
"Danzas" de Cuareim Quartet & Natasha Rogers

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations
"La Nuit des taupes"
"To my only desire"
"Vous n'aurez pas ma haine"
"A 90 degrés"
du théâtre classique et moderne revisité :
"Le Marchand de Venise"
"Rosmersholm"
des comédies :
"Le Syndrome de l'Ecossais"
"Paprika"
"Toc-Toc"
"Alors on s'aime"
du côté des humoristes :
Raymond Devos à lOlympia
"Les Vamps à Lourdes"
Au Théâtre ce soir :
"8 Femmes"
"L'Ecole des contribuables"
"Le Bon Débarras"
du vaudeville dans son temps :
"Un Fil à la patte"
"Tailleur pour dames"
et toujours des classiques :
"Les Fausses Confidences"
"Les femmes savantes"

Expositions :

voir ou revoir l'exposition "Turner, peintures et aquarelles - Collections de la Tate" au Musée Jacquemart-André en vidéo
des visites d'expositions commentées par les commissaires :
"Delacroix" au Musée du Louvre
"Berthe Morisot" au Musée d'Orsay
parcourir l'Hexagone :
à Calais pour découvrir la Cité de la Dentelle et de la Mode
et à Toulouse au musée d'art contemporain Les Abattoirs
partir ensuite pour l'Europe :
à Vienne vers le Musée Albertina
en Allemagne avec l'Alte Nationalgalerie Staatliche à Berlin
puis s'envoler pour le Mexique vers le Musée Robert Brady à Cuernavaca et remonter vers le Brésil et le Musée National des Beaux-Arts de Rio de Janeiro
enfin revenir à Paris pour découvrir le Musée Nissim de Camondo

Cinéma at home avec :

voir ou revoir en streaming
du drame étasunien :
"L'Autre rive" de David Gordon Green
"Trop jeune pour mourir" de Robert Markowitz
des super héros et du fantastique :
"Ghost Rider" de Mark Steven Johnson
"Invisible" de David S. Goyer
du cinéma d'animation :
"Dante Inferno" de Victor Cook, Mike Disa et Shuko Murase
du divertissement :
"Pétrole ! Pétrole ! " Christian Gion
"La Famille Addams  de Barry Sonnenfeld
enfin au Ciné Club, du cinéma français des années 50 :
"Les Diaboliques" de Henri-Georges Clouzot
"Les Grandes manoeuvres" de René Clair
"Coiffeur pour dames" de Jean Boyer
"Les Amants de Tolède" de Henri Decoin
une rareté avec "Adam est Eve' de René Gaveau
et une curiosité avec "Rêves" de Akiro Kurosawa doublé en espagnol

Lecture avec :

"Faites moi plaisir" de Mary Gaitskill
"La chaîne" de Adrian McKinty
"Incident au fond de la galaxie" de Etgar Keret
et toujours :
"PLS" de Joanne Richoux
"Le nouveau western" de Marc Fernandez
"La femme révélée" de Gaëlle Nohant

Froggeek's Delight :

Suivez la chaine Twitch de Froggy's Delight pour des lives Jeux vidéos tout au long de la semaine mais aussi des concerts (en direct et en replay).

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

Les 4 derniers journaux
- 12 juillet 2020 : Un air d'été
- 5 juillet 2020 : Un avant goût de vacances
- La Mare Aux Grenouilles #05
- 28 juin 2020 : Nouvelle Vague ?
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=