Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les nuits d'une damoiselle (après vous, Messieurs !)
Stéphanie Berrebi  (Editions Vox Scriba)  octobre 2018

Malgré son titre (inspiré d'une chanson de Colette Renard) et sa couverture, ce livre ne s'adresse pas aux amateurs de romans érotiques, revenus à la mode depuis le succès de 50 nuances de Grey.

L'auteur, Stéphanie Berrebi, journaliste de style musical, analyse ses relations amoureuses les plus longues et les plus marquantes. Parmi celles-ci, une histoire d'amour avec un homme marié, une relation toxique avec un chanteur pervers narcissique, et un jeune macho plus âgé, qui l'a déflorée qu'elle lorsqu'elle avait 13 ans.

Ce roman autobiographique déconstruit, étape par étape, comment l'auteur s'est enfermée dans des histoires d'amour forcément destinées à finir mal, comme le chanteraient les Rita Mitsouko. No Future. Comme dans une psychanalyse, elle passe en revue les souvenirs, du plus récent au plus ancien, pour expliquer comment l'élan amoureux de l'un vers l'autre, et toutes les mésaventures qui en découlent, ne répond en rien à un destin, mais à une construction de la psyché.

Une des originalités du roman est de citer des extraits de chansons pour illustrer les différentes phases dans l'évolution de chacune des histoires. En effet, les chansons, écoutées dans la solitude de sa chambre d'ado ou entendues plus ou moins volontairement à la radio, influencent l'imaginaire qu'on se forge de la connexion amoureuse ou du rapport de couple auquel on aspirera à l'âge adulte. On peut imaginer qu'une jeune fille qui, comme l'auteur, écoutait Brassens, Véronique Samson ou Starmania ne se fera pas la même idée de la relation amoureuse adulte qu'un fan de Morrissey, ou qu'une gamine qui aujourd'hui écouterait Booba, Kaaris ou autre menestrel du rap à grosses couilles.

Ce roman psychologique, écrit par une femme, cherche à réintégrer de la subtilité et des zones grises dans un jeu de séduction femme / homme, dominant(e) / dominé(e) à l'heure du #MeToo et #BalanceTonPorc où chacun, à travers la fenêtre de réseaux sociaux aussi étroite que la pensée des internautes, peut s'autoproclamer victime ou accuser le premier quidam, croisé uniquement sur un chat, d'être un violeur présumé.

 

En savoir plus :
\r\n Le Facebook des Nuits d'une Damoiselle


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

Abonnez vous à la Newsletter pour recevoir, outre les mises à jour en avant première, des infos de première importance et peut être des choses dont vous n'avez même pas encore imaginé l'existence et l'impact sur votre vie... et nous non plus.

se désabonner, changer son mail ... c'est ici!


» Contacter un membre ou toute
   l'équipe (cliquez ici)


Afficher les chroniques d'un membre :

Liste des chroniques... Cécile B.B.
Liste des chroniques... David
Liste des chroniques... Didier Richard
Liste des chroniques... Fred
Liste des chroniques... Julien P.
Liste des chroniques... LaBat’
Liste des chroniques... Laurent Coudol
Liste des chroniques... Le Noise (Jérôme Gillet)
Liste des chroniques... Margotte
Liste des chroniques... MM
Liste des chroniques... Monsieur Var
Liste des chroniques... Nathalie Bachelerie
Liste des chroniques... Nicolas Arnstam
Liste des chroniques... Paola Simeone
Liste des chroniques... Philippe Person
Liste des chroniques... Rickeu
Liste des chroniques... Séb.T

 

Les articles de ce site sont la propriété de froggydelight.com et de leurs auteurs.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=