Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un coup de maître
Gaston Duprat  fevrier 2019

Réalisé par Gaston Duprat. Espagne/Argentine. Comédie. 1h41 (Sortie le 6 février 2019). Avec Guillermo Francella, Luis Brandoni, Raul Arévalo, Andrea Frigerio, Maria Soldi, Julio Marticorena, Melina Matthews et Pablo Ribba.

On avait beaucoup aimé le précédent film de Gaston Duprat, "Citoyen d'honneur" qui comptait les mésaventures d'un prix Nobel de littérature argentin revenant dans son village d'origine.

"Un coup de maître" n'a pas un scénario aussi original, mais une fois dans le film, on ne regrettera pas d'y être entré.

Certes, l'histoire du peintre Renzo Nervi, un peu misanthrope et beaucoup escroc, et réciproquement, n'apprend pas grand-chose sur les dérives du marché de l'art et rappelle par moments les romans de Patricia Highsmith dont on est tiré "L'Ami américain" de Wim Wenders ("Ripley s'amuse" et "Ripley et les ombres"), mais on prend vite plaisir à y paresser.

D'abord, et avant tout, grâce à la présence des deux duettistes argentins Guillermo Francella, qui joue Arturo Silva, un marchand d'art peu recommandable mais tout de même bien sympathique, et Luis Brandoni, qui incarne le guère plus recommandable Renzo Nervi, pas vraiment mû par l'amour platonique de l'art pour l'art ! Le couple qu'ils forment est irrésistible. On n'oubliera pas le troisième larron, Alex (Raul Arevalo), aussi lunaire et abruti que les deux précédents sont atrabilaires et filous.

A mettre aussi au crédit d' "Un coup de maître" de Gaston Duprat, une magnifique photographie, autant pour filmer les tableaux (plutôt joliment colorés) censés rapporter le gros lot aux deux amis que pour s'attarder sur les paysages vraiment magnifiques de la région de Jujuy au Nord-Ouest de l'Argentine où Renzo Nervi poursuit sa carrière post-mortem...

Ce "film good movie", pour transgresser la trop employée expression, sait aussi brouiller les pistes et éviter les poncifs. Ainsi, on ne dira pas ce qu'il adviendra du personnage d'Alex quand il aura découvert la supercherie, mais Gaston Duprat et son scénariste Andres Duprat sauront éviter les manigances sanglantes de Tom Ripley.

Au passage, on signalera qu'Andres, le frère de Gaston, est par ailleurs directeur du "Musée des beaux-arts" de Buenos Aires... Ce qui donne un peu plus de crédibilité à toute la dernière partie où l'on voit le monde de l'art s'activer pour faire de Renzo Nervi un "grand peintre contemporain"...

"Un coup de maître" de Gaston Duprat vaut le déplacement d'autant plus que, pour une fois, ni Ricardo Darin ni aucun membre de sa famille n'y apparaît.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2019-02-17 :
Le jeune Picasso - Phil Grabsky

• Edition du 2019-02-03 :
Un coup de maître - Gaston Duprat
Kean - Théâtre 14
Venez donc prendre le café... chez nous ! - Alberto Luttuada
 

• Archives :
La vie d'une femme - Yasuzo Masumura
L'amour debout - Michaël Dacheux
Skate Kitchen - Crystal Moselle
Ciné en Bref - Les Invisibles - Pupille - Ben is back - Bienvenue à Marwen - Le Retour de Mary Poppins - Les Confins du monde - Wildlife - Glass -  
Ma vie avec James Dean - Dominique Choisy
Les Nuits de la pleine lune - Eric Rohmer
Les Films - Janvier 2019
La Garçonnière (The Apartment) - Billy Wilder
Certains l'aiment chaud (Some like it hot) - Billy Wilder
L'Enfer dans la ville - Renato Castellani
An elephant sitting still - Ho Bu
L'Ange - Luis Ortega
Asako I & II - Ryusuke Hamaguchi
Miraï ma petite soeur - Mamoru Hosoda
Monsieur - Rohena Gera
Singin in the rain (Chantons sous la pluie) - Stanley Donen et Gene Kelly
The Happy Prince - Rupert Everett
Basquiat, un adolescent à New York - Sara Driver
Le sous-bois des insensés - Martine Deyres
Rêver sous le capitalisme - Sophie Bruneau
Utoya 22 juillet - Erik Poppe
Pachamama - Juan Antin
Rétrospective James Caan - Cinémathèque française
La Cousine Bette - Max de Rieux
Les Films - Décembre 2018
Ciné en Bref - Les Veuves - Mauvaises herbes- Les Bonnes intentions- SAale temps à l'Hôtel El Royale - Boohemian Rhapsody - Kursk - Suspiria - Les chatouilles - Sauver ou périr - Chacun pour tous -
Les Confins du monde - Guillaume Nicloux
What you gonna do when the world's on fire ? - Roberto Minervini
Cycle La Nouvelle Vague tchèque - Cinémathèque française
Le Fleuve sauvage ("Wild River") - Elia Kazan
- les derniers articles (2)
- les derniers cineclub (6)
- les derniers concerts (18)
- les derniers expos (1)
- les derniers films (1410)
- les derniers interviews (15)
- les derniers spectacles (1)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=