Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Caroline Loeb
Comme Sagan  (L'Autre Distribution)  février 2019

Après un hommage à George Sand, elle joue le rôle de Françoise Sagan au théâtre, dans le spectacle du même nom. Ecrit à partir d’interview de Sagan et mis en scène par Alex Lutz, fan de la dame à la mèche, le spectacle Françoise par Sagan est mis en musique sur Comme Sagan, et c’est Caroline Loeb qui tient la flamme dans le rôle principal.

En toute mélancolie, de douces valses en piano-voix et pas comptées, l’album rassemble l’esprit de Sagan. Auteure oblige, il est ici essentiel de s’attarder sur les textes. Certains sont mis en musique comme "Bonjour New York", entre slam et rap, du Sagan blablaté, décrivant la grosse pomme comme on la traverserait au vol, ondulant aux volutes des cordes du Well Quartet.

D’autres morceaux sont des créations originales nées de la patte de collaborations amicales : Jean-Louis Piérot à la composition, Marcelo Guilliani à la basse, Raphaël Chassin à la batterie et aux percussions, Alexis Anerilles aux claviers et trompettes et le Well Quartet de cordes pour la petite touche de classe qui va bien dans l’ensemble pour lier la sauce.

Rythmé comme on gravit les étages, bardé comme un âne d’emballages inutiles que nous redescendrons dans un autre sac quelques jours plus tard, "Rien ne va plus" est une sorte de pétage de plomb en forme de stress insomniaque, à contempler le plafond en pensant aux inepties qui nous tiennent éveillé : "La Ferrai, Mes illusions, L’homme de ma vie, La femme aussi, Le carton de, L’invitation, de chez Castel, Et la maison, Mes clés, mes cigarettes, Et mon joli étui, Et ma raison, Les plus belles années, De ma vie, Sur le tapis, Et tourne en rond, La boule blanche, tout est perdu, Rien ne va plus".

Ecouter Caroline Loeb jouer Sagan, c’est entrer dans l’univers écorché de dame Françoise, c’est s’immerger dans un grand lac de solitude, sans autre spectateur que d’imposants conifères nous regardant l’œil sévère et se fichant de ce qu’il peut nous arriver sous l’immobile surface. "A tout l’on s’esquinte, à la tierce à la quinte, un rien qui nous submerge et partout l’on s’éreinte, pas une rive, pas une berge ou n’ai poussé la plainte, et pas une page vierge que le malheur n’emprunte" ("A tout l’on s’écorche").

Pour être tout à fait honnête, je me suis arrêtée sur cet album parce que la nonchalance de Caroline Loeb jurant dur comme fer que "c’est la ouate qu’elle préfère" réussit toujours à illuminer un ou deux instants par-ci par-là de mon quotidien. Au final, Comme Sagan m’a soufflé les mots qui manquaient à ces bonheurs fous furieux et ces angoisses arides. "On ne sait jamais ce que le passé nous réserve, un non-dit balayé sous le tapis, d’un revers de main, de manche et le malentendu qui revient en boomerang, à force d’être tu" ("On ne sait jamais ce que le passé nous réserve"). Parenthèse trotte menue toute de joies et de peines.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Caroline Loeb en concert au Grand Point Virgule (vendredi 1er février 2019)

En savoir plus :
Le site officiel de Caroline Loeb
Le Facebook de Caroline Loeb


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 mai 2019 : Une liste de plus

A l'approche des élections européennes et ses innombrables listes qui ne présagent pas d'un bel avenir, on rajoute la nôtre, celle de la sélection culturelle de la semaine histoire de se changer les idées et se donner tout le plaisir que l'on mérite bien avec de la musique, des spectacles, des films, des livres et même des zombies à dégommer.

Du côté de la musique :

"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'un premier titre live, "Chasse Spleen"
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara
et toujours :
"Foreign lines" de Erevan Tusk
"Seeing other people" de Foxygen
"2029" de Gontard!
"Chopin concertos for piano & string" de David Lively, Quatuor Cambini Paris et Thomas de Pierrefeu
"La poison" de La Poison
"Wasalala" de Madalitso Band
"Children of the slump" de Marble Arch
"Cesar Franck : Piano works quintet" de Michel Dalberto & Novus Quartet
"High strung" de Pamplemousse
"Live bullet song" de Tchewsky & Wood

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Un ennemi du peuple" au Théâtre national de l'Odéon
"Vues Lumière" au Théâtre de la Colline
"Fauves" au Théâtre de la Colline
"La Victoire en chantant" au Théâtre 13/Jardin
"Délivrés de famille" au Théâtre Le Funambule
"Deux femmes pour un fantôme" à l'Aktéon Théâtre
"Mon coeur pour un sonnet" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Cabaret de Poussière fait le Zèbre" au Zèbre
Festival des Enfants de Molière à Dieppe
les reprises :
"Tout semblait immobile" au Théâtre de la Bastille
"Providence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aux Délices" au Lavoir Moderne Parisien
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma avec :

"Versus" de François Valla
Oldies but Goodies avec :
la version restaurée de "Les Lois de l'hospitalité" de Buster Keaton et Jack Blysrone
"Drôles de cigognes !" de Hermina Tyrlova
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors
et toujours :
"La bombe humaine" de Olivier Barruel
"La nuit ne dure pas" de Jules Gassot
"Le cri des corbeaux" de Matthieu Parcaroli
"Le jour de ma mort" de Jacques Expert
"Les feux" de Shohei Ooka
"Ombres sur la Tamise" de Michael Ondaatje
"Vraie folie" de Linwood Barclay

Froggeek's Delight :

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=